Le Conseil de gouvernement approuve des nominations à de hautes fonctions

Le Conseil de gouvernement approuve des nominations à de hautes fonctions

jeudi, 12 septembre, 2019 à 21:16

Rabat- Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi à Rabat, a approuvé des propositions de nomination à de hautes fonctions, conformément aux dispositions de l’article 92 de la Constitution.

Ainsi, il a été procédé à la nomination de M. Zouhair Yousfi au poste de directeur des ressources humaines et des systèmes d’informations au ministère du Tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale (département de l’Artisanat et de l’économie sociale), a indiqué le ministre délégué chargé des relations avec le Parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El-Khalfi, dans un communiqué lu à l’issue de la réunion hebdomadaire du Conseil.

Au niveau du ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la migration, M. Moulay Ismail Lamghari Moubarrad a été nommé au poste de directeur de l’action sociale, culturelle et éducative et des affaires juridiques.

Lire aussi

Le Conseil de gouvernement approuve des nominations à de hautes fonctions

jeudi, 19 septembre, 2019 à 17:20

Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi à Rabat, a approuvé des propositions de nomination à de hautes fonctions, conformément aux dispositions de l’article 92 de la Constitution.

Ouverture du festival culinaire thaïlandais à Rabat

jeudi, 19 septembre, 2019 à 16:24

Le festival culinaire thaïlandais a été ouvert jeudi au Centre de formation dans les métiers de l’hôtellerie et du tourisme Guich Loudayas Témara, en présence du nouvel ambassadeur de la Thaïlande à Rabat, Darm Boontham, de responsables du gouvernement du Maroc et de représentants du corps diplomatique accrédité au Royaume.

La prison Tanger 2 dément l’observation d’une grève de la faim par des détenus

jeudi, 19 septembre, 2019 à 15:38

L’administration de la prison locale Tanger 2 a démenti les informations relayées par les familles de certains détenus des événements d’Al Hoceima, sur des sites électroniques et les réseaux sociaux, selon lesquelles ces derniers observeraient des grèves de la faim.