La grève de l’Association marocaine des distributeurs des bonbonnes de gaz n’a pas eu un effet concret sur les besoins du marché national

La grève de l’Association marocaine des distributeurs des bonbonnes de gaz n’a pas eu un effet concret sur les besoins du marché national

jeudi, 5 juin, 2014 à 18:14

Rabat   –  La grève observée, les 4 et 5 juin, par de l’Association marocaine des distributeurs des bonbonnes de gaz n’a pas eu un effet concret sur les besoins du marché national, a affirmé, jeudi à Rabat, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.

Lors d’un point de presse à l’issue du Conseil de gouvernement, réuni sous la présidence du Chef du Gouvernement, Abdelilah Benkirane, le ministre a assuré que l’exécutif ne peut pas accepter qu’il soit porté atteinte au pouvoir d’achat des citoyens, soulignant qu’il ne ménagera aucun effort pour prendre les mesures nécessaires, afin d’assurer l’approvisionnement du marché.

Lire aussi

Le procès-verbal diffusé sur des réseaux sociaux relatif à la saisie d’une quantité de drogues est “falsifié” (Parquet)

lundi, 20 janvier, 2020 à 22:20

Le procureur général du Roi près la Cour d’appel de Casablanca a indiqué que le procès-verbal dont les photos ont été diffusées sur des réseaux sociaux, et qui concerne la saisie d’une quantité de drogues et le déferrement des personnes impliquées devant le parquet compétent en 2015, est “falsifié”.

Botola Pro: Le WAC leader à la faveur de sa victoire face à l’OCS

lundi, 20 janvier, 2020 à 21:37

Le Wydad de Casablanca s’est offert la victoire face à l’Olympic de Safi (1-2) et reprend la tête du classement de la Botola Pro, en match retard comptant pour la douzième journée, disputé lundi sur la pelouse du stade El Massira à Safi.

Taroudant: Ouverture d’une enquête judiciaire à l’encontre d’un couple soupçonné d’agression sur leur fille

lundi, 20 janvier, 2020 à 21:29

La brigade de la police judiciaire de Taroudant a ouvert lundi une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent à l’encontre d’un couple soupçonné d’agresser leur fille de 7 ans, et d’exposer son corps à des brûlures au deuxième degré.