Le gouvernement poursuit son action en faveur du renforcement du rayonnement international du Maroc et de ses causes justes dans le monde

Le gouvernement poursuit son action en faveur du renforcement du rayonnement international du Maroc et de ses causes justes dans le monde

lundi, 11 septembre, 2017 à 18:36

Rabat – Le gouvernement a poursuivi son action, tout au long des quatre derniers mois, en faveur du renforcement du rayonnement international du Maroc, de l’accompagnement de la politique africaine, sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, et de la défense des intérêts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a souligné, lundi à Rabat, le chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani.

 

Partager

Lire aussi

Les eurodéputés pour une coopération renforcée en vue de couper les sources de revenus des terroristes en Europe

mercredi, 21 février, 2018 à 13:04

Pour couper les sources de revenus des terroristes, les pays de l’UE doivent échanger des informations de façon “plus proactive” et suivre de près les transactions, ont plaidé les députés de la commission des affaires étrangères.

La loi de finances favorise le développement de l’investissement privé (responsable)

mercredi, 21 février, 2018 à 12:56

Intervenant à l’occasion d’une table ronde sur les nouvelles dispositions de ladite loi, organisée par la Chambre de commerce suisse au Maroc (CCSM), M. Zazou a relevé qu’une série de mesures visant à favoriser la création d’entreprise ont été insérées dans ce texte, citant, à cet effet, la suppression du droit d’enregistrement sur la constitution du capital social, ou encore l’entrée en vigueur de la progressivité de l’impôt sur les sociétés (IS) pour les PME.

Les demandes d’asile ont augmenté en France en 2017 alors qu’elles ont diminué de moitié en Europe (Collomb)

mercredi, 21 février, 2018 à 12:15

La solution à ce phénomène serait de mener une politique d’asile à dimensions multiples, a estimé le ministre dans un entretien publié mercredi par le journal Le Parisien, rappelant que la France a franchi, l’an dernier, la barre des 100.000 demandes d’asile et arrêté 85.000 personnes aux frontières.