Le Maroc, “un exemple” en matière de démocratie dans la région (Pdt du Groupe PPE)

Le Maroc, “un exemple” en matière de démocratie dans la région (Pdt du Groupe PPE)

jeudi, 6 juin, 2013 à 16:01

Bruxelles- Le Maroc constitue un “exemple” dans la région en matière de démocratie et de réformes, a affirmé le président du Groupe du Parti populaire européen (PPE) au Parlement européen, Joseph Daul.

Dans le contexte du Printemps arabe, le Maroc est un “exemple et un pays sur lequel nous comptons beaucoup dans cette région”, a indiqué M. Daul à la presse à l’issue de ses entretiens jeudi à Bruxelles avec le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Saad Dine El Otmani.

Qualifiant les relations entre l’UE et le Maroc de “très bonnes”, le chef de file du PPE au Parlement européen a ajouté que les deux partenaires devront oeuvrer davantage et coopérer étroitement pour imprimer un nouvel élan à cette dynamique de rapprochement.

Dans une déclaration à la presse, M. El Otmani a indiqué qu’il est très important d’avoir des discussions franches et constructives avec les eurodéputés sur ces différents accords car le Parlement européen joue un rôle primordial dans le processus de leur adoption.

 

Lire aussi

Le rôle primordial des jeunes dans la promotion de l’éducation mis en exergue à Al Hoceima

samedi, 17 août, 2019 à 16:25

Les intervenants lors d’une rencontre organisée par le réseau “Les citoyens” ont souligné, vendredi à Imzouren (province d’Al Hoceima), l’importance primordiale de la jeunesse dans le développement et la promotion de l’éducation au Maroc.

Le Maroc prend part au 2e Forum Sino-arabe de coopération dans le domaine de la santé

vendredi, 16 août, 2019 à 17:29

Une délégation marocaine prend part aux travaux du 2eme Forum Sino-arabe de coopération dans le secteur de la santé

Kénitra: Une brigade des motards utilise son arme de service pour arrêter un récidiviste qui mettait en danger la vie des éléments de la police sur la voie publique

vendredi, 16 août, 2019 à 17:00

Une patrouille de la brigade des motards, exerçant dans la préfecture de police de Kénitra, a été contrainte vendredi de faire usage de son arme de service pour arrêter un individu aux antécédents judiciaires, qui était sous l’emprise de la drogue et qui exposait la vie des éléments de la police à une menace grave et sérieuse sur la voie publique.