L’évolution des droits de l’Homme au Maroc est positive mais il reste encore des défis à relever 

L’évolution des droits de l’Homme au Maroc est positive mais il reste encore des défis à relever 

vendredi, 19 juillet, 2019 à 13:27

Rabat – Le ministre d’État chargé des droits de l’Homme, Mustapha Ramid, a affirmé jeudi à Rabat, que l’évolution des droits de l’Homme au Maroc est positive, mais il reste encore des défis à relever et des efforts à déployer.

Lors de la présentation du rapport sur “les réalisations en matière des droits de l’homme au Maroc: le développement institutionnel et législatif et le bilan de la mise en œuvre des politiques publiques après l’adoption de la Constitution de 2011” soulignant les principaux indicateurs généraux de l’évolution des droits de l’Homme entre 2012 et 2018, M. Ramid a fait état d'”un bilan caractérisé globalement par un progrès constant et croissant avec la persistance de certains défis et faiblesses qui font que les réalisations connaissent quelques cas de stabilité et de lenteur dans de nombreux domaines.

Lire aussi

L’administration de la prison Moul El Bergui dément que le détenu (H.Z) ait subi un abus quelconque

mercredi, 11 décembre, 2019 à 19:34

L’administration de la prison centrale Moul El Bergui a démenti, mercredi, la teneur de la plainte de la mère du détenu (H.Z), publiée dans un journal national, qui allègue que ledit détenu a subi des abus.

La Jamaïque déterminée à renforcer ses relations de coopération avec le Maroc

mercredi, 11 décembre, 2019 à 16:56

La Jamaïque est déterminée à renforcer et à approfondir ses relations de coopération avec le Royaume du Maroc, notamment à travers la feuille de route pour la coopération couvrant la période 2020-2022, a affirmé, mercredi à Rabat, la ministre des Affaires étrangères et du commerce extérieur de la Jamaïque, Mme Kamina Johnson Smith.

COP25: M. Boudra plaide pour la territorialisation du financement pour faire face aux défis du dérèglement climatique

mercredi, 11 décembre, 2019 à 16:20

Le président de l’organisation Cités et gouvernements locaux unis (CGLU-Monde) et président de l’Association marocaine des présidents des conseils communaux (AMPCC), Mohamed Boudra, a préconisé, mercredi à Madrid, une territorialisation optimale du financement climatique pour permettre aux gouvernements locaux de faire face aux défis du changement climatique.