Le Maroc et l’OIF entretiennent d’excellentes relations caractérisées par une convergence de vues

Le Maroc et l’OIF entretiennent d’excellentes relations caractérisées par une convergence de vues

vendredi, 15 mars, 2019 à 21:08

Rabat- Le Maroc et l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) entretiennent d’excellentes relations caractérisées par une convergence de vues, a affirmé, vendredi à Rabat, la secrétaire générale de l’OIF, Louise Mushikiwabo.

“Les relations entre le Royaume du Maroc et l’OIF sont excellentes et caractérisées par une convergence de vues, notamment quant à l’avenir de notre Organisation”, a indiqué Mme Mushikiwabo lors d’un point de presse à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita.

Le Maroc est un membre très important de l’Organisation, a-t-elle souligné, exprimant sa gratitude pour le Royaume qui a soutenu sa candidature ainsi qu’à Sa Majesté le Roi Mohammed VI qui l’a félicitée à sa prise de fonction à la tête de l’OIF.

Évoquant les raisons qui l’ont poussée à briguer la présidence de l’OIF, Mme Mushikiwabo affirmé être animée par le défit de vouloir harmoniser les besoins des populations de l’espace francophone, mais aussi le fonctionnement des programmes de la francophonie.

L’Organisation recèle des possibilités “immenses” puisqu’elle est composée de 88 États membres qui ont un esprit de solidarité et de diversité culturelle, ce qui en fait un espace “très sain”, a-t-elle dit, notant qu’elle veillera à ce que l’OIF puisse aller vers l’accomplissement de son potentiel.

“Je voudrais que l’OIF se distingue par ce qu’elle peut mieux faire que les autres organisations”, a-t-elle dit, appelant à ce que l’Organisation ne se perde pas dans des programmes et des thématiques qui relèvent d’autres organisations.

L’OIF “ne doit pas être une mini Nations unis, mais plutôt une organisation focalisée”, a-t-elle poursuivi, rappelant que l’espace francophone se caractérise par sa jeunesse, tant au niveau des pays africains, de l’Asie du sud-est que des pays européens.

“C’est la réponse aux attentes de nos populations qui va nous donner plus de pertinence”, a souligné Mme Mushikiwabo, promettant que durant son mandat, elle essaiera de répondre aux attentes des peuples de l’espace francophone dans un contexte où “le monde se cherche avec beaucoup de réclamations sociales et où les citoyens demandent à ce qu’on s’intéresse à eux dans le multilatéral”.

Lire aussi

Ouverture des candidatures pour la 5ème édition du Prix Mohammed VI de l’art décoratif marocain sur papier

mercredi, 22 mai, 2019 à 11:47

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé que la période de dépôt des candidatures pour la 5-ème édition du Prix Mohammed VI de l’art décoratif marocain sur papier a débuté le 16 mai et se poursuivra jusqu’au 13 septembre prochain.

Meknès: Un inspecteur de police contraint de brandir son arme de service pour arrêter un individu qui mettait en danger la vie de citoyens et d’éléments de police

mercredi, 22 mai, 2019 à 9:41

Un inspecteur de police relevant du huitième arrondissement de la préfecture de Meknès a été contraint, mardi soir, de brandir son arme de service sans l’utiliser, pour arrêter un individu qui exposait des citoyens et des fonctionnaires de police à un danger sérieux à l’aide d’une arme blanche.

Lancement de la 13-ème édition du Prix Mohammed VI de la calligraphie marocaine

mardi, 21 mai, 2019 à 23:39

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques organise, du 16 mai au 30 août, la 13-ème édition du Prix Mohammed VI de la calligraphie marocaine, un rendez-vous annuel qui récompense les meilleurs calligraphes nationaux et rend hommage aux plus expérimentés en reconnaissance de leur contribution dans ce domaine.