Le Maroc et la Slovénie déterminés à impulser une forte dynamique à leurs relations

Le Maroc et la Slovénie déterminés à impulser une forte dynamique à leurs relations

mardi, 11 juin, 2024 à 20:01

Rabat – Le Royaume du Maroc et la République de Slovénie ont souligné, mardi à Rabat, leur détermination à imprimer une forte dynamique à leurs relations bilatérales.

Les relations maroco-slovènes trouvent leur fondement dans la confiance, le respect mutuel et un partenariat fructueux, ont affirmé le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita et la Vice-présidente du gouvernement et ministre slovène des Affaires étrangères, Tanja Fajon, lors d’un point de presse à l’issue de leurs entretiens.

La visite officielle de Mme Fajon au Maroc témoigne de la dynamique positive et des relations distinguées entre les deux pays, dans le cadre d’une volonté commune de raffermir davantage les liens de la coopération bilatérale, a indiqué M. Bourita à cette occasion.

Il a relevé que les relations maroco-slovènes ont connu un développement considérable ces dernières années, en tirant le meilleur parti de la convergence de vues sur plusieurs questions régionales et internationales, notant que la Slovénie demeure l’un des partenaires fiables du Royaume dans divers domaines.

Après avoir salué la décision de la République de Slovénie d’ouvrir une ambassade à Rabat, “ce qui donnera une forte impulsion aux relations bilatérales”, le ministre a fait part de l’intention du Maroc d’en faire de même avec l’ouverture d’une ambassade à Ljubljana début 2025 au plus tard.

En outre, il a souligné l’importance d’aller de l’avant dans le renforcement de la coopération bilatérale et la mise à profit optimale des potentialités dans le domaine économique, particulièrement dans le secteur de l’automobile, l’aéronautique, le tourisme, la sécurité alimentaire et l’industrie pharmaceutique.

Le ministre n’a pas manqué de mettre en avant le rôle de la Slovénie dans la promotion des relations du Maroc avec l’Union européenne (UE), réaffirmant que ce pays a toujours été un acteur agissant dans le développement des relations du Royaume avec l’UE, en faveur d’un partenariat équilibré et mutuellement bénéfique, basé sur les intérêts communs et la compréhension quant aux priorités de chaque partie.

Qualifiant les relations entre le Maroc et la Slovénie d’”excellentes”, Mme Fajon a de son côté fait part de la volonté de son pays de renforcer sa coopération avec le Royaume dans les divers domaines d’intérêt commun.

Le Maroc est l’un des partenaires les plus importants de la Slovénie dans le domaine du commerce sur les plans africain et méditerranéen, a-t-elle dit, exprimant le souhait de voir cette dynamique s’étendre à d’autres secteurs clés, dont l’économie, le tourisme, la culture et l’enseignement.

S’agissant des relations entre le Maroc et l’UE, Mme Fajon s’est félicitée du rôle du Royaume dans le cadre de son partenariat “important et équilibré” avec l’UE.

La ministre slovène des Affaires étrangères effectue une visite officielle au Maroc, à l’invitation de M. Bourita, à l’occasion de la célébration du 32ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Royaume du Maroc et la République de Slovénie.

Lire aussi

Adoption en Conseil de gouvernement d’un projet de décret relatif au décret portant création du Grand Prix national de la presse

jeudi, 18 juillet, 2024 à 18:12

Le Conseil de gouvernement a adopté, jeudi à Rabat, un projet de décret modifiant et complétant le décret portant création du Grand Prix national de la presse, présenté par le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid.

Maroc: L’économie a fait preuve de résilience (Banque mondiale)

jeudi, 18 juillet, 2024 à 15:37

L’économie marocaine a fait preuve de résilience et s’est redressée, avec une production réelle augmentant de 3,4% en 2023, selon le dernier rapport économique de la Banque mondiale qui prévoit un ralentissement de la croissance à 2,9 pc cette année.

HCP: le déficit budgétaire devrait s’établir à 3,8% du PIB en 2025

jeudi, 18 juillet, 2024 à 12:58

Le déficit budgétaire devrait s’établir à 3,8% du PIB en 2025, en allègement par rapport à son niveau estimé à 4% du PIB en 2024, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).