Le ministre de l’Intérieur préside la cérémonie d’installation du nouveau Wali de la région de Casablanca-Settat

Le ministre de l’Intérieur préside la cérémonie d’installation du nouveau Wali de la région de Casablanca-Settat

mardi, 19 février, 2019 à 22:03

Casablanca – Le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit, accompagné du ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Noureddine Boutayeb, a présidé, mardi à Casablanca, la cérémonie d’installation de Said Ahmiddouch, que SM le Roi a nommé nouveau Wali de la région de Casablanca-Settat, gouverneur de la préfecture de Casablanca.

Dans une allocution prononcée à cette occasion, le ministre a souligné la détermination de l’État à mener une série de grandes réformes au cours des dernières années, dans le but de mettre en place un cadre juridique et institutionnel dans les domaines se rapportant au développement local sous toutes ses manifestations.

Dans le sillage de cette orientation stratégique, M. Laftit a insisté sur le rôle central dévolu à la wilaya dans le soutien du Conseil de la région pour la mise en œuvre du chantier de la régionalisation avancée, réitérant le besoin d’une coordination permanente avec les différentes collectivités territoriales élues et ce, dans le cadre d’une approche participative basée sur la coopération, la concertation et l’écoute mutuelle, et dans le strict respect des prérogatives de chaque partie, afin que la région occupe la place qui lui échoit en tant que capitale économique du Royaume.

Partant du fait que l’incitation de l’investissement est un facteur primordial pour l’amélioration des conditions sociales des citoyens, le ministre a souligné la nécessité d’opérer un saut qualitatif dans ce domaine, surtout que Casablanca-Settat est une région des grands chantiers et un pôle économique leader aux plans national et mondial, disposant d’une infrastructure aux normes internationales, d’une place financière, d’institutions économiques et éducatives, qui la placent à l’avant-garde économique du pays.

Faisant remarquer que l’expansion urbanistique constituera l’un des principaux défis pour la région durant la prochaine décennie, il a appelé à des mesures anticipatives pour un aménagement équilibré à même de garantir un logement décent et d’améliorer le niveau de vie, tout en prenant compte des dimensions économiques, sociales et environnementales, à la lumière des directives royales contenues dans le message adressé au 2ème Forum ministériel arabe pour le logement et le développement, tenu en 2017 à Rabat.

Par ailleurs, le ministre a rappelé le programme de développement du Grand Casablanca 2015-2020 en tant que l’un des grands projets économiques et sociaux, dont les nombreux chantiers ont comporté une composante essentielle se rapportant à la lutte contre les bidonvilles et l’habitat insalubre.

Si ces projets gigantesques vont contribuer au renforcement de la cohésion urbaine et l’augmentation du niveau de vie dans la région, il incombera, cependant, au nouveau Wali d’aller sur le terrain pour suivre leur exécution et d’adopter une approche intégrée assurant la rencontre, la complémentarité et la synergie entre les différentes politiques sectorielles, a-t-il fait remarquer.

Le ministre a, d’autre part, évoqué la Charte nationale de la décentralisation administrative en tant que nouveau cadre de gouvernance territoriale et de coordination interministérielle, en vertu de laquelle le Wali de la région est désormais habilité à jouer le rôle de catalyseur et d’incitateur des acteurs locaux pour la mise en œuvre adéquate des politiques publiques et la gestion efficiente des affaires locales.

A ce propos, il a considéré que le soutien de l’investissement aura des répercussions positives sur tous les aspects de la vie publique et sera un élément déterminant dans le combat mené contre la culture du nihilisme et la garantie du minimum des conditions d’une vie décente.

Au vu de la corrélation entre sécurité et acquis de développement, M. Laftit a fait savoir que le volet sécuritaire revêt une extrême importance dans l’action du ministère de l’Intérieur, à la lumière de ce que la Loi lui confère comme attributions et missions en matière de préservation de l’intégrité des citoyens, de la quiétude et de la stabilité.

Il a, à cet effet, incité le nouveau Wali à une coordination avec l’ensemble des services sécuritaires pour faire face à tous les phénomènes pouvant altérer la sécurité et l’ordre public, essentiellement le fléau du terrorisme en tant que menace permanente et les crimes affectant le sentiment de sécurité chez les citoyens.

Le ministre de l’Intérieur a, en outre, incité les représentants de l’Administration territoriale de la région de Casablanca-Settat, à l’instar des autres régions, à la présence sur le terrain, à l’écoute des aspirations et attentes des citoyens et à la satisfaction de leurs besoins, en fonction d’une nouvelle gouvernance basée sur cinq principaux axes, à savoir sincérité, interactivité, anticipation, transparence et responsabilité.

Dans le souci de consacrer cette approche, M. Laftit a insisté sur la concertation positive et sérieuse avec l’ensemble des potentialités locales, partis politiques, syndicats et société civile, dans le cadre de mécanismes sous-tendus par la confiance mutuelle, la complémentarité, la coopération et l’encouragement des initiatives locales, l’objectif étant de consolider le rôle de ces instances dans l’encadrement des revendications de la population.

Lire aussi

ONSSA : Plus de 120 milles tonnes de produits alimentaires les plus consommés contrôlés durant les dix premiers jours du Ramadan

mardi, 21 mai, 2019 à 19:18

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) a annoncé mardi avoir contrôlé 120.897 tonnes de divers produits alimentaires les plus consommés durant les dix premiers jours du mois sacré de Ramadan.

Le gouvernement poursuivra la mise en œuvre des chantiers de réforme visant à moderniser l’administration

mardi, 21 mai, 2019 à 17:28

Le chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani a affirmé, mardi à Rabat, que le gouvernement est déterminé à poursuivre la mise en œuvre des différents chantiers de réforme visant à moderniser l’administration

OCDE: Le Maroc prend part à la 5ème réunion de haut niveau sur le développement

mardi, 21 mai, 2019 à 14:50

Le Maroc a pris part, mardi à Paris, à la 5ème réunion de haut niveau du Comité directeur du Centre de développement de l’Organisation