Tanger: le gouvernement s’engage à traiter les problèmes de la région d’une manière participative

Tanger: le gouvernement s’engage à traiter les problèmes de la région d’une manière participative

dimanche, 20 janvier, 2019 à 11:40

Tanger – Le gouvernement s’attèlera à la résolution des problèmes soulevés lors de la rencontre de communication du gouvernement avec les acteurs de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima d’une manière participative et consultative, a assuré, samedi à Tanger, le Chef du gouvernement Saâd Eddine El Otmani.

Dans une intervention clôturant cette rencontre, à laquelle ont pris part plusieurs ministres, ainsi que le wali et le président de la région et des élus et représentants des instances professionnelles et de la société civile, M. El Otmani a promis que le gouvernement “s’engage pour suivi et le traitement des problèmes relevés et à formuler des solutions d’une manière participative et consultative, non seulement avec les départements gouvernementaux concernés, mais aussi avec les collectivités territoriales et les responsables de la wilaya”.

“Nous nous accordons tous que la région a réalisé un progrès considérable et de multiples acquis grâce aux investissements publics et à son propre attrait et ses potentialités naturelles”, a noté le Chef du gouvernement, concédant qu’aux côté des points positifs “il existe des déficiences que nous sommes venus soulever et débattre pour parvenir ensemble à des solutions”.

Tout en se réjouissant de la “réussite” de la rencontre, M. El Otmani a noté que le plus grand problème soulevé réside dans les inégalités et les disparités entre les provinces de la région, notant que certaines provinces continuent d’afficher des indices insatisfaisants en matière d’éducation, de santé et de développement.

Il a appelé dans ce sens à accélérer les programmes de développement pour formuler des solutions appropriées à ces inégalités.

Le chef du gouvernement a également souligné que cette importante délégation gouvernementale “est venue pour passer plusieurs messages, en particulier que le gouvernement oeuvre dans un esprit de solidarité et de coopération, et essaye d’aborder les problèmes sous toutes leurs facettes, car un bon nombre de problèmes posés sont de caractère vertical, touchant plusieurs secteurs et une panoplie d’institutions”.

M. El Otmani noté que la présence d’un grand nombre de ministres, toutes appartenances politiques confondues, atteste du fait que le gouvernement approche les problèmes des citoyens et des régions “dans un esprit national, collectif et civilisé, et non dans un esprit partisan”.

À rappeler que le chef du gouvernement a tenu, à l’issue de cette rencontre, une séance de travail avec le Conseil de la région, à laquelle ont pris part les membres du gouvernement, le wali et gouverneurs des préfectures et des provinces de la région, les présidents des comités, les directeurs des institutions publiques et les chefs des services extérieurs régionaux.

Lire aussi

Avec l’accentuation de la crise financière, l’Argentine est-elle à nouveau entrée dans le cycle vicieux des incertitudes politiques et économiques?

lundi, 19 août, 2019 à 23:56

Au cours de la semaine écoulée, le pays sud-américain a traversé des jours difficiles, rappelant le spectre des crises précédentes lorsque l’Argentine était en défaut de paiement, alors que l’économie agonisante ne réussit pas à décoller malgré les multiples tentatives de l’Exécutif piloté par le libéral Mauricio Macri.

Maroc-Sierra Léone: Pour renforcer la coopération en matière de formation professionnelle

lundi, 19 août, 2019 à 20:49

Rabat – Le secrétaire d’Etat chargé de la Formation professionnelle, Mohamed Rherras, s’est entretenu, lundi à Rabat, avec la ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de la République de Sierra Leone, Nabeela Tunis, des moyens de renforcer la coopération dans le domaine de l’éducation, de la formation professionnelle et l’enseignement supérieur. Cette […]

La Sierra Leone exprime sa reconnaissance vis-à-vis des initiatives de soutien du Maroc

lundi, 19 août, 2019 à 20:16

Lors d’un entretien avec le Chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani, la diplomate sierra-léonaise a mis en avant le soutien technique et financier que le Maroc a apporté à son pays lors de l’épidémie d’Ebola et le souci du Royaume de maintenir un pont aérien avec la Sierra Léone tout au long de cette période difficile.