UE/Maroc : 2013 une année de coopération remarquable (Commissaire européen)

UE/Maroc : 2013 une année de coopération remarquable (Commissaire européen)

lundi, 16 décembre, 2013 à 22:31

Bruxelles – Les douze derniers mois de coopération entre le Maroc et l’Union européenne ont été riches en réalisations faisant de 2013 une année remarquable, a affirmé, lundi à Bruxelles, le Commissaire européen en charge de l’élargissement et de la politique de voisinage, Stefan Fule.

“Si je regarde les derniers douze mois de coopération entre le Maroc et l’UE, je peux dire que l’année 2013 était remarquable eu égard aux réalisations et aux résultats obtenus”, a souligné M. Fule lors d’une conférence de presse à l’issue du 11ème conseil d’association Maroc-UE.

Le commissaire européen a ajouté que les exemples qui illustrent cette belle réussite du partenariat Maroc-UE ne manquent pas, citant à ce propos le nouveau protocole de pêche adopté par le Parlement européen la semaine dernière, l’accord sur le Partenariat pour la mobilité signé en juin dernier et le mandat octroyé à la Commission européenne pour entamer les négociations avec le Maroc sur un accord de facilitation d’octroi des visas.

M. Fule a fait remarquer à ce propos que l’accord sur la facilitation de délivrance des visas dénote de la relation particulière qu’entretient l’UE avec le Maroc, “le premier partenaire du sud avec lequel l’UE s’engage à conclure un tel accord”.

Le lancement des négociations sur un accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA) et les progrès enregistrés dans les négociations relatives à la protection des indications géographiques pour les produits agricoles sont autant de réalisations importantes, a-t-il ajouté.

M. Fule a également affirmé que le Maroc reste l’un des plus grands bénéficiaires de l’assistance de l’UE dans la région avec plus de 708 millions d’euros d’engagements pour la période 2011-2013, notant qu’une partie importante de ces financements provient du programme SPRING (Soutien au Partenariat, à la Réforme et à la Croissance inclusive) en reconnaissance aux progrès réalisés par le Royaume dans le cadre des réformes démocratiques.

“Notre objectif aujourd’hui consiste à renforcer et à approfondir nos relations bilatérales sur la base du Statut avancé à travers notamment le nouveau plan d’action commun 2013-2017 que nous venons d’adopter”, a-t-il dit.

Le nouveau plan d’action, a expliqué M. Fule, se concentre sur un alignement progressif du Maroc aux normes européennes dans l’objectif de faciliter son intégration économique dans le marché commun.

Cet instrument qui prévoit plusieurs avantages concrets en termes d’investissements étrangers, d’accès aux marchés, de compétitivité mais également de création d’emplois, vise aussi la consolidation du respect des droits de l’Homme et des principes démocratiques, l’amélioration de la gouvernance et une implication plus poussée de la société civile, a-t-il poursuivi.

Lire aussi

L’approvisionnement du marché en Levothyrox se stabilisera progressivement à partir de fin juillet (ministère)

mardi, 16 juillet, 2019 à 23:58

L’approvisionnement du marché en Levothyrox, médicament utilisé pour traiter les troubles de la thyroïde, se stabilisera progressivement au niveau national à partir de fin juillet, a assuré, mardi, le ministère de la Santé.

La contribution de l’économie solidaire au PIB toujours faible

mardi, 16 juillet, 2019 à 23:55

La Secrétaire d’Etat chargée de l’Artisanat et de l’Economie sociale, Jamila El Moussali a estimé, mardi à Rabat, que la contribution de l’économie solidaire au PIB demeure toujours faible.

La gestion et la valorisation des déchets sous la loupe d’Essaouira Innovation Lab

mardi, 16 juillet, 2019 à 18:40

Un aréopage d’experts, de chefs d’entreprises, de responsables, d’acteurs de la société civile et de représentants des services extérieurs et de la Province se sont réunis, mardi à Essaouira, dans le cadre des ”Design Days Gestion et Valorisation des déchets”, un événement initié par Essaouira Innovation Lab.