M. Biadillah: l’UIP appelée à oeuvrer pour un accord contraignant sur la protection du patrimoine culturel

M. Biadillah: l’UIP appelée à oeuvrer pour un accord contraignant sur la protection du patrimoine culturel

lundi, 7 octobre, 2013 à 14:39

Genève – L’Union interparlementaire (UIP) est appelée à appuyer les efforts de l’ONU pour promouvoir un accord contraignant sur la protection du patrimoine culturel de l’humanité, a souligné lundi à Genève le président de la Chambre des conseillers, Mohamed Cheikh Biadillah.

“Le patrimoine religieux et culturel fait l’objet d’actes criminels graves de destruction et, parfois, de dilapidation dans les pays en situation de conflit ou de lutte contre le terrorisme”, a indiqué M. Biadillah qui s’exprimait devant la 129e assemblée de l’UIP.

La délégation parlementaire, conduite par le président de la deuxième chambre du parlement, a proposé d’inscrire à l’ordre du jour de l’assemblée “un point d’urgence” sur le rôle des parlements dans la sauvegarde du patrimoine culturel contre les actes criminels de destruction, y compris dans la mosquée Al-Aqsa.

Lire aussi

Marrakech : Le conseil communal approuve la digitalisation de ses services administratifs

vendredi, 3 juillet, 2020 à 23:38

Le Conseil communal de Marrakech, réuni jeudi en session extraordinaire, a approuvé un projet relatif à la digitalisation et informatisation des services de l’administration communale et ce via le recours à un système informatique dédié à cet effet.

Agadir: 51 rapatriés victimes d’une intoxication alimentaire

vendredi, 3 juillet, 2020 à 23:23

Quelque 51 personnes rapatriées de l’étranger, actuellement en confinement dans l’une des unités hôtelières d’Agadir, ont été victimes d’une intoxication alimentaire collective après leur consommation d’un repas jeudi soir.

Oriental : Les épreuves du bac se déroulent dans des conditions normales empreintes de l’esprit de responsabilité (AREF)

vendredi, 3 juillet, 2020 à 23:01

Les épreuves de la session normale de l’examen national unifié du Baccalauréat-2020 se déroulent dans des conditions normales empreintes de l’esprit de responsabilité, selon l’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) de l’Oriental.