M. Mayara s’entretient avec la présidente du Sénat mexicain

M. Mayara s’entretient avec la présidente du Sénat mexicain

mercredi, 2 février, 2022 à 20:31

Rabat – Le président de la Chambre des conseillers, Naama Mayara, a eu, mardi, des entretiens par visioconférence avec la présidente du Sénat des États-Unis mexicains, Mme Olga Sánchez Cordero.

Selon un communiqué de la Chambre des conseillers, M. Mayara a loué, au début de cette rencontre, la profondeur des relations historiques et ancestrales entre le Maroc et le Mexique qui remontent à l’année 1962, alors que les deux pays se préparent à commémorer cette année le 60e anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques.

M. Mayara a, par la suite, mis en avant l’attachement du Maroc à sa profondeur africaine ainsi que la grande importance qu’accorde SM le Roi Mohammed VI au développement du continent africain, relevant que la politique étrangère du Maroc s’appuie, parallèlement, sur le renforcement de la coopération sud-sud, un choix impulsé et conduit par SM le Roi et incarné, entre autres, par la visite historique du Souverain en 2004 à plusieurs pays de la région, y compris le Mexique.

L’importance de la coopération maroco-mexicaine ne s’en tient pas au niveau bilatéral mais englobe aussi la dimension multilatérale, à travers la coordination, la concertation et la convergence des points de vue au sein de nombreuses organisations et à l’occasion de plusieurs rassemblements internationaux.

Le président de la Chambre des conseillers a, également, souligné l’importance de la coopération parlementaire dans le renforcement et la valorisation des relations entre les deux pays, insistant, dans ce cadre, sur la ferme détermination de la Chambre à consolider les relations parlementaires, en particulier avec le Sénat mexicain.

Il a, dans ce sens, appelé à mettre à profit la composition singulière et diversifiée de la Chambre afin d’asseoir des canaux permanents de dialogue parlementaire maroco-mexicain.

M. Mayara a, par ailleurs, invité Mme Cordero à visiter le Royaume, estimant que cette visite “sera sans doute, une occasion d’instaurer un dialogue politico-parlementaire bilatéral”.

Lors de cette rencontre, l’accent a été mis aussi sur le rôle important que peut jouer le Mexique, de par son poids politique et sa position géopolitique, dans la réussite de l’initiative de M. Mayara en sa qualité de président de l’Association des Sénats, Choura et Conseils équivalents d’Afrique et du monde arabe en vue d’asseoir un dialogue parlementaire sud-sud entre les Sénats en Afrique et dans le monde arabe et leurs homologues en Amérique latine, et ce à l’occasion du prochain congrès de cette Association, prévu en mars.

De son coté, la présidente du Sénat mexicain a salué l’excellence des relations entre les deux pays ainsi que le rôle historique qu’a joué la visite historique de SM le Roi Mohammed VI au Mexique en 2004.

A cette occasion, la responsable mexicaine a souligné la convergence des points de vues dans divers domaines et le partage par les deux pays des mêmes défis et problèmes, mettant en avant leurs expériences distinguées en matière d’égalité entre les sexes et de gestion de la question migratoire, de la lutte contre le changement climatique, outre la place de choix qu’occupent les deux pays dans l’industrie automobile et aéronautique.

À cet égard, la présidente du Sénat mexicain a fait part du souhait de son pays de bénéficier de l’expérience du Maroc en matière de légalisation de la culture du cannabis, car il s’agit du projet de loi le plus important qui sera examiné lors de la session législative ouverte mardi au Sénat mexicain.

Pour ce qui est de l’initiative de M. Mayara portant sur l’instauration d’un dialogue entre les Sénats des pays du Sud, Mme Cordero a salué cette initiative en tant qu’espace à même de consacrer le rôle de plaidoyer des institutions législatives au sujet des questions, aspirations et attentes des peuples.

Les deux parties ont, enfin, réitéré leur volonté de poursuivre l’action pour consolider les relations de coopération parlementaire entre les deux institutions.

Lire aussi

Festival de l’Aïta Marsaouia à Settat: des concerts devant une foule des grands soirs

samedi, 20 juillet, 2024 à 21:44

La programmation musicale du Festival de l’Aïta Marsaouia à Settat a attiré, vendredi soir, la foule des grands soirs, avec au menu des concerts donnés par des stars de la musique populaire, notamment Said Senhaji et Said Oueld El Houate.

Le Moussem d’Assilah explore la relation entre l’art contemporain et le discours de crise

samedi, 20 juillet, 2024 à 19:56

Le Moussem culturel international d’Assilah a consacré son deuxième colloque, qui se tient les 19 et 20 juillet, à l’exploration de la situation de l’art contemporain, particulièrement à la lumière du discours de crise qui imprègne les analyses des critiques, des artistes et des professionnels de l’art.

Royaume-Uni : Le Maroc participe au Royal International Air Tattoo (RIAT)

samedi, 20 juillet, 2024 à 17:23

Sur Hautes Instructions de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’Etat-Major Général des Forces Armées Royales, le Maroc a pris part au Royal International Air Tattoo (RIAT), l’un des plus grands salons aéronautiques, qui se tient du 19 au 21 juillet, à la base Fairford des Forces Aériennes britanniques, à l’ouest de l’Angleterre.