Saint-Domingue: focus sur l’expérience marocaine de lutte contre le changement climatique

Saint-Domingue: focus sur l’expérience marocaine de lutte contre le changement climatique

vendredi, 13 mai, 2022 à 17:10

Saint-Domingue – Une délégation de la Chambre des conseillers a mis en avant cette semaine à Saint-Domingue l’expérience marocaine dans la lutte contre les changements climatiques, à l’occasion d’un séminaire sur “l’échange d’expériences et de bonnes pratiques pour un développement environnemental durable et la lutte contre le changement climatique”.

La délégation marocaine participant à cette conférence organisée par l’ambassade du Maroc à Saint-Domingue en partenariat avec le Parlement centraméricain (Parlacen) et le ministère des Affaires extérieures dominicain, est composée de Jawad Hilali, Mostafa Moucharik, respectivement membre et secrétaire du bureau de la Chambre des conseillers, ainsi qu’Ahmed Lakhrif, représentant permanent du Conseil auprès du Parlacen.

Lors de cette conférence, qui a connu la participation de l’ambassadeur du Royaume en République dominicaine, Hicham Dahane, la délégation marocaine a jeté la lumière sur l’expérience pionnière du Maroc dans la lutte contre les changements climatiques ainsi que les différentes initiatives, programmes et chantiers lancés par le Royaume, en application des hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, a indiqué un communiqué de la Chambre transmis à la MAP.

A cet égard, M. Hilali a souligné que la lutte contre les changements climatiques revêt une dimension stratégique dans les orientations de développement du Maroc, notant que le Royaume a adopté des politiques et des mesures volontaristes pour limiter les effets des changements climatiques sur les plans économique et social.

Ces politiques fixent des objectifs stratégiques clairs pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et accroître la contribution des énergies propres dans le mix énergétique national, a-t-il expliqué, outre l’adoption des concepts d’économie verte et d’un agenda national avancé pour atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050.

Il a également passé en revue les initiatives et projets structurants les plus importants pour atteindre ces objectifs, notamment en ce qui concerne les énergies alternatives et l’implantation régionale de plateformes d’énergie propre à Laâyoune, Dakhla et Boujdour après le grand succès de la centrale “Noor Ouarzazate”, outre la promotion d’une gouvernance climatique à la faveur des mécanismes d’adaptation de l’économie, des individus et du système naturel.

De son côté, M. Moucharik a évoqué la proposition de la chambre des conseillers de mettre à profit le Forum parlementaire afro-latino-américain “AFROLAC” , pour la création d’une “commission parlementaire de lutte contre les changements climatiques, chargée de suivre les efforts internationaux face à ce phénomène et d’élaborer un guide de référence pour la plaidoirie parlementaire et compiler les bonnes pratiques mondiales”.

Il a rappelé, à cet égard, le discours royal adressé au Sommet d’Abidjan sur la sécheresse et la gestion durable des terres, dans lequel le Souverain a souligné que “le changement climatique n’est pas un sujet théorique ou un objet de débat rhétorique. C’est une réalité dure et implacable, qui sévit par des sécheresses de plus en plus fréquentes, de plus en plus intenses et de plus en plus dévastatrices.”

Pour sa part, M. Lakhrif a passé en revue les étapes marquantes des relations entre la Chambre des conseillers et le Parlement centraméricain, à commencer par la “Déclaration de Laâyoune” qui a abouti à la réunion historique conjointe du Bureau de la Chambre des Conseillers et du Bureau Exécutif du Parlement.

Cette coopération, a-t-il souligné, renforce la lutte contre les défis posés aux pays et aux peuples du Sud, notamment le changement climatique, qui nécessite l’intensification de la coopération parlementaire et multisectorielle.

Le séminaire a été marqué par une présentation donnée par Karim Anegay, expert marocain dans les domaines de la biodiversité, l’environnement, et la lutte contre le changement climatique, intitulée “Le développement durable au Maroc: un millénaire de traditions et une perspective d’avenir”. Il a notamment présenté l’expérience marocaine séculaire en matière de gestion des ressources en eau et le développement des énergies renouvelables, et mis en avant des exemples de partenariats Sud-Sud et Sud-Nord dans le domaine de la lutte contre le changement climatique.

Lire aussi

L’exposition “Autour des colonnes d’Hercules” à Madrid, une ode à l’histoire commune entre le Maroc et l’Espagne (Mehdi Qotbi)

lundi, 16 mai, 2022 à 9:48

L’exposition inédite “Autour des colonnes d’Hercules”, qui sera organisée à partir du 24 mai au musée archéologique national de Madrid par la Fondation nationale des Musées (FNM), est une ode à l’histoire commune entre le Maroc et l’Espagne, a affirmé Mehdi Qotbi, président de la FNM.

Ministère de la Santé : lancement de la campagne nationale de promotion de l’allaitement maternel

lundi, 16 mai, 2022 à 9:34

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale vient de lancer la campagne nationale de promotion de l’allaitement maternel dans le cadre du programme national de nutrition, et ce en partenariat avec l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH).

Le dirham s’apprécie de 0,95% face à l’euro en avril (BAM)

lundi, 16 mai, 2022 à 9:01

Le dirham s’est apprécié de 0,95% face à l’euro et s’est déprécié de 0,89% vis-à-vis du dollar entre les mois de mars et d’avril 2022, selon Bank Al-Maghrib (BAM)