Le vice-président de la Chambre des représentants appelle à New York à des solutions urgentes à la crise sécuritaire au Sahel

Le vice-président de la Chambre des représentants appelle à New York à des solutions urgentes à la crise sécuritaire au Sahel

vendredi, 15 novembre, 2019 à 22:51

Nations-Unies (New York) – Le vice-président de la Chambre des représentants, Mohammed Touimi Benjelloun, a appelé, vendredi au siège de l’ONU à New York, à trouver des solutions urgentes à la crise sécuritaire au Sahel, région confrontée à la montée de la menace terroriste ainsi qu’à des défis politiques, climatiques et de développement.

Intervenant lors des travaux de la deuxième journée de la conférence parlementaire sur le Sahel, organisée par l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) en collaboration avec l’organisation internationale de la Francophonie (OIF), M. Touimi Benjoulloun a plaidé pour un véritable élan de solidarité avec les pays du G5-Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad), fondé sur le désir commun des pays de la Francophonie de renforcer et perpétuer les liens forts qui les unissent, tissés par l’histoire, la géographie et la culture.

Le vice-président de la Chambre des représentants, qui a modéré les travaux de cette deuxième journée de la conférence, a également insisté sur l’intérêt de promouvoir le développement socio-économique dans la région du Sahel et le renforcement de la coopération entre matière de sécurité.

Il a, de même, mis l’accent sur l’intérêt de la prévention et de la lutte contre la radicalisation et l’extrémisme religieux, notamment à travers le renforcement du leadership des femmes, et l’encadrement et la promotion de la situation des jeunes.

De son côté, le Secrétaire général parlementaire de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, Jacques Krabal, a plaidé pour une plus grande influence des pays de la Francophonie au sein des Nations-Unies, notamment par le biais de l’action parlementaire.

“Il faut réintégrer davantage la voix des parlementaires, qui sont les relais avec le peuples, au sein des Nations-Unies”, a-t-il insisté, estimant que la célébration l’année prochaine du 75è anniversaire de la création des Nations-Unies sera l’occasion idoine pour concrétiser cet effort.

Selon lui, 50 pc des membres du Conseil de sécurité de l’ONU seront des pays francophones en 2020. Par conséquent, “il faut capitaliser sur cela  pour promouvoir la solidarité francophone” au sein de cette organisation, a plaidé M. Krabal.

Car pour le Secrétaire général parlementaire de l’APF, une diminution du multilinguisme au sein des Nations-Unies se traduirait par “une faiblesse” du multilatéralisme. “Nous espérons que l’ONU prendra en compte cette nécessité pour plus d’égalité”, a-t-il dit.

La deuxième conférence parlementaire sur le Sahel a été marquée la participation de plusieurs parlementaires de pays africains et du G5-Sahel, ainsi que de représentants et experts d’organisations internationales, du système des Nations-Unies et d’ambassadeurs accrédités auprès de l’ONU. Elle se propose d’engager une réflexion pour la recherche de solutions à la crise sécuritaire qui secoue le Sahel, notamment du point de vue des institutions parlementaires, qui, indique-t-on, doivent être davantage impliquées dans cet effort.

La conférence a été marquée par un fort plaidoyer pour une action plus accentuée de la part de la communauté internationale afin de venir en aide aux pays du G5-Sahel dans le combat difficile qu’ils mènent contre les groupes terroristes et extrémistes sévissant dans la région.

Par ailleurs, un accord de coopération a été signé, à cette occasion, entre l’Assemblée parlementaire de la Francophonie et le Comité interparlementaire G5 Sahel (CIP G5 Sahel). L’accord établit un cadre général de coopération notamment sur les questions de la défense et la sécurité au Sahel, l’éducation et la formation, la jeunesse, les droits des femmes, les enjeux migratoires, la protection de l’environnement et la transition énergétique.

Lire aussi

El Youssoufia: Une campagne de correction visuelle au profit des élèves des établissements scolaires de la province

dimanche, 8 décembre, 2019 à 15:41

Le Comité provincial du développement humain (CPDH) d’El Youssoufia organise une campagne de correction visuelle au profit des élèves des établissements scolaires de la province.

Al Hoceima: Conférence sur le régime des biens communs acquis pendant le mariage

dimanche, 8 décembre, 2019 à 15:33

Une conférence sous le thème “le régime des biens communs : quelle approche de protection des droits matériels entre les époux”, a été organisée, samedi à Al Hoceima, à l’initiative de l’Association Karama pour le développement de la femme.

Mme Bouchareb présente à Abidjan le bilan des réalisations du Royaume en matière de gestion urbaine en Afrique

dimanche, 8 décembre, 2019 à 14:09

La Ministre de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, Nouzha Bouchareb, a présenté, récemment à Abidjan, le bilan des réalisations du Royaume en matière de planification et de gestion urbaine au niveau du continent africain.