Elections 2021 : l’UC place le capital humain et la régionalisation avancée au cœur de son programme électoral

Elections 2021 : l’UC place le capital humain et la régionalisation avancée au cœur de son programme électoral

lundi, 30 août, 2021 à 12:50

Casablanca – L’Union constitutionnelle (UC) place le capital humain et la régionalisation avancée au cœur de son programme électoral en vue des échéances du 8 septembre prochain, avec cinq priorités centrales et en tenant compte des différents défis et conjonctures aux niveaux national et international.

La première priorité porte ainsi sur la formation et la mise à niveau du capital humain, l’épanouissement des citoyens, et la promotion de la démocratie participative, et ce à travers l’éradication de l’analphabétisme et la promotion du niveau de l’enseignement et de la formation pour répondre aux exigences industrielles, professionnelles, de production et des services. Il s’agit aussi de soutenir les réformes sociales et de la santé, ainsi que l’institutionnalisation de la recherche scientifique, tout en oeuvrant à appliquer la bonne gouvernance et un système éducatif de qualité.

Le programme électoral de l’UC vise aussi à renforcer l’interaction et les liens entre les institutions de l’Etat et la société civile en matière de planification, de gestion des politiques publiques, et d’élargissement de la base des bénéficiaires de services publics de qualité.

La deuxième priorité, relative au “décollage économique et développement global”, vise à promouvoir le développement et la stabilité économique et sociale sur la base d’une politique industrielle diversifiée et la transparence, rompre avec les pratiques de la rente qui comptent parmi “les principaux handicaps au décollage économique”, tout en oeuvrant à garantir la sécurité alimentaire en accordant plus d’intérêt au secteur agricole.

La troisième priorité du parti, qui concerne le renforcement de l’action sociale et d’intégration de l’Etat, consiste en l’adoption de trois composantes sociales essentielles et inter-liées, à savoir l’institution de la famille, l’institution de l’éducation, de l’enseignement et de la formation, et l’institution du travail. L’objectif étant de réaliser une transformation en profondeur pour renforcer la cohésion et l’intégration sociale et territoriale, en plus de l’action pour le renforcement du système de santé à travers une politique de prévention pour bâtir un capital national de santé publique permettant un accès aisé aux soins de santé à travers une distribution équitable des infrastructures, des équipements médicaux et des ressources humaines.

La quatrième priorité porte sur la régionalisation avancée à travers l’ancrage de la dimension régionale dans l’élaboration des politiques publiques, et la consolidation des aspects organisationnels soutenant la décentralisation et la déconcentration régionales et territoriales.

La cinquième priorité est relative au renforcement du leadership du Maroc au niveau international, sur les plans diplomatique, économique, politique et culturel, et la diversification des partenaires internationaux du Royaume et l’ancrage de son ouverture sur son environnement régional et international, ainsi que la promotion de la diplomatie parallèle aux niveaux politique, culturel et sportif. A cela s’ajoute le rôle efficace de la diplomatie officielle et la mise en valeur du rôle des Marocains du monde afin de renforcer leur attachement à la Mère patrie, en plus de la capitalisation sur la stabilité politique et la sécurité sociale pour faire du Maroc un pôle touristique mondial, renforcer l’investissement dans ce secteur vital, et faire du produit touristique national un ambassadeur itinérant dans le monde.

Lire aussi

Al Omrane améliore son chiffre d’affaires de 24% en 2021 (M. Kanouni)

jeudi, 30 juin, 2022 à 17:17

Le chiffre d’affaires du groupe Al Omrane s’est établi à 4,1 milliards de dirhams (MMDH) en 2021, en progression de 24%, a indiqué le Président du Directoire du Groupe Al Omrane, Badre Kanouni.

Journée d’étude à Rabat sur l’expérience marocaine en matière de justice transitionnelle

jeudi, 30 juin, 2022 à 17:14

L’expérience marocaine en matière d’équité et de justice transitionnelle a été au centre d’une journée d’étude, organisée jeudi à Rabat, par la Délégation interministérielle aux droits de l’Homme au profit d’étudiants yéménites dans les universités marocaines.

Tenue à Rabat du Conseil de Surveillance du Groupe Al Omrane

jeudi, 30 juin, 2022 à 17:08

Le Conseil de Surveillance du Groupe Al Omrane s’est tenu, mercredi à Rabat, sous la Présidence de Fatima Ezzahra El Mansouri, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville et Vice-Présidente du Conseil de surveillance du Holding Al Omrane, pour apprécier le bilan de l’année 2021 et le plan d’action pour 2022.