La réconciliation au sein du mouvement ittihadi, un pas vers le renforcement de l’ouverture et la réussite du défi du développement global (Driss Lachghar)

La réconciliation au sein du mouvement ittihadi, un pas vers le renforcement de l’ouverture et la réussite du défi du développement global (Driss Lachghar)

mercredi, 30 octobre, 2019 à 8:30

Rabat – Le Premier secrétaire de l’Union socialiste des Forces populaires (USFP), Driss Lachgar, a indiqué, mardi à Rabat, que l’appel à la réconciliation au sein du mouvement ittihadi n’est pas un objectif en soi, mais un pas vers l’ouverture, le renforcement du front national et la réussite du défi d’un développement global.

S’exprimant à l’occasion de la commémoration du 60è anniversaire de l’USFP, M. Lachgar a souligné que le processus de réconciliation constitue l’expression de la conviction ancrée en l’unité de la gauche, appelant toutes les organisations de la gauche, ainsi que les partis et les syndicats à s’engager dans la recherche d’une nouvelle perspective pour une action commune.

Il s’est, par ailleurs, attardé sur les étapes clés du parti et de son passé militant, revenant sur les nombreux sacrifices de ses hommes et symboles au fil des générations, revenant par la même sur leur lutte acharnée pour le projet démocratique et l’édification de l’Etat moderne.

Cette célébration, a ajouté M. Lachgar, est l’opportunité de se remémorer de la dimension historique et du capital militant du parti, et ce dans le but d’accompagner les changements et mutations que connaît le Maroc et de prospecter des perspectives prometteuses.

Dans une déclaration à la MAP à cette occasion, le président du Conseil national de l’USFP, Habib El Malki, a fait savoir que cette célébration est porteuse de plusieurs messages, en l’occurrence le renouvellement de l’attachement aux valeurs de l’Union, tout en gardant à l’esprit le parcours d’un parti qui a consenti d’immenses sacrifices et contribué à l’édification du Maroc d’aujourd’hui.

Il a affirmé que le slogan de la réconciliation avec l’ouverture annoncée récemment par la direction du parti, ne relève pas d’une décision circonstancielle mais découle d’un choix stratégique dont l’objectif est de poursuivre le militantisme et de servir les citoyens tout en répondant à leurs revendications.

Dans une déclaration similaire, l’ancien Premier secrétaire de l’USFP, Abdelwahed Radi, a affirmé que la commémoration de ce soixantième anniversaire est l’occasion pour les futures générations de prendre connaissance du parcours de cette formation, qui constitue une partie intégrante de l’histoire du Maroc.

Il a aussi fait savoir que cet événement est une étape importante visant à consacrer l’esprit de citoyenneté et resserrer les rangs, appelant à une réconciliation rationnelle autour d’un programme politique aux contours bien définis, qui va contribuer à un nouveau départ pour l’action partisane.

L’appel formulé par l’USFP sous le slogan “L’horizon ittihadi: la réconciliation et l’ouverture”, avait pour but de resserrer les rangs, réunir les forces pour rapprocher la famille ittihadie et s’ouvrir sur les différents cadres et compétences acquises aux idées progressistes et aux valeurs de démocratie, d’égalité et de modernité.

Lire aussi

Doha: la bonne qualité de l’enseignement supérieur baliserait la voie à un avenir meilleur 

mercredi, 20 novembre, 2019 à 13:06

La bonne qualité de l’enseignement supérieur est à même de baliser la voie à un avenir meilleur, a assuré mardi à Doha, le ministre délégué chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Driss Ouaouicha.

Projet de loi sur la grève : M. Amkraz plaide pour une approche de consensus et de concertation

mercredi, 20 novembre, 2019 à 12:15

Le ministre du Travail et de l’Insertion professionnelle, Mohamed Amkraz a plaidé, mardi à Rabat, en faveur de l’adoption d’un mécanisme consensuel et de concertation pour que la loi sur la grève puisse voir le jour.

Les Marocains de Séville célèbrent dans la joie et la mobilisation la fête de l’Indépendance

mercredi, 20 novembre, 2019 à 9:53

Cet événement phare de l’histoire du Royaume a été célébré à l’initiative du consulat général du Maroc à Séville, en présence notamment de représentants des associations marocaines œuvrant auprès des MRE dans les provinces de Séville, Huelva et Cordoue.