Visite au Maroc d’une délégation du PC vietnamien

Visite au Maroc d’une délégation du PC vietnamien

vendredi, 31 mai, 2013 à 17:43

 

Rabat – Une délégation du Parti communiste vietnamien (PCV), conduite par le membre du Comité central du Parti, Hoang Binh Quan, effectuera une visite au Maroc du 2 au 5 juin prochain à l’invitation du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS).

Le responsable vietnamien, également chef de la commission des relations extérieures de la même instance (rang ministériel), sera accompagné notamment du directeur adjoint à la direction du Proche Orient-Afrique-Amérique Latine de la commission des relations extérieures du comité central du PCV, Pham Hai et du directeur adjoint de la commission des relations extérieures du comité central du PCV, Nguyen Anh Duc, indique un communiqué du PPS.

Lors de son séjour, la délégation sera reçue par le secrétaire général du PPS, Nabil Benabdallah qui sera accompagné des membres du bureau politique.

Lire aussi

Le Salvador informe officiellement le Secrétaire Général de l’ONU du retrait de sa reconnaissance de la pseudo “rasd”

mercredi, 19 juin, 2019 à 22:21

Le Gouvernement du Salvador a informé officiellement, mercredi, le Secrétaire Général de l’ONU de sa décision de retirer sa reconnaissance de la pseudo “rasd”.

Le ministre du Commerce irlandais salue “le potentiel important” des échanges commerciaux entre le Maroc et l’Irlande

mercredi, 19 juin, 2019 à 21:22

Le ministre irlandais chargé du Commerce, Pat Breen a salué, mercredi à Dublin, le potentiel important des échanges commerciaux entre le Maroc et l’Irlande.

L’augmentation du budget alloué à la santé, source la plus importante d’accroissement du financement du secteur 

mercredi, 19 juin, 2019 à 15:53

L’augmentation du budget alloué à la santé demeure la source la plus importante d’accroissement du financement de ce secteur, a-t-on souligné lors d’un atelier thématique organisé mercredi à Salé sur “la mobilisation des fonds pour le système de santé entre limites de la capacité contributive et besoins du financement des soins”.