Le Roi Abdallah II de Jordanie quitte le Maroc au terme d’une visite d’amitié et de travail

Le Roi Abdallah II de Jordanie quitte le Maroc au terme d’une visite d’amitié et de travail

jeudi, 28 mars, 2019 à 17:27

Casablanca – SM le Roi Abdallah II, Souverain du Royaume hachémite de Jordanie, a quitté, jeudi en fin d’après-midi, le Maroc, au terme d’une visite d’amitié et de travail, à l’invitation de SM le Roi Mohammed VI.

Le Souverain hachémite a été salué, à son départ de l’aéroport international Mohammed V de Casablanca, par SAR le Prince Moulay Rachid.

Après avoir passé en revue un détachement de la Brigade légère de sécurité, qui rendait les honneurs, SM le Roi Abdallah II a été salué par le ministre de l’Intérieur, M. Abdelouafi Laftit, et le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, M. Nasser Bourita.

Il a été également salué par l’ambassadeur du Maroc en Jordanie, le gouverneur de la province de Nouaceur et plusieurs autres personnalités civiles et militaires.

SM le Roi Abdallah II était arrivé, mercredi soir, au Maroc pour une visite illustrant la profondeur des relations de fraternité, de coopération et de solidarité unissant les deux peuples frères, à la faveur de la volonté commune des deux Souverains.

Lire aussi

Le rôle primordial des jeunes dans la promotion de l’éducation mis en exergue à Al Hoceima

samedi, 17 août, 2019 à 16:25

Les intervenants lors d’une rencontre organisée par le réseau “Les citoyens” ont souligné, vendredi à Imzouren (province d’Al Hoceima), l’importance primordiale de la jeunesse dans le développement et la promotion de l’éducation au Maroc.

Le Maroc prend part au 2e Forum Sino-arabe de coopération dans le domaine de la santé

vendredi, 16 août, 2019 à 17:29

Une délégation marocaine prend part aux travaux du 2eme Forum Sino-arabe de coopération dans le secteur de la santé

Kénitra: Une brigade des motards utilise son arme de service pour arrêter un récidiviste qui mettait en danger la vie des éléments de la police sur la voie publique

vendredi, 16 août, 2019 à 17:00

Une patrouille de la brigade des motards, exerçant dans la préfecture de police de Kénitra, a été contrainte vendredi de faire usage de son arme de service pour arrêter un individu aux antécédents judiciaires, qui était sous l’emprise de la drogue et qui exposait la vie des éléments de la police à une menace grave et sérieuse sur la voie publique.