Libération de la Corse : La France honore le Maroc et ses combattants de la liberté

Libération de la Corse : La France honore le Maroc et ses combattants de la liberté

vendredi, 4 octobre, 2013 à 20:08

Mansour Madani (ES)
Bastia – Le président français, François Hollande a exprimé vendredi sa gratitude et sa reconnaissance au Maroc, à son Souverain, à feu SM le Roi Mohammed V, à l’occasion de la célébration à Bastia du 70 ème anniversaire de la libération de la Corse avec l’apport irremplaçable des combattants marocains.

Au cours d’une cérémonie solennelle et publique sur la place Saint-Nicolas de Bastia et en présence de SAR le Prince Moulay Rachid représentant le Souverain et de plusieurs vétérans marocains de cette épopée, M. Hollande a réitéré sa gratitude et sa reconnaissance pour la présence du Maroc à la commémoration de cette grande victoire sur l’occupant nazi.

Une célébration en commun d’un moment historique qui constitue une nouvelle occasion de réunir nos deux nations autour du souvenir de la libération , a dit M. Hollande en évoquant avec émotion l’appel lancé par le grand père du Souverain, dès le 30 septembre 1939, pour engager son peuple à apporter un concours sans réserve à la France pour recouvrer sa liberté.

La France n’oubliera jamais le courage de feu SM le Roi Mohammed V et le parti qu’il a pris pour les valeurs de la liberté et de la dignité de l’homme, ce qui lui a valu d’être le seul chef d’Etat à être élevé au titre de Compagnon de la libération par le Général de Gaulle, a-t-il ajouté.

Durant cet acte de commémoration de l’histoire partagée et de la communauté de destin scellée par la fraternité d’armes face à l’épreuve, le devoir de mémoire envers le sacrifice des Marocains a également marqué l’intervention du président Hollande.

Il s’est ainsi dit fier et heureux de distinguer, en présence de SAR le prince Moulay Rachid, quelques-uns de ces vétérans de différents grades de la Légion d’honneur, alors que l’hymne national marocain avait retenti auparavant, suivi de la Marseillaise.

A l’adresse de ces sept goumiers fêtés comme des héros par leurs camarades français encore en vie et par la population, le chef de l’Etat français a assuré que ces goumiers marocains venus combattre, loin de leur terre et de leurs familles et sont tombés sur nos montagnes et nos plaines ne tomberont jamais dans l’oubli .

A ces Marocains et aux autres combattants de l’armée d’Afrique, venus au secours de la France libre, la France leur restera redevable , a encore dit M. Hollande.

Un des héros rescapés de la résistance corse, Leo Michelli, à laquelle les Marocains sont venus prêter main forte en septembre-octobre 1943, leur a également rendu un hommage de fraternité , sous les applaudissements de l’assistance, les assurant que les Corses les aiment, eux qui ont défendu leur terre et leurs enfants.

En Corse où les goumiers marocains sont venus en septembre-octobre 1943 combattre avec une bravoure exceptionnelle pour libérer ce premier “morceau du territoire” de la République française, selon l’expression du Général de Gaulle, alors exilé à Londres, de l’occupation par les troupes du III ème Reich et des miliciens fascistes.

Les sept goumiers marocains décorés vendredi à Bastia au nom de tous leurs camarades ayant versé leur sang, subi les affres de la guerre en leur chair ou survécu à cette effroyable épreuve, avaient l’œil fier et humide de se voir enfin reconnus au plus haut niveau de la République française et surtout en présence du représentant de SM le Roi.

Dans un geste symbolique, le président Hollande a dépêché à Rabat l’avion présidentiel pour les acheminer à Bastia pour cet événement où leurs camarades d’armes et les autorités ont multiplié les égards et les gestes de reconnaissance à leur endroit, le tout dans une forte émotion aussi bien à la visite du col de Téguime que lors de leur recueillement sur les tombes de leurs camarades tombés au champ d’honneur.

Le col de Téguime, en montagne corse, près de Bastia, un haut lieu de leur bravoure qu’ils ont arraché aux troupes allemandes après d’âpres combats en octobre 1943, porte désormais, dans le vocabulaire courant, et à leur grande fierté, le nom de col des goumiers.

Lire aussi

La société argentine des écrivains salue la qualité littéraire et esthétique de l'”Anthologie des poètes argentins amis du Maroc”

samedi, 27 novembre, 2021 à 22:05

Le président de l’Association argentine des écrivains (SADE), M. Alejandro Vaccaro, a salué vendredi soir la sortie à Buenos Aires d’une anthologie inédite de « Poètes argentins amis du Maroc », qui vient raffermir les liens culturels entre le Maroc et l’Argentine.

Marrakech : Le PAM appelle à l’adhésion aux chantiers de développement impulsés par SM le Roi (Communiqué)

samedi, 27 novembre, 2021 à 21:55

Le Parti Authenticité et Modernité (PAM) a appelé, samedi à Marrakech, ses membres et militants à adhérer aux différents chantiers de développement, aux stratégies majeures et à la diplomatie visionnaire, menée avec volonté et détermination par Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Le Maroc et l’Inde présentent d’énormes opportunités bilatérales d’investissements (hommes d’affaires indiens)

samedi, 27 novembre, 2021 à 20:27

Le Maroc et l’Inde présentent d’énormes opportunités bilatérales d’investissements, tous secteurs confondus, ont indiqué, des investisseurs et hommes d’affaires indiens en marge du Roadschow lancé, vendredi depuis Bangalore, capitale de l’Etat indien de Karnataka, par l’Agence Marocaine de Développement des Investissements et des Exportations (AMDIE) et l’ambassade du Maroc en Inde.