SAR la Princesse Lalla Meryem préside à Rabat la cérémonie de célébration de la Journée internationale de la femme

SAR la Princesse Lalla Meryem préside à Rabat la cérémonie de célébration de la Journée internationale de la femme

mercredi, 8 mars, 2017 à 17:03

Rabat – SAR la Princesse Lalla Meryem, présidente de l’Union nationale des femmes du Maroc (UNFM), a présidé, mercredi à Rabat, la cérémonie de célébration de la Journée internationale de la femme.

Lors de la cérémonie de célébration de cette journée, placée cette année sous le thème “la femme marocaine, entre les défis de l’autonomisation économique et les contraintes de la protection sociale”, il a été procédé à la projection d’un film documentaire sur les différentes activités et réalisations de l’UNFM.

Un exposé sur les activités conjointes entre les pays africains et l’Union nationale des femmes du Maroc a été également présenté à cette occasion.

Intervenant à cette occasion, Mme Farida Khamlichi, secrétaire générale de l’UNFM, s’est réjouie des orientations de SAR la Princesse Lalla Meryem visant à promouvoir la condition de la femme marocaine et à lui permettre de jouir pleinement de ses droits sociaux, économiques, politiques et familiaux.

Pour Mme Khamlichi, la femme marocaine a réalisé d’importants acquis en terme de jouissance des services de la protection sociale mais des efforts restent à déployer dans les domaines notamment de l’emploi et de la santé.

Elle a assuré que l’UNFM agira, sous l’autorité de SAR la Princesse Lalla Meryem, pour élaborer un projet global visant la promotion des conditions sociales de la femme en prenant appui sur tous les acteurs gouvernementaux et de la société civile.

De son côté, Mme Zahra Zaoui, membre du Conseil économique, social et environnemental, a mis l’accent sur les conclusions du colloque organisé mardi sur le thème : “la femme marocaine, entre les défis de l’autonomisation économique et les contraintes de la protection sociale”, ayant insisté sur la nécessité de conclure des pactes sociaux avec la contribution de tous les secteurs gouvernementaux, les organisations de la société civile et les centres scientifiques et de recherches et en mettant à profit les bases de données nationales et internationales en vue de consacrer l’ensemble des droits de la femme.

Elle a ajouté que le rapport a également recommandé le parachèvement de l’arsenal juridique de manière à réaliser l’harmonie avec les objectifs de la protection sociale et pénale de la femme contre toutes les violations de ses droits dans le domaine de l’emploi et son éventuelle exploitation en vue de réduire les discriminations, assurer l’égalité effective entre l’homme et la femme dans les domaines social et économique et mettre en œuvre l’ensemble des dispositions constitutionnelles et juridiques en la matière.

Mme Zaoui a ajouté qu’il a été également décidé d’approfondir la réflexion sur le recul inquiétant du taux d’activité des femmes, de renforcer la formation professionnelle et de lutter contre le décrochage scolaire des jeunes filles, notamment en milieu rural.

L’épouse de l’ambassadeur de Centrafrique à Rabat et doyen du corps diplomatique, Mme Aicha Ismaila Nimaga s’est félicitée des actions mises en œuvre chaque année par l’UNFM au profit des personnes défavorisées, notamment les femmes.

Elle a également rendu hommage à l’engagement et l’implication de SAR la Princesse Lalla Meryem ayant permis aux femmes de toute l’Afrique en 2016 de se rendre compte du progrès remarquable des femmes marocaines et de partager leurs expériences avec leurs semblables du continent.

Mme Ismaila Nimaga a félicité par ailleurs le Maroc pour son retour à l’Union africaine et salué la vision de SM le Roi Mohammed VI pour l’Afrique.

A cette occasion, SAR la Princesse Lalla Meryem a remis un trophée à Mme Baba Mbala Françoise, actrice dans le domaine social au Cameroun.

A son arrivée sur les lieux de la cérémonie, SAR la Princesse Lalla Meryem a passé en revue un détachement de la garde municipale qui rendait les honneurs avant d’être saluée notamment par la ministre de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social, Bassima Hakkaoui, le ministre de l’Emploi et des Affaires sociales, Abdeslam Seddiki, le wali de la région Rabat-Salé-Kénitra et gouverneur de la préfecture de Rabat, Abdelouafi Laftite, et par le président de la région de Rabat-Salé-Kénitra, Abdessamad Sekkal.

Partager

Lire aussi

Meknès: La DGAPR prodigue les soins nécessaires aux pensionnaires d’un établissement pénitentiaire ayant manifesté des symptômes de maladie

samedi, 21 octobre, 2017 à 13:28

Les symptômes des maux de ventre accompagnés de vomissement sont apparus chez un nombre limité de pensionnaires dudit établissement, indique la même source, affirmant qu’aucun cas de fièvre n’a été détecté.

Mme Jamila El Moussalli s’informe de plusieurs projets d’artisanat dans la médina de Marrakech

samedi, 21 octobre, 2017 à 13:21

A cette occasion, Mme El Moussali s’est informée des composantes des différents projets, qui font l’objet de mise à niveau dans le cadre de la préservation et la garantie de la durabilité du patrimoine culturel de l’ancienne médina de Marrakech ainsi que la promotion des activités de l’industrie artisanale locale et des espaces de commercialisation de ses produits.

France : 15 millions d’euros supplémentaires pour les «besoins immédiats» des populations syriennes après la chute de Raqqa

samedi, 21 octobre, 2017 à 10:39

Ces fonds, dont le déblocage a été annoncé vendredi par le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, seront affectés au financement de «projets dans les secteurs de l’aide alimentaire, du déminage, de l’aide aux déplacés, de l’eau et de la santé».