SAR la Princesse Lalla Meryem préside à Tanger la cérémonie de signature de cinq conventions portant sur la protection des droits de l’enfant

SAR la Princesse Lalla Meryem préside à Tanger la cérémonie de signature de cinq conventions portant sur la protection des droits de l’enfant

jeudi, 28 novembre, 2013 à 15:54

Tanger- SAR la Princesse Lalla Meryem, présidente de l’Observatoire national des droits de l’enfant (ONDE), a présidé, jeudi à Tanger, la cérémonie de signature de cinq conventions entre l’ONDE, d’une part, et des départements gouvernementaux, des institutions nationales et des conseils élus, portant sur la protection des droits de l’enfant.

Ces accords ont été signés dans le cadre de la première Convention “Jeunes pour les droits de l’enfant”, placée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI et qui s’est ouverte jeudi sous la présidence de SAR la Princesse Lalla Meryem.

La première convention est un accord cadre de partenariat liant le ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle et l’ONDE, portant sur l’équité dans l’accès au savoir.

Cette convention, signée par le ministre de l’Education nationale et de la formation professionnelle, Rachid Belmokhtar et la première vice-présidente de l’observatoire, Amina Malqi Tazi, vise notamment le renforcement de la coopération dans la lutte contre la violence en milieu scolaire et l’amélioration de l’accès au savoir.

Une autre convention, signée entre l’ONDE et le ministère de la Santé, porte sur “la protection de la santé psychologique et mentale de l’enfant”. Elle a été signée par Mme Malqi Tazi et le ministre de la Santé, El Hossein El Ouardi, avec pour objectif de protéger les enfants du fléau des drogues et soutenir les programmes de santé psychologique et mentale en faveur de l’enfant.

Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) et l’ONDE ont signé un accord de coopération et de partenariat sur “les mécanismes référentiels pour la protection de l’enfant”. Signé par le président du CNDH, Driss El Yazami et Mme Malqi Tazi, cet accord entend consacrer l’approche des droits de l’Homme dans l’ensemble des affaires concernant l’enfant et coordonner l’action des différents intervenants dans le domaine de la protection des droits de l’enfant.

La quatrième convention a été conclue entre l’ONDE, la wilaya de la région de Tanger-Tétouan et le Conseil de la région de Tanger-Tétouan. Elle vise à mettre en place un programme intégré pour la protection de l’enfance au niveau de la région et développer les mécanismes à même de réaliser les objectifs de ce programme.

Cette convention a été signée par le wali par intérim de la région de Tanger-Tétouan, Mohamed El Yaâcoubi, le président du Conseil de la région, Rachid Talbi Alami et Mme Malqi Tazi.

La dernière convention conclue à cette occasion concerne l’élaboration et la mise en œuvre du programme “Tanger ville sûre pour l’enfant”. Elle a été signée par Mme Malqi Tazi, M. El Yaâcoubi et le maire de Tanger, Fouad El Omari.

SAR la Princesse Lalla Meryem avait présidé, dans la journée à Tanger, la cérémonie d’ouverture de la première Convention “Jeunes pour les droits de l’enfant”, qui se poursuit jusqu’à samedi.

Cette Convention, organisée à l’occasion de la commémoration du 20ème anniversaire de la ratification par le Maroc de la Convention des Nations unies des droits de l’enfant (CNUDE), connaît la participation de plus de 2.000 personnes, dont des jeunes anciens membres du Parlement de l’Enfant, ainsi que les membres actuels, aux côtés de militants des droits de l’Homme, d’experts, d’acteurs associatifs et de personnalités du monde des arts et du sport.

Cette rencontre a pour objectif d’ancrer les différents acquis concernant la situation de l’enfant au Maroc et déterminer de nouvelles approches pour traiter les problèmes et difficultés de l’enfant.

Il s’agit de créer un espace de discussion entre jeunes en faveur de l’enfant et ses droits, dans le but de relancer le débat autour de la place de l’enfant dans la société.

Lire aussi

Oujda: une infirmière interpellée pour falsification présumée des données relatives aux bénéficiaires de la vaccination anti-covid (DGSN)

mardi, 7 décembre, 2021 à 22:05

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Oujda, en coordination avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), ont interpellé, mardi après-midi, une infirmière âgée de 24 ans, pour son implication présumée dans une affaire de falsification des données relatives aux bénéficiaires des opérations de vaccination contre la covid-19.

Des responsable HCR et UE saluent l’engagement implacable du Maroc envers les réfugiés

mardi, 7 décembre, 2021 à 22:00

Des responsables onusiens et européens ont salué, mardi à Rabat, l’engagement implacable du Maroc en faveur des droits des réfugiés et leur accès aux services publics comme l’éducation, la santé, la protection légale et l’emploi, au même titre que les citoyens marocains.

Égalité professionnelle: La campagne “Morocco4Diversity”, un message d’espoir (M.Alj)

mardi, 7 décembre, 2021 à 21:57

La campagne “Morocco4Diversity”, une initiative visant à mobiliser les entreprises marocaines autour de la question de l’égalité professionnelle, constitue un véritable message d'”espoir” et d'”optimisme” pour la construction du Maroc de demain, a indiqué, mardi à Casablanca, le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj.