SAR la Princesse Lalla Salma et SA la Princesse Lalla Zineb président la signature d’une convention

SAR la Princesse Lalla Salma et SA la Princesse Lalla Zineb président la signature d’une convention

mardi, 28 mai, 2013 à 17:05

Benslimane – SAR la Princesse Lalla Salma, présidente de la Fondation Lalla Salma – prévention et traitement des cancers, et SA la Princesse Lalla Zineb, présidente de la Ligue marocaine pour la protection de l’enfance (LMPE), ont présidé, mercredi à Benslimane, la cérémonie de signature d’une convention de coopération entre leurs deux organismes.

Signée par Mme Latifa El Abida, secrétaire générale de la Fondation Lalla Salma, et Mme Fatima Hassar, Présidente déléguée de la LMPE, cette convention a pour objet la prise en charge par la Fondation Lalla Salma de tous les enfants privés de famille et atteints du cancer des différents orphelinats à travers le Royaume.

A cette occasion, SAR la Princesse Lalla Salma a suivi une présentation sur panneaux du projet d’extension du complexe Lalla Amina de Benslimane.

SAR la Princesse Lalla Salma, accompagnée de SA la Princesse Lalla Zineb, a, par la suite, visité les différentes locaux du complexe avant de poser pour une photo souvenir avec les enfants et le personnel de cette institution.

Ce complexe de la Ligue marocaine pour la protection de l’enfance est composé d’une structure d’accueil “Home Lalla Amina” pour les enfants abandonnés et d’une maison “Dar Al Fatat” pour les filles issues du monde rural.

“Home Lalla Amina” assure la prise en charge des enfants abandonnés âgés de plus de 4 ans, leur offrant ainsi un cadre préscolaire, puis scolaire, dans les établissements publics de la ville de Benslimane. Ils bénéficient également d’un programme diversifié pour les activités culturelles et sportives, excursions et colonies de vacances. Depuis sa création en 1987, “Home Lalla Amina” a abrité un effectif total de 386 enfants.

La maison “Dar Al Fatat” est un internat pour les jeunes filles scolarisées dans les collèges et lycées de Benslimane. Les bénéficiaires sont issues de familles démunies, originaires des zones rurales de la région de Benslimane. La maison a accueilli depuis sa création en 2006 un total de 147 jeunes filles.

A son arrivé au Complexe socio-éducatif Lalla Amina de Benslimane, SAR la Princesse Lalla Salma a passé en revue un peloton des Forces auxiliaires qui rendait les honneurs avant d’être accueillie par SA la Princesse Lalla Zineb.

Par la suite, SAR la Princesse Lalla Salma a été saluée, notamment, par la ministre de la Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social, Mme Bassima Hakkaoui, le wali de la région Chaouia-Ouardigha, M. Bouchaib El Moutawakkil et par le président du conseil de la région Chaouia-Ouardigha, M. Mehdi Atmoune.

Lire aussi

CHAN 2020 (Qualification aller) : Les Lions de l’Atlas A décrochent à Blida un nul (0-0) face aux Fennecs A

dimanche, 22 septembre, 2019 à 11:19

L’équipe nationale marocaine de football (locaux) a décroché un nul (0-0) face à son homologue algérienne lors du match disputé, samedi soir au stade Mustapha Tchaker à Blida (43 km d’Alger) pour le compte des éliminatoires

Participation de l’Amicale Hassania des magistrats au 62è congrès de l’Union internationale des magistrats

samedi, 21 septembre, 2019 à 21:39

Une délégation de l’Amicale Hassania des magistrats a participé du 15 au 19 septembre à Noursoultan au Kazakhistan, aux travaux du 62ème congrès de l’Union internationale des magistrats.

Arrestation de deux frères à Meknès pour transfert illégal de fonds à des combattants marocains sur la scène syro-irakienne (DGSN)

samedi, 21 septembre, 2019 à 16:23

La brigade nationale de la police judiciaire a procédé, en coordination avec la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), à l’arrestation le 18 septembre courant à Meknès, de deux frères pour leur implication présumée dans le transfert illégal de fonds à des combattants marocains sur la scène syro-irakienne, a indiqué samedi la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.