SAR la Princesse Lalla Salma et SA la Princesse Lalla Zineb président la signature d’une convention

SAR la Princesse Lalla Salma et SA la Princesse Lalla Zineb président la signature d’une convention

mardi, 28 mai, 2013 à 17:05

Benslimane – SAR la Princesse Lalla Salma, présidente de la Fondation Lalla Salma – prévention et traitement des cancers, et SA la Princesse Lalla Zineb, présidente de la Ligue marocaine pour la protection de l’enfance (LMPE), ont présidé, mercredi à Benslimane, la cérémonie de signature d’une convention de coopération entre leurs deux organismes.

Signée par Mme Latifa El Abida, secrétaire générale de la Fondation Lalla Salma, et Mme Fatima Hassar, Présidente déléguée de la LMPE, cette convention a pour objet la prise en charge par la Fondation Lalla Salma de tous les enfants privés de famille et atteints du cancer des différents orphelinats à travers le Royaume.

A cette occasion, SAR la Princesse Lalla Salma a suivi une présentation sur panneaux du projet d’extension du complexe Lalla Amina de Benslimane.

SAR la Princesse Lalla Salma, accompagnée de SA la Princesse Lalla Zineb, a, par la suite, visité les différentes locaux du complexe avant de poser pour une photo souvenir avec les enfants et le personnel de cette institution.

Ce complexe de la Ligue marocaine pour la protection de l’enfance est composé d’une structure d’accueil “Home Lalla Amina” pour les enfants abandonnés et d’une maison “Dar Al Fatat” pour les filles issues du monde rural.

“Home Lalla Amina” assure la prise en charge des enfants abandonnés âgés de plus de 4 ans, leur offrant ainsi un cadre préscolaire, puis scolaire, dans les établissements publics de la ville de Benslimane. Ils bénéficient également d’un programme diversifié pour les activités culturelles et sportives, excursions et colonies de vacances. Depuis sa création en 1987, “Home Lalla Amina” a abrité un effectif total de 386 enfants.

La maison “Dar Al Fatat” est un internat pour les jeunes filles scolarisées dans les collèges et lycées de Benslimane. Les bénéficiaires sont issues de familles démunies, originaires des zones rurales de la région de Benslimane. La maison a accueilli depuis sa création en 2006 un total de 147 jeunes filles.

A son arrivé au Complexe socio-éducatif Lalla Amina de Benslimane, SAR la Princesse Lalla Salma a passé en revue un peloton des Forces auxiliaires qui rendait les honneurs avant d’être accueillie par SA la Princesse Lalla Zineb.

Par la suite, SAR la Princesse Lalla Salma a été saluée, notamment, par la ministre de la Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social, Mme Bassima Hakkaoui, le wali de la région Chaouia-Ouardigha, M. Bouchaib El Moutawakkil et par le président du conseil de la région Chaouia-Ouardigha, M. Mehdi Atmoune.

Lire aussi

Le Caftan marocain en mission séduction à Bangkok

jeudi, 21 novembre, 2019 à 22:36

Le Caftan marocain a brillé de toute sa splendeur et fait bonne impression lors d’un grand rendez-vous de la mode asiatique, la 2ème Semaine Internationale de la Mode de Bangkok qui réunit courant cette semaine des stylistes, modélistes et créateurs en provenance de soixante-dix pays.

Les défis de la réforme des systèmes éducatifs, objet d’une réunion ministérielle à Doha

jeudi, 21 novembre, 2019 à 20:36

Les défis de la réforme des systèmes éducatifs ont fait l’objet d’une session ministérielle, tenue mercredi à Doha dans le cadre du lancement de la neuvième édition du Sommet mondial de l’innovation pour l’éducation (WISE 2019), avec la participation de ministres de l’éducation et de responsables du secteur de différents pays, dont le Maroc.

Les meilleurs écrivains de l’année primés à New York lors du prestigieux “National Book Awards”

jeudi, 21 novembre, 2019 à 20:33

Les œuvres littéraires des meilleurs écrivains aux Etats-Unis ont été primés, mercredi soir à New York, lors de la 70è édition du prestigieux et très convoité “National Book Awards” (Prix national du livre) marquée par une cérémonie et un diner de gala ayant regroupé le gotha du monde de la littérature, de la critique et de l’édition américaines.