SM le Roi inaugure la première tranche du centre d’Offshoring “Oujda Shore”

SM le Roi inaugure la première tranche du centre d’Offshoring “Oujda Shore”

jeudi, 20 juin, 2013 à 15:40

Oujda- Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a procédé, jeudi, à l’inauguration de la première tranche du centre d’Offshoring “Oujda Shore”, un projet qui fait entrer la Région de l’Oriental dans l’ère de l’Offshoring, en offrant des infrastructures world-class ainsi que des services de gestion et d’animation.

Ce projet s’inscrit en droite ligne de l’Initiative Royale pour le développement de l’Oriental qui vise à stimuler l’investissement, à favoriser la création de petites et moyennes entreprises par les jeunes, à doter la région des équipements de base nécessaires et à encourager les grands projets économiques à titre prioritaire.

Ayant nécessité des investissements de l’ordre de 120 millions de dirhams, cette première tranche d’Oujda Shore a porté sur la réalisation de deux bâtiments dédiés aux activités d’Offshoring (7.500 m2), aux activités tertiaires et aux services de la technopole (3.500 m2).

Cette plate-forme d’Offshoring, qui s’adresse notamment aux spécialistes de la gestion client, du développement et de la maintenance informatique et aux processus administratifs (BPO), permettra de générer quelque 1.200 emplois directs.

Oujda-Shore est une des composantes du projet intégré du Technopole d’Oujda qui abrite également une zone PME/PMI, une zone logistique, un campus de formation, un Retail Park et une zone franche CleanTech. Cet technopole présente, en outre, un bilan d’étape encourageant. Ainsi, la zone PME/PMI a connu la commercialisation de 29 lots, alors que celle dédiée aux activités commerciales (Retrail Park) a enregistré la commercialisation de huit lots.

Le programme de développement du campus du savoir et son plan d’aménagement sont validés avec les partenaires. Considérés comme étant la clé de voûte du succès de la technopole d’Oujda, la formation de ressources humaines qualifiées et le développement de la Recherche & Développement n’est pas en reste. C’est dans ce cadre que s’inscrit la réalisation, au sein du technopole, d’un Campus Technologique Universitaire relevant de l’Université Mohammed 1er (90 MDH), d’un Institut de formation aux métiers des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétiques (95 MDH) et d’un Institut OFPPT spécialisé dans les métiers de l’Offshoring (49 MDH).

Le campus du savoir du technopole d’Oujda devra abriter également un Institut spécialisé dans les métiers du tourisme, un pôle d’établissements privés, un pôle Recherche et Développement, et un noyau mutualisé (restaurants résidences).

A l’instar de CasaNearShore, Tétouan Shore et Technopolis de Rabat, le technopole d’Oujda vient conforter la stratégie de régionalisation de l’offre offshore du Maroc. Cette plateforme devra, aux côtés de l’agropole de Berkane et la zone industrielle de Nador, participer au développement intégré de la région de l’Oriental et à la consolidation de son positionnement au national et à l’international.

Lire aussi

Le Caftan marocain en mission séduction à Bangkok

jeudi, 21 novembre, 2019 à 22:36

Le Caftan marocain a brillé de toute sa splendeur et fait bonne impression lors d’un grand rendez-vous de la mode asiatique, la 2ème Semaine Internationale de la Mode de Bangkok qui réunit courant cette semaine des stylistes, modélistes et créateurs en provenance de soixante-dix pays.

Les défis de la réforme des systèmes éducatifs, objet d’une réunion ministérielle à Doha

jeudi, 21 novembre, 2019 à 20:36

Les défis de la réforme des systèmes éducatifs ont fait l’objet d’une session ministérielle, tenue mercredi à Doha dans le cadre du lancement de la neuvième édition du Sommet mondial de l’innovation pour l’éducation (WISE 2019), avec la participation de ministres de l’éducation et de responsables du secteur de différents pays, dont le Maroc.

Les meilleurs écrivains de l’année primés à New York lors du prestigieux “National Book Awards”

jeudi, 21 novembre, 2019 à 20:33

Les œuvres littéraires des meilleurs écrivains aux Etats-Unis ont été primés, mercredi soir à New York, lors de la 70è édition du prestigieux et très convoité “National Book Awards” (Prix national du livre) marquée par une cérémonie et un diner de gala ayant regroupé le gotha du monde de la littérature, de la critique et de l’édition américaines.