SM le Roi appelle les parlementaires à aborder l’année législative dans la perspective de l’étape nouvelle esquissée dans le discours du Trône

SM le Roi appelle les parlementaires à aborder l’année législative dans la perspective de l’étape nouvelle esquissée dans le discours du Trône

vendredi, 11 octobre, 2019 à 16:44

Rabat – Sa Majesté le Roi Mohammed VI a appelé, vendredi, les parlementaires à aborder la quatrième année de la présente législature dans la perspective de l’étape nouvelle dont le Souverain a esquissé les contours lors du dernier Discours du Trône, et à oeuvrer pour réunir les conditions favorable à son aboutissement.

“Il vous appartient, donc, de saisir cette conjoncture favorable pour vous acquitter au mieux de la mission dont les citoyens vous ont investis. Votre devoir est aussi d’agir dans un esprit d’émulation constructive afin de servir leurs intérêts, défendre les Causes nationales”, a dit le Souverain dans un Discours prononcé devant les membres des deux Chambres du Parlement, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la 4ème année législative de la 10-ème législature.

“Vous devez aussi aborder cette année législative dans la perspective de l’étape nouvelle dont Nous avons esquissé les contours lors du dernier Discours du Trône”, a affirmé Sa Majesté le Roi.

Cette étape qui s’amorce dès à présent, a souligné SM le Roi, “requiert une implication unanime, fondée sur une confiance redoublée, une volonté ferme d’œuvrer dans un esprit de collaboration et d’unité, une mobilisation vigilante”.

Sa Majesté le Roi a fait observer que cette année législative “doit être marquée du sceau de la responsabilité et du sérieux”, relevant qu’elle a “la particularité d’être éloignée du temps des élections, généralement ponctué de tensions”.

Cette étape doit aussi “se caractériser par le souci de transcender les vaines querelles et d’enrayer toute perte de temps et d’énergie”, a ajouté Sa Majesté, faisant remarquer que “ses chantiers prioritaires sont l’opérationnalisation des réformes, le suivi des décisions, la réalisation des projets”. En vertu de la Constitution, a poursuivi le Souverain, le Parlement est investi “de larges attributions en matière de production législative, de contrôle de l’action gouvernementale, d’évaluation des politiques publiques”.

Les parlementaires sont donc “responsables de la qualité des lois qui encadrent la mise en œuvre effective des projets et des décisions, afin que l’action entreprise reflète bien les dynamiques à l’œuvre au sein de la société, et qu’elle réponde aux attentes et aux préoccupations des citoyens”, a souligné Sa Majesté le Roi, appelant les membres du parlement à “suivre l’action du gouvernement en termes de gestion des affaires publiques, tous domaines confondus et de veiller scrupuleusement à son adéquation avec les préoccupations réelles des citoyens” .

Lire aussi

Le Caftan marocain en mission séduction à Bangkok

jeudi, 21 novembre, 2019 à 22:36

Le Caftan marocain a brillé de toute sa splendeur et fait bonne impression lors d’un grand rendez-vous de la mode asiatique, la 2ème Semaine Internationale de la Mode de Bangkok qui réunit courant cette semaine des stylistes, modélistes et créateurs en provenance de soixante-dix pays.

Les défis de la réforme des systèmes éducatifs, objet d’une réunion ministérielle à Doha

jeudi, 21 novembre, 2019 à 20:36

Les défis de la réforme des systèmes éducatifs ont fait l’objet d’une session ministérielle, tenue mercredi à Doha dans le cadre du lancement de la neuvième édition du Sommet mondial de l’innovation pour l’éducation (WISE 2019), avec la participation de ministres de l’éducation et de responsables du secteur de différents pays, dont le Maroc.

Les meilleurs écrivains de l’année primés à New York lors du prestigieux “National Book Awards”

jeudi, 21 novembre, 2019 à 20:33

Les œuvres littéraires des meilleurs écrivains aux Etats-Unis ont été primés, mercredi soir à New York, lors de la 70è édition du prestigieux et très convoité “National Book Awards” (Prix national du livre) marquée par une cérémonie et un diner de gala ayant regroupé le gotha du monde de la littérature, de la critique et de l’édition américaines.