Alawn & Ateez attisent la scène OLM Souissi par des beats K-Pop

Alawn & Ateez attisent la scène OLM Souissi par des beats K-Pop

lundi, 24 juin, 2024 à 10:43

Par Mohamed Achraf LAARAJ
Rabat – Une avalanche de beats K-Pop s’est abattue dimanche sur la scène survoltée OLM Souissi à Rabat, emportant le public dans une énergie haletante lors d’une soirée musicale avec deux têtes d’affiche.

Le DJ Alawn et l’octuor coréen Ateez, deux icônes de ce concert flamboyant, ont gratifié le public non seulement par des arpèges et des rythmes entraînants, mais également par des chorégraphies joliment exécutées, à l’occasion de la 19è édition du festival Mawazine Rythmes du Monde.

Comme promis, Alawn a ouvert le bal par un mixage musical K-Pop haut en couleur pour bercer la soirée par des rythmes trépidants, en présence d’un public qui se passionne pour le charme et la culture coréenne.

Entre la sélection raffinée des morceaux et un beat juggling harmonieux, Alawn a enflammé la scène pour faire sauter les petits et les grands, tout en ponctuant ses arrangements par des interactions percutantes afin de maintenir l’énergie à son comble.

Cet artiste à l’oreille musicale a proposé une palette musicale aussi variée que dynamique, composée, entre autres, de “Good Boy Gone Bad” de Tomorrow X Together, “Fantastic Baby” de Bigbang, “Seven” de Jungkook (BTS) et “Back door” de Stray Kids, outre des extraits de la musique marocaine qui ont fait exploser la scène par des cris de joie, comme “Reggada” et “Kolna Mgharba” du groupe H-Kayn.

En supplément, Alawn a réservé une surprise à son public en invitant sur scène l’artiste britannique basée en Inde, Zahra Khan, qui a interprété sa chanson indienne “Kusu Kusu”, en plus du fameux hit “Dynamite” du célèbre groupe de K-Pop BTS.

Et c’est au tour d’Ateez de prendre le relais et d’attiser davantage l’ambiance avec brio, grâce à une présence sur scène savamment entretenue et des prestations émaillées de beats qui s’apparentent à une formidable éruption sonore.

Malgré l’absence de son membre Woo Young, Ateez n’a rien laissé au hasard pour faire entendre ses grooves et illustrer ses chorégraphies millimétrées, cohérentes et ultrarapides, comme qui dirait une œuvre d’art conçue avec subtilité.

“Guerrilla”, “Answer”, “Wave”, “Crazy Form”, “Arriba” ou encore “The real”, toute une riche setlist à haute intensité que le groupe a brillamment offerte aux férus de la K-Pop qui se sont profondément réjouis de la superposition des mélodies et des prestations scéniques grandioses.

Des jeunes, des adolescents et des enfants accompagnés de leurs parents, tous ont cédé à l’exaltation dans ce concert à couper le souffle qui a mis en vedette la synchronisation entre les pas, les mots, les beats, les jets de fumée et les filets lumineux directifs qui se croisaient en traversant l’espace scénique.

Au milieu de leur show, les membres d’Ateez, premier groupe de K-pop à participer à Mawazine, se sont dits honorés de se produire sur la scène OLM Souissi de ce festival international, tout en exprimant leur reconnaissance de pouvoir relier la Corée et le Maroc par leur musique, pour ensuite porter le drapeau marocain sous un tonnerre d’applaudissements.

Le ton monte crescendo, le tempo s’accélère et l’énergie de plus en plus ébouriffante, c’est ainsi que la scène OLM Souissi a vibré aux rythmes de la K-Pop. Tout compte fait, nul n’a besoin d’être un expert pour constater que ce concert faramineux a subjugué une large fanbase dans la capitale.

Né en France, Alawn est un producteur multi-platine avec 24 entrées dans les charts Billboard #1 à son actif. Vivant entre Houston et Los Angeles, Alawn a commencé sa carrière commerciale avec un projet d’artiste/DJ pour ensuite trouver ses voies dans le monde de la K-pop, qui s’est consolidé après son premier voyage à Séoul pour un camp d’écriture avec SM Entertainment.

Quant au groupe de K-Pop Ateez, qui a débuté en 2018 avec l’album “Treasure EP.1: All to Zero”, est composé de Hong Joong, Yun Ho, Seong Hwa, Yeo Sang, San, Min Gi, Woo Young et Jong Ho. Les membres d’Ateez composent et créent la chorégraphie de leurs chansons et continuent de se distinguer par leur créativité artistique, leurs concepts uniques et leur connexion avec leurs fans à travers le monde.

Placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le festival Mawazine Rythmes du Monde fait son grand retour du 21 au 29 juin 2024. Créé en 2001 à l’initiative de l’association Maroc Cultures, le festival est devenu au fil des éditions un événement incontournable pour les amateurs de musique.

Lire aussi

Festival de l’Aïta Marsaouia à Settat: des concerts devant une foule des grands soirs

samedi, 20 juillet, 2024 à 21:44

La programmation musicale du Festival de l’Aïta Marsaouia à Settat a attiré, vendredi soir, la foule des grands soirs, avec au menu des concerts donnés par des stars de la musique populaire, notamment Said Senhaji et Said Oueld El Houate.

Le Moussem d’Assilah explore la relation entre l’art contemporain et le discours de crise

samedi, 20 juillet, 2024 à 19:56

Le Moussem culturel international d’Assilah a consacré son deuxième colloque, qui se tient les 19 et 20 juillet, à l’exploration de la situation de l’art contemporain, particulièrement à la lumière du discours de crise qui imprègne les analyses des critiques, des artistes et des professionnels de l’art.

Royaume-Uni : Le Maroc participe au Royal International Air Tattoo (RIAT)

samedi, 20 juillet, 2024 à 17:23

Sur Hautes Instructions de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’Etat-Major Général des Forces Armées Royales, le Maroc a pris part au Royal International Air Tattoo (RIAT), l’un des plus grands salons aéronautiques, qui se tient du 19 au 21 juillet, à la base Fairford des Forces Aériennes britanniques, à l’ouest de l’Angleterre.