Forte présence marocaine à la 11è édition du festival du théâtre arabe du Caire

Forte présence marocaine à la 11è édition du festival du théâtre arabe du Caire

vendredi, 11 janvier, 2019 à 21:22

– Par Jaouad Touiouel –

Le Caire – Le théâtre marocain est fortement représenté à la 11è édition du festival du théâtre arabe du Caire, ouverte jeudi avec la participation de 48 artistes et critiques de théâtre ainsi que trois pièces théâtrales dont deux dans la compétition officielle.

La participation à cet évènement culturel est l’occasion pour mettre en avant la valeur et la place pionnière et profonde du théâtre marocain sur le plan arabe.

Le Royaume est représenté à cette manifestation culturelle par 3 pièces théâtrales à savoir “Chabka” (théâtre Ourkid), écrite par Abdelkrim Berchid et mise en scène par Amine Nasour, “Abath” (théâtre Basamat Al Fan), dont le scénario et la mise en scène sont réalisés par Ibrahim Rouibaa et “Sbah w M’sa” (troupe Douz t’msrah), écrite par Ghanam Ghanam et mise en scène par Abdeljabar Khamran.

Dans une déclaration à la MAP, M. Berchid a souligné que la participation à ce festival est de nature à refléter la profondeur et la créativité du théâtre marocain, notant que la présence de plusieurs hommes de théâtre marocains se veut une occasion pour mettre la lumière sur le rang occupé par le théâtre marocain sur la scène arabe.

Pour sa part, le critique de théâtre, Abdelouahed Bni Yasser a indiqué que la participation à cette manifestation trouve ses arguments dans la profondeur du théâtre marocain dans le monde arabe, ainsi que son caractère diversifié et réaliste qui rend hommage à l’humanité.

Amin Nassour, metteur en scène de la pièce “Chabka”, en lice dans la compétition officielle du festival, a souligné que la présence de son oeuvre à cette manifestation culturelle n’est pas fortuite, notant que sa pièce a été choisie parmi 148 oeuvres théâtrales arabes, ce qui traduit, selon les critiques dramaturges, l’effort de création dans cette pièce tant au niveau de la mise en scène et de la vision scénographique qu’au niveau de l’interprétation.

La pièce Chabka raconte l’histoire d’une famille qui vit les contraintes d’un quotidien amère et est partagé entre le sentiment d’infériorité, de douleur et d’envie d’améliorer sa situation.

Organisée par l’instance arabe du théâtre en coopération avec le ministère égyptien de la culture, cette manifestation qui se poursuit jusqu’au 16 janvier, verra la présentation de 17 spectacles représentant plusieurs pays arabes dont le Maroc.

Les 17 pièces théâtrales participant à cette manifestation culturelle concourent pour le Prix du Sultan El Kassami.

Parallèlement aux spectacles, au programme de ce festival figurent des ateliers artistiques, un salon du livre et des colloques consacrés à la présentation des pièces théâtrales en lice.

La cérémonie d’ouverture a été marquée par l’hommage rendu à plusieurs figures du théâtre égyptien qui ont marqué de leur empreinte la scène artistique égyptienne comme Achraf Abdul Ghafour, Jalal Charkaoui, Rachwan Tawfique, Samiha Ayoube, Samir Ghanem, Ezzat El Alaili et Abdel Rahman Abou Zahra.

Lire aussi

L’Ambassade du Maroc en Colombie prend part à la célébration officielle de la Journée internationale de la Francophonie

vendredi, 22 mars, 2019 à 12:40

L’Ambassade du Maroc en Colombie a pris part, mercredi soir, à la célébration officielle de la Journée internationale de la Francophonie, organisée par les représentations diplomatiques francophones présentes à Bogotá.

Naufrage d’un bac en Irak: Au moins 100 morts

vendredi, 22 mars, 2019 à 12:31

Le naufrage d’un bac sur le fleuve Tigre à Mossoul a fait au moins cent morts, en majorité des femmes et des enfants qui effectuaient une sortie printanière, indique vendredi un nouveau bilan du ministère irakien de l’Intérieur.

La Charte nationale de déconcentration administrative, étape décisive dans la consécration de la régionalisation avancée

vendredi, 22 mars, 2019 à 11:09

Avec l’adoption et la promulgation de la Charte nationale de la déconcentration administrative, le Maroc a franchi une étape “décisive” dans la consécration du chantier de la régionalisation avancée, et apporté une nouvelle pierre à l’édifice d’une administration déconcentrée, responsable, efficace et attentive aux attentes des citoyens et des acteurs institutionnels et économiques, a affirmé, jeudi à Tétouan, le ministre délégué chargé de la Réforme de l’administration et de la fonction publique, Mohamed Benabdelkader.