Lancement à Paris du Beau-livre « Le Monde à Grande Vitesse »

Lancement à Paris du Beau-livre « Le Monde à Grande Vitesse »

vendredi, 8 novembre, 2019 à 15:53

Paris- Une cérémonie de lancement du Beau-livre « Le Monde à Grande Vitesse », qui fait la part belle aux plus emblématiques TGV du monde dont celui marocain d’Al Boraq, s’est tenue, jeudi soir à Paris, au siège de l’Union internationale des Chemins de fer (UIC).

Paru chez « Langages du Sud », une maison d’édition installée à Casablanca, ce Beau-livre de 224 pages grand format, est un hommage à l’épopée ferroviaire mondiale de la grande vitesse. Une invitation au voyage en train, de pays en pays, de ville en ville, de gare en gare. Un témoignage documenté des performances du rail contemporain.

L’ouvrage raconte de façon chronologique l’histoire de vingt et une lignes à grande vitesse, choisies parmi les plus emblématiques. Parmi ces lignes, celle reliant Tanger et Casablanca.Textes et photos retracent les défis relevés par les concepteurs et les constructeurs, leur capacité à maîtriser les reliefs et les sols et à édifier des ouvrages d’art stupéfiants, sous la mer ou à travers les montagnes.

Lire aussi

Projet de loi sur la grève : M. Amkraz plaide pour une approche de consensus et de concertation

mercredi, 20 novembre, 2019 à 12:15

Le ministre du Travail et de l’Insertion professionnelle, Mohamed Amkraz a plaidé, mardi à Rabat, en faveur de l’adoption d’un mécanisme consensuel et de concertation pour que la loi sur la grève puisse voir le jour.

Les Marocains de Séville célèbrent dans la joie et la mobilisation la fête de l’Indépendance

mercredi, 20 novembre, 2019 à 9:53

Cet événement phare de l’histoire du Royaume a été célébré à l’initiative du consulat général du Maroc à Séville, en présence notamment de représentants des associations marocaines œuvrant auprès des MRE dans les provinces de Séville, Huelva et Cordoue.

Maroc: Une entreprise sur cinq recourt au financement externe

mercredi, 20 novembre, 2019 à 9:43

Au Maroc, une entreprise sur cinq recourt au financement externe, dont 93% provient du crédit bancaire, selon le Haut-commissariat au Plan (HCP).