Les agences de presse gardent toujours le monopole de l’information fiable (responsables)

Les agences de presse gardent toujours le monopole de l’information fiable (responsables)

vendredi, 15 décembre, 2017 à 18:11

 

Casablanca – Dans un contexte mondial marqué par la surmédiatisation, disposer d’une source d’information fiable est plus important que jamais, d’où la nécessité de mettre en valeur le travail des agences de presse africaines, ont soutenu, vendredi à Casablanca, les dirigeants des agences africaines de presse.

“Nous sommes souvent confrontés à des informations véhiculées à partir de perspectives étrangères qui ne nous représentent pas en tant qu’Africains”, a averti, dans une déclaration à la MAP, le Directeur exécutif de l’agence de presse namibienne, NAMPA, Isack Hamata, exhortant l’Afrique à “écrire sa propre histoire”.

M. Hamata, a indiqué que cette organisation panafricaine était le meilleur moyen de “raconter l’histoire africaine”, se félicitant de la qualité du site Web de la FAAPA qui met à la disposition des internautes du monde entier des informations “claires, objectives et sans restriction”.

Dans cette même veine, le directeur général de l’agence de presse nigériane, NAN, s’est dit “impressionné” par les réalisations de la FAAPA, depuis sa naissance en 2014, qualifiant cette organisation de “bon mécanisme” à même de permettre le renforcement du réseau des agences de presse africaines, d’améliorer leurs pratiques et de rendre le travail plus pertinent au niveau continental.

Malgré la prolifération des réseaux sociaux et des blogs, les agences de presse sont plus importantes que jamais, a souligné M. Onanuga, notant que le public a besoin “d’informations vérifiées et fiables que seules les agences de presse peuvent fournir de par la nature-même de leur fonctionnement”.

Même son de cloche chez le directeur général de l’Agence libérienne de presse (LNA), Jay Nagbe Sloh Liberia, qui s’est félicité de la façon dont la FAAPA est parvenue, au cours des trois années ayant suivi sa création, à regrouper un nombre conséquent d’agences de presse.

Évoquant les travaux de cette 3ème Assemblée générale, M. Sloh a déclaré qu’ils se sont “très bien déroulés”, faisant observer que l’une des thématiques ayant marqué les débats au cours de ces deux jours a été la façon dont les agences de presse « pourront rester pertinentes » face à la prolifération des réseaux sociaux.

De son côté, la directrice centrale de l’agence ivoirienne de presse (AIP), Barry Oumou Sana, a indiqué que cette assemblée générale était celle de la “maturité”, citant à cet égard la création du Grand Prix de la FAAPA, outre l’adhésion de nouveaux membres au groupement africain.

Mme Barry Sana a en outre formulé le vœu de voir la prochaine assemblée générale organisée dans un autre pays autre que le Maroc, afin “d’augmenter la visibilité de l’organisation”.

L’agence Maghreb Arabe Presse (MAP) a signé, jeudi à Casablanca, des accords de coopération respectivement avec les agences de presse nigériane “NAN” et namibienne “NAMPA”, en harmonie avec la volonté d’instaurer des échanges professionnels solides.

 

 

 

Lire aussi

Le Maroc impliqué dans toutes les actions de l’Organisation arabe de développement agricole

jeudi, 26 avril, 2018 à 20:01

Dans une allocution lue en son nom par l’ambassadeur du Maroc en Jordanie, Mohammed Sitri, à l’ouverture de la 35è assemblée de l’OADA, le ministre a mis en avant la participation intense du Maroc dans les sessions de formation portant notamment sur les domaines techniques et scientifiques en matière agricole.

M. Azoulay : En abritant la 2è rencontre du Centre Abraham Zagouri sur le droit hébraïque marocain, l’espace ”Bayt Al Dakira” en cours d’achèvement, a trouvé sa place et sa légitimité

jeudi, 26 avril, 2018 à 19:55

“Après le lancement officiel du Centre Abraham Zagouri sur le droit hébraïque marocain, il y a quelques semaines dans la cité des alizés, nous venons de franchir aujourd’hui, un seuil important avec cette seconde rencontre tenue à “Bayt Al Dakira”, alors que cet espace est encore en chantier en partie”, a-t-il dit jeudi à Essaouira

Conseil de gouvernement: Adoption d’un projet de décret sur le régime indemnitaire des fonctionnaires du ministère de l’Education nationale

jeudi, 26 avril, 2018 à 18:49

Ce projet vise à adapter ce régime aux nouvelles dispositions du décret No 2.02.854 du 08 Dou al Hijja 1423 (10 février 2003), a souligné le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement et la Société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.