• Accueil
L’Espace de la résistance et de la libération d’Al Hoceima, une véritable interface pour préserver la mémoire nationale

L’Espace de la résistance et de la libération d’Al Hoceima, une véritable interface pour préserver la mémoire nationale

samedi, 21 novembre, 2020 à 14:12

– Par : Azzelarab Moumeni –

Al Hoceima – L’Espace de la mémoire historique de la résistance et de la libération d’Al Hoceima se veut une institution éducative et culturelle, qui vise en particulier à préserver la mémoire nationale et à conserver ses valeurs.

Inauguré le 22 juillet 2019 à l’occasion de la commémoration du 98è anniversaire de la bataille d’Anoual et du 20è anniversaire de la glorieuse Fête du Trône, cet espace, qui a nécessité une enveloppe budgétaire d’environ 2,9 millions de dirhams (MDH), financée dans le cadre d’un partenariat avec le Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, l’Agence pour la promotion et le développement du Nord (APDN) et le Conseil provincial d’Al-Hoceima, joue un rôle important dans le rapprochement des jeunes et des générations montantes de l’histoire de la lutte nationale pour la liberté, l’indépendance et le parachèvement de l’intégrité territoriale du Royaume.

Cette structure compte notamment une salle d’exposition de documents historiques, manuscrits, photographies et objets utilisés pendant la période de la lutte nationale pour la liberté et l’indépendance, une salle de lecture, une bibliothèque, une salle polyvalente, une salle multimédia, une salle d’informatique, un centre de formation et une salle des réunions.

Pour le délégué provincial du Haut-commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération d’Al Hoceima, Abdelilah Chikhi, cet espace, le deuxième du genre après celui inauguré le 3 octobre 2018 à Targuist, apporte une réelle valeur ajoutée à la scène culturelle et éducative de la province d’Al Hoceima, compte tenu du fait qu’il accueille plusieurs événements et activités tout au long de l’année, qui suscitent l’intérêt des élèves, des étudiants, des chercheurs et de nombreux acteurs de la province.

Dans une déclaration à la MAP, M. Chikhi a souligné que cette institution est constamment visitée par les élèves des établissements scolaires de la province, qui bénéficient d’informations et d’explications précises sur les documents historiques et les objets ethnographiques étalés dans la salle d’exposition.

Le visiteur de cet espace muséal singulier ne peut être qu’attiré et fasciné par les photographies, les manuscrits et les documents historiques retraçant l’histoire de la lutte de la résistance et de la libération contre le colonialisme, et les batailles menées par les héros de la résistance du Rif au côté du glorieux trône alaouite pour libérer le pays du joug du colonialisme et préserver la liberté et la dignité nationale.

Des restes de fusils, de cartouches et de divers types d’armes, qui ont été utilisés par la résistance contre les forces coloniales, ainsi que des lampes à huile de différentes formes et tailles, ornent aussi les vitrines du musée.

Cet espace permet également aux visiteurs d’admirer les vêtements et costumes traditionnels portés à l’époque par les membres de la résistance au Rif, et les caisses en bois utilisés pour le stockage des céréales et des armes, qui témoignent de l’originalité et de l’ingéniosité des résistants. Ces objets mettent clairement en évidence l’héroïsme et les sacrifices des résistants, leur héritage authentique, leur patriotisme sincère et leur lutte acharnée pour la liberté et la indépendance du Maroc.

Pour leur part, les étudiants et les chercheurs peuvent accéder à la bibliothèque et à la salle multimédia de l’espace qui leur donne la possibilité de faire des recherches et d’examiner de près une collection de livres et d’ouvrages qui traitent de plusieurs sujets liés notamment à l’histoire de la résistance et de la lutte nationale, les épopées glorieuses de l’histoire du Maroc et la mémoire partagée entre le Maroc et un certain nombre de pays arabes, musulmans et occidentaux, qui ont eu une grande influence et une présence importante dans l’histoire contemporaine du Royaume.

Pendant le confinement décrété par les autorités publiques pour lutter contre la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), les Espaces de la résistance et de la libération d’Al Hoceima et de Targuist ont continué à mener leurs activités à distance, à travers l’organisation de conférences et de rencontres qui sont diffusées sur leurs pages Facebook.

Les conservateurs de ces Espaces ont tenu aussi à enrichir leurs pages sur les réseaux sociaux de données numériques liées à l’histoire de la lutte nationale pour la liberté, l’indépendance et le parachèvement de l’intégrité territoriale, ainsi que des publications riches et variées du Haut-commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération, de photographies et de capsules infographiques relatant les batailles et les événements les plus marquants de l’histoire du Maroc.

Des visites interactives des différentes salles des deux espaces, notamment la bibliothèque et la salle d’exposition du musée, sont également organisées et diffusées en ligne, en vue de rapprocher le public, en particulier les générations montantes, des épopées héroïques et des pages les plus lumineuses de l’histoire de la lutte nationale pour l’indépendance.

Il s’agit d’espaces éducatifs et culturels par excellence qui jouent un rôle crucial dans la préservation de la mémoire nationale et le renforcement de l’esprit de citoyenneté et d’appartenance chez les nouvelles générations.

Lire aussi

Marocains du monde : Le CCME lance une formation sur le plaidoyer au sujet du Sahara

samedi, 28 novembre, 2020 à 0:12

Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) lancera, lundi prochain, un projet de formation visant à qualifier les Marocains du monde sur le plaidoyer au sujet de la question du Sahara marocain.

La question de la femme domine des entretiens entre parlementaires marocaines et libyennes

vendredi, 27 novembre, 2020 à 23:58

Le groupe de travail thématique chargé de la parité et de l’égalité au sein de la Chambre des représentants a eu, vendredi à Rabat, des entretiens avec une délégation de femmes parlementaires de la Chambre des députées libyenne, axés sur la question de la femme.

Une délégation de la FRMF en visite à El Guerguarat

vendredi, 27 novembre, 2020 à 23:50

Une délégation de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), menée par le président de la Ligue nationale de football amateur (LNFA), Jamal Snoussi, a effectué vendredi une visite de terrain au poste-frontière d’El Guerguarat au Sahara marocain, indique l’instance fédérale dans un communiqué.