La performance éblouissante de Balqees à Mawazine, une ode à la chanson marocaine

La performance éblouissante de Balqees à Mawazine, une ode à la chanson marocaine

lundi, 24 juin, 2024 à 9:01

Par Imane BROUGI
Rabat – Entre Balqees Fathi et le Maroc, il y a une grande histoire d’amour. Une évidence qui s’est confirmée et illustrée encore une fois lors de sa performance inédite aux couleurs marocaines, livrée dimanche soir à la scène Nahda, à l’occasion de la 19è édition du festival Mawazine rythmes du monde, qui se poursuit jusqu’au 29 juin.

Vêtue d’une somptueuse “Takchita” dorée richement ornée et d’un “Selham” à la marocaine, la célèbre star yéménite a fait une entrée majestueuse sous un tonnerre d’applaudissements d’un public conquis d’avance et des youyous comme le veut la tradition marocaine.

Dès les premières notes, l’interaction entre le public et Balqees a été immédiate, en démarrant avec une chanson classique du répertoire marocain,”Hiya, Hiya” de feue Hajja El Hamdaouia. Envoûtés par sa voix puissante et mélodieuse, les spectateurs ont chanté en chœur, créant une ambiance chaleureuse et conviviale.

Lors de cette soirée mémorable riche en émotions, Balqees a interprété avec brio une belle sélection de chansons arabes les plus connues et un florilège de tubes de son répertoire, notamment ses chansons en darija qui connaissent un franc succès et cartonnent en cumulant des millions de vues sur Youtube, à savoir “Sabra” (27M), “Taala Tchouf” (40M) et sa plus récente “Tawaak Galbak” (1,6M), sortie il y a 5 jours.

Livrant une performance exceptionnelle, mettant en avant la richesse de la musique et la culture marocaines, cette star de la chanson arabe moderne a également gratifié ses fans de morceaux emblématiques du patrimoine national, plongeant le public dans une atmosphère typiquement marocaine.

Maîtrisant parfaitement la darija, Balqees a réussi une transition fluide et subtile entre ses morceaux et les chansons marocaines, démontrant sa capacité à fusionner différents styles musicaux, en mêlant la musique traditionnelle arabe aux sonorités contemporaines.

Le spectacle a atteint son paroxysme, lorsqu’elle a été rejoint sur scène par un groupe de folklore marocain qui a envahi la scène par son énergie débordante avec des chorégraphies et des chants puisés dans le riche patrimoine national.

Et pour que ses retrouvailles avec le public de Mawazine soient inoubliables, Balqees a clôturé en beauté en interprétant la célèbre chanson marocaine “Aichi Ya Bladi”, tout en portant au plus haut le drapeau marocain.

Tout au long de la soirée, Balqees qui s’adressait à son public en darija, n’a pas cessé d’exprimer son amour pour le Maroc qui occupe une place particulière dans son cœur et sa fierté de se produire dans l’un des plus importants festivals à l’échelle mondiale.

L’une des artistes arabes les plus en vogue, Balqees Fathi est une chanteuse et actrice yéménite. Issue d’une famille de musiciens, Balqees a développé très tôt une passion pour la musique et commencé à se produire sur scène dès son adolescence.

En 2013, Balqees sort son premier album éponyme, qui connaît un grand succès et la propulse au rang de star de la musique arabe. Depuis lors, elle enchaîne les succès avec des albums tels que “Zai Ma Ana” et “Majnoun”.

Balqees a reçu plusieurs prix depuis le début de sa carrière, notamment “Arabian Music Awards”, “Middle East Music Award”, “Arab Women Awards” et “Emirates Woman Award”.

Lire aussi

Festival de l’Aïta Marsaouia à Settat: des concerts devant une foule des grands soirs

samedi, 20 juillet, 2024 à 21:44

La programmation musicale du Festival de l’Aïta Marsaouia à Settat a attiré, vendredi soir, la foule des grands soirs, avec au menu des concerts donnés par des stars de la musique populaire, notamment Said Senhaji et Said Oueld El Houate.

Le Moussem d’Assilah explore la relation entre l’art contemporain et le discours de crise

samedi, 20 juillet, 2024 à 19:56

Le Moussem culturel international d’Assilah a consacré son deuxième colloque, qui se tient les 19 et 20 juillet, à l’exploration de la situation de l’art contemporain, particulièrement à la lumière du discours de crise qui imprègne les analyses des critiques, des artistes et des professionnels de l’art.

Royaume-Uni : Le Maroc participe au Royal International Air Tattoo (RIAT)

samedi, 20 juillet, 2024 à 17:23

Sur Hautes Instructions de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’Etat-Major Général des Forces Armées Royales, le Maroc a pris part au Royal International Air Tattoo (RIAT), l’un des plus grands salons aéronautiques, qui se tient du 19 au 21 juillet, à la base Fairford des Forces Aériennes britanniques, à l’ouest de l’Angleterre.