La poésie au temps du Coronavirus: Veux-tu mon frère aller dans l’isolement

La poésie au temps du Coronavirus: Veux-tu mon frère aller dans l’isolement

mardi, 24 mars, 2020 à 23:45

Rabat – “Veux-tu mon frère aller dans l’isolement” c’est dans ces mots du philosophe allemand, Friedrich Nietzsche, que la Maison de la poésie au Maroc a appelé à faire du confinement, adopté par des millions de personnes un peu partout à travers le monde à cause de la propagation du nouveau Coronavirus, une occasion pour renouer avec les traditions de la poésie “compagne de la solitude et son âme sœur”.

A l’occasion de la journée mondiale de la poésie (21 mars), proclamée par l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), suite à une proposition marocaine et marquée cette année par l’annulation de toutes les activités culturelles et les soirées poétiques programmées pour la célébrer, la Maison de la poésie a indiqué que ce contexte particulier qui marque le 20 anniversaire de cette journée est dicté par la propagation du Covid-19, qui “nous a mis dans l’obligation d’annuler tous les programmes et manifestations que nous avons préparés en collaboration avec des partenaires culturels, universitaires, et médiatiques dans plusieurs régions du Royaume.

Lire aussi

La prochaine édition de l’Anmoggar N Jazz en octobre 2021 (organisateurs)

jeudi, 2 juillet, 2020 à 12:53

La prochaine édition de l’Anmoggar N Jazz aura lieu du 19 au 30 octobre 2021, ont annoncé les organisateurs.

Province de Midelt : 250 tablettes pour des élèves du monde rural

jeudi, 2 juillet, 2020 à 12:41

Un total de 250 tablettes numériques ont été offertes à des élèves de 24 écoles primaires relevant de plusieurs communes rurales situées notamment dans des zones montagneuses de la province de Midelt.

Trois questions à Hind Joudar, fondatrice de l’Oriental fashion show

jeudi, 2 juillet, 2020 à 12:08

L’oriental fashion show qui célèbre la haute couture orientale et porte haut et fort le caftan marocain se déroulera du 3 au 8 juillet, sous une forme digitale, en raison du contexte sanitaire actuel lié à l’épidémie du Covid-19. La Marocaine Hind Joudar, présidente de l’association “Route de la Soie et d’Al-Andalus”, à l’origine de cet événement mode d’envergure internationale, revient dans un entretien à la MAP, sur les raisons de ce choix.