Le “tourisme à distance” pour briser la monotonie du confinement

Le “tourisme à distance” pour briser la monotonie du confinement

mardi, 24 mars, 2020 à 11:18

-Par: Abdelatif ABILKASSEM-

Rabat – Face aux mesures de confinement adoptées par plusieurs pays pour lutter contre la propagation du nouveau Coronavirus (Covid-19), notamment l’annulation des activités culturelles et des vols à destination de l’étranger, la technologie présente la solution idéale qui permet à tout un chacun de visiter plusieurs sites à travers le monde sans pour autant quitter son domicile. Le “tourisme à distance”!

Selon un décompte de l’Agence française de presse (AFP), une cinquantaine de pays à travers le monde ont lancé un appel à plus d’un milliard de personnes pour qu’elles demeurent chez elles afin de lutter contre la propagation du Covid-19. Les mesures se sont diversifiées mais l’objectif reste le même. Confinement obligatoire avec déplacements et contacts limités au maximum, état d’urgence ou encore couvre-feu, telles étaient les mesures préventives prises par ces pays pour freiner la propagation de ce virus.

Conséquence, le divertissement touristique est devenu impossible pour tous ces gens. Pas vraiment ! Conscients de la difficulté de la situation, plusieurs sites sur Internet ont donné la chance aux utilisateurs de faire des voyages virtuels d’une excellente qualité, à plusieurs musés et sites touristiques.

Ces visites virtuelles permettent aux internautes d’accéder gratuitement à l’intérieur de ces sites pour prendre connaissance de leur histoire, entre autres, via la technologie 360 degrés, donnant l’impression que le visiteur virtuel se trouve réellement au sein de ces espaces et entend les explications du guide touristique.

Ainsi, le site “Google Street View” offre la chance de visiter une dizaine d’établissements culturels à travers le monde et présente des photos panoramiques de plusieurs musées, en l’occurrence le “British Museum” à Londres, le Musée Guggenheim en Espagne, le Musée d’Orsay en France, le Musée national d’art contemporain en Corée du Sud et le Musée de Sao Paulo en Brésil.

En plus de ces musées qui offrent de grandes collections d’œuvres d’art, de peintures, de sculptures et de découvertes archéologiques de différentes époques et civilisations, les internautes peuvent visiter, sur le site Google Earth, des sites touristiques, des monuments et des paysages à travers le monde, sans oublier les sept merveilles disséminées sur les continents.

Au Maroc, où l’état d’urgence sanitaire a été imposé à partir du 20 mars sur l’ensemble du territoire national pour lutter contre l’épidémie de Covid 19, la Fondation nationale des musées (FNM) a proposé une visite virtuelle aux grandes expositions hébergées par les musées sous sa tutelle, et ce par le biais d’une immersion virtuelle 360 degrés dans de nombreuses collections et œuvres d’art, accompagnée de guides vidéos et de textes explicatifs sur différentes thématiques en lien avec les expositions.

A travers cette initiative, la FNM veut rendre l’art accessible au grand public lors de cette période de confinement, avait expliqué l’institution dans un communiqué.

L’institution, qui a fermé tous les musées sous sa tutelle par mesure de précaution pour contrer l’épidémie du coronavirus, avait fait savoir que pour sa première action elle lance #lemuséeàlamaison, et à mis en ligne, vendredi dernier, la collection “Face à Picasso” qui est disponible sur http://picasso.visite360.ma/.

À son tour, le site web institutionnel de la Chambre des représentants permet à ceux qui n’y ont pas eu accès auparavant de faire une visite virtuelle dans ses espaces et se promener à l’intérieur de ce monument historique construit dans les années vingt du siècle dernier, et dont les différentes installations ont été conçues de manière combinant l’art marocain authentique et et l’architecture moderne. Cette visite virtuelle au siège de la Chambre des représentants est également appuyée par des descriptions sur l’ensemble de ses espaces.

Ainsi, les progrès technologiques, surtout à travers la connexion internet, offrent une opportunité idéale aux citoyens de différents pays du monde dont les autorités ont adopté des mesures de confinement ou de quarantaine, de visiter des lieux et des sites touristiques de différentes régions des cinq continents du monde.

Il est vrai que les visites virtuelles ne se substitueront jamais aux réelles, mais elles permettent au moins de briser la monotonie imposée par le confinement à travers un mélange de divertissement et éducation. Aussi, elles permettent de voyager dans des centaines de régions et de contrées sans quitter le confort de chez soi.

Lire aussi

Casablanca/Tramway: Amélioration des fréquences à certaines plages horaires

dimanche, 29 mars, 2020 à 21:56

La RATP Dev, opérateur de tramway à Casablanca, a annoncé l’amélioration des fréquences à certaines plages horaires, à compter du lundi 30 mars, en vue de faire respecter la règle de “100 personnes maximum par rame” destinée à enrayer la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19).

Témara: Arrestation d’un multirécidiviste pour usurpation d’identité et faux et usage de faux

dimanche, 29 mars, 2020 à 21:22

La brigade de la police judiciaire de Témara a réussi ce weekend, sur la base de données précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), à arrêter un individu aux multiples antécédents judiciaires, âgé de 55 ans, soupçonné d’être impliqué dans une affaire d’usurpation d’identités régies par la loi, de faux et usage de faux ainsi que d’escroquerie.

Deux arrestations à Tanger pour diffusion de fausses informations sur des cas présumés d’infection au Covid-19 (DGSN)

dimanche, 29 mars, 2020 à 21:16

La police judiciaire de Tanger a arrêté, dimanche après-midi, deux filles âgées de 18 et 20 ans soupçonnées d’avoir diffusé de fausses informations sur des cas présumés d’infection au nouveau coronavirus.