Le succès du PANDDH passe par la création d’un mécanisme du suivi de sa mise en œuvre (Ramid)

Le succès du PANDDH passe par la création d’un mécanisme du suivi de sa mise en œuvre (Ramid)

mardi, 13 février, 2018 à 13:34

 

Rabat – Le succès du Plan d’action national en matière de démocratie et de droits de l’Homme au Maroc (PANDDH) passe par la création d’un mécanisme du suivi de sa mise en œuvre, a affirmé, mardi à Rabat, le ministre d’Etat chargé des Droits de l’Homme, Mustapha Ramid.

“Le PANDDH ne peut être considéré comme un grand acquis sans la création d’un mécanisme du suivi de sa mise en œuvre”, a déclaré M. Ramid, qui était l’invité du Forum de la MAP, tenu sous le thème “Plan d’action national en matière de démocratie et de droits de l’homme 2018-2021: les acquis et les choix”.

Ce plan quadriennal prévoit la mise en place d’un comité de pilotage qui devrait être de taille à permettre une représentation satisfaisante des organismes gouvernementaux, des parties prenantes et autres parties concernés qui auront la charge d’élaborer les mesures définissant les responsabilités et l’agenda d’exécution, ainsi que les indicateurs d’évaluation des dispositions fixées, a précisé M. Ramid.

Dans ce sens, le ministre d’Etat a relevé qu’il sera procédé, avant juin prochain, à l’annonce de la composition des membres de ce comité qui se chargera de déterminer les dispositions à mettre oeuvre en concertation avec l’ensemble des acteurs gouvernementaux, institutionnels et associatifs et de les concrétiser au niveau des mesures législatives et des politiques publiques.

Pour M. Ramid, il s’agit de “la deuxième naissance” du plan après son actualisation dans le cadre d’un large processus de concertation auquel ont pris part le parlement, les secteurs gouvernementaux, les institutions nationales, les partis politiques, les syndicats, ainsi que les organisations professionnelles, la société civile et les universités.

Le ministre d’Etat a indiqué que son département œuvrera à la publication du plan dans le bulletin officiel après l’introduction des dernières retouches et à sa traduction en d’autres langues notamment l’amazighe, avant sa présentation devant les instances des Nations Unies à Genève et les organisations africaines.

Il a aussi évoqué l’élaboration d’un bilan à présenter au gouvernement retraçant les réalisations accomplies, ainsi qu’un rapport de mi-parcours pour aboutir à la rédaction du rapport définitif.

M. Ramid a par ailleurs  plaidé pour la poursuite du débat autour des “points de divergence”, tels que la peine de mort, l’adoption du Statut portant création de la Cour Pénale Internationale, la ratification de la convention 87 de l’Organisation du travail international concernant la liberté syndicale et la protection du droit syndical, ainsi que certaines dispositions du code de la famille.

“Même si ces questions ne relèvent pas du programme du gouvernement, le dialogue avec l’acteur civil et institutionnel permettra d’avancer dans ce débat et d’élaborer un avis consensuel sur ces sujets”, a-t-il dit.

Le PANDDH, qui comprend 435 mesures déclinées en quatre axes principaux, vise à consolider le processus des réformes politiques, à institutionnaliser la protection et la promotion des droits de l’Homme et à encourager les initiatives contribuant à l’émergence d’une démocratie participative.

 

 

Lire aussi

Projet de loi de finances N° 18-80 pour l’exercice financier 2019

jeudi, 18 octobre, 2018 à 22:20

Le projet de loi de finances N° 18-80 pour l’exercice financier 2019, adopté jeudi en Conseil de gouvernement, prévoit la réalisation d’un taux de croissance de 3,2% sur la base de prévisions d’une récolte céréalière de 70 millions de quintaux, une moyenne du prix de gaz butane à 560 dollars Us la tonne et un déficit de 3,3%.

M. Boussouf expose à Madrid l’expérience marocaine en matière de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent

jeudi, 18 octobre, 2018 à 21:10

 L’expérience marocaine en matière de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent, portée par une vision Royale globale, a été mise en exergue par le secrétaire général du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), Abdellah Boussouf, lors de sa participation, jeudi à Madrid, à un séminaire sur la “déradicalisation dans les pays du Maghreb”.

Les Lionnes de l’Atlas s’imposent en amical face à la sélection algérienne (3-1)

jeudi, 18 octobre, 2018 à 20:54

 La sélection nationale féminine de football s’est imposée jeudi face à son homologue algérienne sur le score de 3 buts à 1, en match amical de préparation au stade municipal de Kénitra.