L’enseignement et la santé à la tête des revendications lors des événements d’Al Hoceima (Rapport)

L’enseignement et la santé à la tête des revendications lors des événements d’Al Hoceima (Rapport)

jeudi, 4 juillet, 2019 à 19:58

Rabat- Les problématiques liées à l’enseignement et à la santé figurent en tête des revendications lors des événements d’Al Hoceima, a souligné le Délégué interministériel aux droits de l’Homme (DIDH), Ahmed Chaouqui Benyoub dans son rapport sur “les événements d’Al-Hoceima et la protection des droits de l’Homme”, présenté jeudi à Rabat.

M. Benyoub, qui était l’invité du Forum de la MAP, a souligné que le document contenant ces revendications a traité la problématique de l’enseignement, du point de vue de la marginalisation et de l’étroitesse de son horizon et de son injustice à l’égard des aspirations de la fille au Rif.

Il ressort de ce rapport que la santé se place également en tête des priorités, note M. Benyoub, rappelant, dans ce cadre, que les activistes ont revendiqué à l’unanimité la création d’un centre d’oncologie, ainsi que d’autres équipements en infrastructures et en spécialités, ce qui a fait que les revendications ont porté sur la réhabilitation du système de santé et l’accès aux services publics et spécialisés, sans pour autant négliger la répartition territoriale.

Les revendications en relation avec la culture arrivent en troisième position, en mettant en avant la préservation de la mémoire et de l’histoire du Rif, a-t-il souligné, ajoutant, à cet égard, que la femme s’accapare une place de choix dans ces préoccupations.

Figurent également parmi les priorités les revendications liées aux volets sportif et environnemental, ainsi que celles en relation avec les secteurs économiques, comme la pêche maritime, l’agriculture, l’emploi, les transports et communications, les banques, la fiscalité, le contrôle des prix et la question de l’expropriation des terres, a souligné M. Benyoub.

Ainsi, le rapport note que ces revendications, telles que formulées et présentées dans la foulée des événements, interpellent, réellement et théoriquement, sur l’écart qui les sépare des efforts sectoriels réalisés, en cours de réalisation ou programmés.

Cet écart a été confirmé par les questions posées au Parlement, les recommandations de la Cour des comptes et les observations des initiatives de la société civile, ce qui rend nécessaire la question de l’évaluation des besoins, la définition des priorités et de leurs perspectives.

Le document met l’accent également sur la nécessité d’une évaluation complète prenant en compte les besoins de la population, les indicateurs de l’accès aux services publics, la scolarisation des filles, la qualité de l’enseignement, la réhabilitation du système de santé et la garantie d’un accès permanent aux services de santé.

Le tout dans le cadre d’un ensemble d’équipements appropriés et d’installations d’accueil avancées, disposant de cadres médicaux et paramédicaux, à travers des projets levant les restrictions qui empêchent la réconciliation avec la mémoire et les entraves administratives, structurelles et juridiques au développement.

Le document a insisté, par ailleurs, sur la nécessité de jeter la lumière sur les situations des droits de l’Homme, économique, sociale et environnementale, et en premier lieu la participation des femmes et des jeunes, la scolarisation des filles et la promotion des droits culturels, qui demeurent la clé de voûte du développement.

Le rapport a, en conclusion, mis en avant l’impératif de l’évaluation de l’efficacité du modèle de développement d’Al Hoceima, un sujet qui mérite d’être examinée, d’autant plus que l’expertise institutionnelle nationale dispose de suffisamment d’expérience, de compétences techniques et de réflexion stratégique en la matière.

Lire aussi

Le renforcement du positionnement des entreprises allemandes au Maroc au menu du Forum économique germano-marocain à Berlin

vendredi, 15 novembre, 2019 à 23:01

Le renforcement du positionnement des entreprises allemandes au Maroc a été au centre d’une rencontre entre des opérateurs économiques marocains et leurs homologues allemands tenue, vendredi à Berlin, dans le cadre du Forum économique germano-marocain organisé du 11 au 16 novembre à Munich et à Berlin.

Meknès abrite le premier forum de l’investissement des Marocains du monde

vendredi, 15 novembre, 2019 à 22:56

Le coup d’envoi du premier forum de l’investissement et du tourisme des Marocains du monde a été donné, vendredi à Meknès, à l’initiative de l’Organisation nationale pour les Marocains du monde (ONAMM).

Ifrane : Des mesures proactives pour faire face aux effets de la vague de froid

vendredi, 15 novembre, 2019 à 22:54

Le Comité de veille et de suivi de la province d’Ifrane a tenu, vendredi, une réunion consacrée à la présentation des mesures proactives destinées à faire face aux effets de la vague de froid et faciliter le désenclavement des habitants des localités montagneuses.