L’UE porte un regard “extrêmement positif” sur la nouvelle politique migratoire du Maroc (Porte-parole)

L’UE porte un regard “extrêmement positif” sur la nouvelle politique migratoire du Maroc (Porte-parole)

vendredi, 13 septembre, 2013 à 13:34

Bruxelles – La Commission européenne “porte un regard extrêmement positif” sur la décision du Maroc de mettre en place, conformément aux Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI, une politique migratoire et d’asile humaniste rénovée, a affirmé Michele Cercone, porte-parole de la Commissaire européenne en charge des Affaires intérieures.

“Il s’agit d’une évolution cruciale qui montre que la volonté du Maroc de faire face à ses responsabilités en tant que pays de transit et d’accueil des migrants, et de s’atteler aux défis qui en découlent, est bien réelle”, a souligné le porte-parole dans une interview à la MAP.

M. Cercone a ajouté que l’Union européenne et ses Etats membres ne peuvent que se féliciter de “ce saut qualitatif”, qui en plus est entériné par SM le Roi, ‘montre que le Maroc est prêt à assumer les responsabilités qui émanent de son rôle spécifique en Afrique de l Ouest”.

La mise en place de cette nouvelle politique migratoire “va opérer une rupture” avec la situation actuelle et exige une implication active de l’ensemble des acteurs sociaux au Maroc ainsi que de ses partenaires internationaux”, a-t-il dit.

Le porte-parole a réaffirmé à ce propos la disposition de l’UE d’accompagner le Maroc dans la concrétisation de cette approche migratoire afin que les résultats soient à la hauteur des décisions importantes qui viennent d’être prises.

En vue de donner corps à cette nouvelle politique migratoire et d’asile, M. Cercone a indiqué que l’UE et ses Etats membres se réjouissent de rencontrer leurs interlocuteurs marocains le courant de ce mois pour faire le point sur l’ensemble des mesures d’appui disponibles que l’UE peut mettre en oeuvre en faveur du Maroc.

Il a également souligné que les nouvelles décisions annoncées par le Maroc sont tout à fait en ligne avec les objectifs du Partenariat pour la Mobilité signé entre Bruxelles et Rabat en juin dernier, notant que ce partenariat permet aux deux parties de coopérer sur tous les aspects de la politique migratoire.

“L’UE accompagne les efforts du Maroc en matière de migration par le biais du Partenariat pour la Mobilité qui couvre toutes les questions relatives à la migration que ce soit l’intégration des migrants ou la protection des réfugiés et des victimes de la traite”, a-t-il dit.

Ce Partenariat est assorti d’un appui technique et financier considérable de l’UE et de ses Etats membres pour des projets de coopération qui vont dans le sens des recommandations contenues dans le rapport du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) relatif à la situation des migrants et des réfugiés au Maroc, a ajouté le porte-parole.

M. Cercone a en outre fait observer que l’UE s’est notamment engagée à coopérer de façon étroite avec le Maroc pour le renforcement du cadre législatif et institutionnel marocain en matière d’asile, pour ‘lutter contre les réseaux de traite des migrants et améliorer le sort des victimes, et pour mettre en place des politiques en matière d’intégration, de lutte contre l’exclusion et la xénophobie envers les migrants”.

En début de semaine, SM le Roi Mohammed VI a présidé une séance de travail consacrée à l’examen de la problématique de l’immigration dans la perspective d’établir une nouvelle politique migratoire globale dans le pays.

Lors de cette séance, le Souverain a donné Ses Hautes Instructions formelles aux autorités compétentes en vue de respecter les droits des migrants, de se conformer strictement à la loi dans leur traitement, sans discrimination, et de fournir l’assistance à ceux qui souhaitent retourner dans leurs pays.

Lire aussi

Oujda: une infirmière interpellée pour falsification présumée des données relatives aux bénéficiaires de la vaccination anti-covid (DGSN)

mardi, 7 décembre, 2021 à 22:05

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Oujda, en coordination avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), ont interpellé, mardi après-midi, une infirmière âgée de 24 ans, pour son implication présumée dans une affaire de falsification des données relatives aux bénéficiaires des opérations de vaccination contre la covid-19.

Des responsable HCR et UE saluent l’engagement implacable du Maroc envers les réfugiés

mardi, 7 décembre, 2021 à 22:00

Des responsables onusiens et européens ont salué, mardi à Rabat, l’engagement implacable du Maroc en faveur des droits des réfugiés et leur accès aux services publics comme l’éducation, la santé, la protection légale et l’emploi, au même titre que les citoyens marocains.

Égalité professionnelle: La campagne “Morocco4Diversity”, un message d’espoir (M.Alj)

mardi, 7 décembre, 2021 à 21:57

La campagne “Morocco4Diversity”, une initiative visant à mobiliser les entreprises marocaines autour de la question de l’égalité professionnelle, constitue un véritable message d'”espoir” et d'”optimisme” pour la construction du Maroc de demain, a indiqué, mardi à Casablanca, le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj.