• Accueil
Le Médiateur du Royaume met en avant la résolution onusienne sur le rôle des institutions de l’ombudsman et des médiateurs

Le Médiateur du Royaume met en avant la résolution onusienne sur le rôle des institutions de l’ombudsman et des médiateurs

mardi, 23 février, 2021 à 23:38

Rabat – Le Médiateur du Royaume, Mohamed Benalilou a souligné, mardi, le changement qualitatif consacré par la résolution onusienne au sujet du rôle des institutions l’ombudsman et des médiateurs, que la 75è Assemblée générale de l’ONU a adoptée le 16 décembre dernier.

Cité dans un communiqué de l’Institution du Médiateur du Royaume, M. Benalilou, qui s’exprimait lors d’une rencontre virtuelle sur ladite résolution, a mis en exergue le rôle important de plaidoirie qu’a joué la diplomatie marocaine pour l’adoption de ce texte.

Cette résolution a consacré l’indépendance des institutions des médiateurs et de l’ombudsman par rapport aux autres mécanismes nationaux des droits de l’homme, en plus de la reconnaissance onusienne du rôle de cette institution notamment dans la défense des droits humains, le soutien à la bonne gouvernance et le renforcement de la primauté de la loi, a-t-il relevé.

Il s’est également arrêté dans son allocution à l’occasion de cette rencontre organisée par l’Institut International de l’Ombudsman (IIO), l’association des Ombudsmans et Médiateurs africains (AOMA) et le Centre africain de Recherche des Ombudsman, sur les différents amendements apportés par la résolution au niveau de la formulation, de la forme et du contenu, notant que ces amendements ont permis aux institutions de médiation à travers le monde de réaliser des acquis importants dans leur relation avec le système onusien des droits de l’Homme.

Le Médiateur du Royaume a en outre affirmé l’importance que revêt l’adoption de la résolution onusienne des “Principes de Venise”, qui protègent et promeuvent les Institutions d’Ombudsman, couvrant les objectifs et les garanties pour renforcer les rôles de ces institutions, soulignant l’importance de capitaliser sur cette reconnaissance pour consolider le rôle de ces institutions dans le domaine de la protection des droits et l’élargissement des libertés et de la pratique démocratique.

M. Benalilou a appelé à envisager la mise en place d’un mécanisme permettant de mesurer le niveau de l’adéquation organisationnelle et législatives des diverses institutions de médiation à la lumière des exigences de la résolution onusienne, exprimant la disposition de l’Institution du Médiateur du Royaume à partager les expertises et les expériences avec l’ensemble des institutions.

Cette rencontre internationale virtuelle a connu la participation du président de l’Institut International de l’ombudsman (Ombudsman Irlande) Peter Tyndall, le secrétaire général de l’Institut (Ombudsman Autriche), Werner Amon, Ombudsman Namibie John Walters et Ombudsman Zambie Caroline Sokoni.

Ont également pris part à la réunion le représentant de l’organisation africaine des conciliateurs, des médiateurs et des Ombudsman africains et les représentants de nombre d’Institutions d’Ombudsman.

Lire aussi

Tennis: Rafael Nadal forfait pour le tournoi d’Acapulco

vendredi, 26 février, 2021 à 23:47

L’Espagnol Rafael Nadal ne participera pas au tournoi d’Acapulco, qui se tiendra au Mexique du 15 au 21 mars, en raison d’un problème d’épaule, a annoncé le numéro 2 mondial vendredi sur son compte Twitter.

Pour le Maroc, l’accélération de la formation du gouvernement provisoire en Libye est un “élément essentiel” pour la gestion de la période de transition (M. Bourita)

vendredi, 26 février, 2021 à 23:40

Pour le Maroc, l’accélération de la formation du gouvernement provisoire en Libye est un “élément essentiel” pour la gestion de la période de transition, a souligné, vendredi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, M. Nasser Bourita.

Dakhla: Création d’une délégation régionale de l’ASMEX

vendredi, 26 février, 2021 à 23:35

Une délégation régionale de l’Association marocaine des exportateurs (ASMEX) a été mise en place vendredi à Dakhla, en vue de booster l’attractivité économique de la région Dakhla-Oued Eddahab.