Mme Bouayach affirme sa volonté d’oeuvrer en faveur de l’application des dispositions constitutionnelles en matière des Droits de l’Homme

Mme Bouayach affirme sa volonté d’oeuvrer en faveur de l’application des dispositions constitutionnelles en matière des Droits de l’Homme

jeudi, 6 décembre, 2018 à 19:31

Rabat – Mme Amina Bouayach, que Sa Majesté le Roi Mohammed VI a nommée Présidente du Conseil national des Droits de l’Homme (CNDH), a affirmé qu’elle œuvrera, en coordination avec l’ensemble des acteurs concernés, en faveur de l’application des dispositions constitutionnelles en matière des Droits de l’Homme.

“C’est le temps de l’action, le temps de la consolidation du processus de protection des droits de l’Homme, le temps où chaque citoyen jouit de ses droits, dans le cadre des règles de dialogue, de concertation et de paix”, a assuré Mme Bouayach dans une déclaration à la presse à l’issue de l’audience que lui a accordée SM le Roi jeudi au Palais Royal de Rabat.

Mme Bouayach a exprimé, à cette occasion, sa grande fierté pour sa nomination à la tête du CNDH, une institution constitutionnelle chargée de la protection et de la promotion des droits de l’Homme, notant que les Instructions Royales étaient claires et que “le Souverain n’accepte et n’acceptera aucun abus à l’encontre des citoyens marocains”.

Lire aussi

Le pilote marocain Michaël Benyahia signe sa 1er victoire en GT4 au circuit Nurburgring en Allemagne

mardi, 20 août, 2019 à 11:03

Au volant de sa McLaren 570s du Team GT, Benyahia décroche ainsi sa première victoire dans la catégorie GT4 ADAC Germany, remportant d’excellents points qui lui permettent d’accéder à la 5ème place au classement général sur 32 pilotes.

Accidents de la circulation: 30 morts et 1.615 blessés en périmètre urbain durant la semaine dernière (DGSN)

mardi, 20 août, 2019 à 8:07

La DGSN a relevé que les sommes perçues ont atteint 4.685.550 dirhams, faisant état de la mise en fourrière municipale de 2.611 véhicules, de la saisie de 2.889 documents et du retrait de la circulation de 103 véhicules.

Avec l’accentuation de la crise financière, l’Argentine est-elle à nouveau entrée dans le cycle vicieux des incertitudes politiques et économiques?

lundi, 19 août, 2019 à 23:56

Au cours de la semaine écoulée, le pays sud-américain a traversé des jours difficiles, rappelant le spectre des crises précédentes lorsque l’Argentine était en défaut de paiement, alors que l’économie agonisante ne réussit pas à décoller malgré les multiples tentatives de l’Exécutif piloté par le libéral Mauricio Macri.