“Africa e-shopping”: Quand l’artisanat orne le digital

“Africa e-shopping”: Quand l’artisanat orne le digital

lundi, 29 mars, 2021 à 11:17

– Par : Imane Boussaid –

Rabat – L’artisanat constitue une partie intégrante du patrimoine culturel de toute nation. Lié étroitement à l’activité touristique, ce secteur a de ce fait été touché de plein fouet par la crise sanitaire et l’absence de visiteurs d’ici et d’ailleurs. Pour y remédier et préserver cet héritage immatériel, plusieurs initiatives ont vu le jour.

En effet, le ministère du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et l’Économie sociale a lancé dernièrement une campagne originale, sous le hashtag #Art-is-ana, pour mettre en valeur les atouts artisanaux et culturels du Royaume et encourager les Marocains à soutenir la relance de ce secteur via les réseaux sociaux.

Dans ce sens, mais dans une dimension plus large, la plateforme “Africa e-shopping” a été élaborée pour aider les artisans africains à faire face à la crise et veiller à la valorisation, la promotion et la préservation de l’artisanat “made in Africa”. Une autre manière de profiter du potentiel du digital (e-commerce) pour sauver l’entreprise artisanale.

“La situation sanitaire et ses conséquences sur le tourisme en Afrique et au Maroc m’ont fortement touchée. De ce fait, je me suis penchée sur le projet d’une plateforme digitale qui pourrait valoriser les produits de l’Artisanat africain”, fait savoir dans une interview accordée à la MAP, Amina Eltmali, fondatrice de la plateforme et grande passionnée par la création africaine.

Véritable vitrine numérique de l’artisanat “made in Africa”, le site propose une panoplie de créations et produits authentiques. Tenues traditionnelles, bijoux, babouches, tapis, bibelots, cosmétiques naturels,… y sont disponibles au grand bonheur des passionnés de l’artisanat.

En plus d’être un “business”, le but de la plateforme est surtout de donner la chance aux différents artisans africains de créer des ponts entre eux et former ainsi une communauté solidaire, qui a à cœur de veiller à la valorisation et à la préservation de l’artisanat africain, explique la jeune entrepreneure, spécialiste en Marketing digital et qui a passé huit ans en Afrique de l’ouest.

“Africa e-shopping” est une plateforme inédite car, à la différence des plateformes déjà existantes, elle conforte la position du Maroc en tant que cœur battant de l’artisanat africain. “Le Royaume a beaucoup apporté à ses frères africains en matière d’innovation et de conservation de leur artisanat”, poursuit cette ex-chroniqueuse et journaliste.

Le site à vocation panafricaine, lancé le 20 février 2021, rassemble pour l’instant “une quinzaine d’artisans répartis entre Madagascar, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Gabon et le Maroc en passant par la France”. D’autres créateurs et pays africains seront ajoutés dans le futur proche, fait part l’enseignante installée à Marrakech depuis septembre dernier.

La plateforme s’appuie également sur l’association française “Yes we African”, dont l’objectif est de mener des actions de plaidoyers en faveur de la valorisation des savoir-faire africains.

De ce fait, le digital représente un second souffle à l’artisanat où des plateformes et initiatives comme “Africa e-shopping” jouent un rôle inévitable pour donner de la visibilité aux créateurs, préserver l’héritage culturel et valoriser la diversité culturelle africaine.

Lire aussi

Le Maroc abrite la Supercoupe de la CAF entre le WAC et la RS Berkane (CAF)

dimanche, 3 juillet, 2022 à 22:03

La Supercoupe africaine entre le Wydad de Casablanca (WAC) et la RS Berkane (RSB) sera disputée au Maroc, apprend-on dimanche auprès d’une source bien informée à la Confédération africaine de football (CAF).

Drâa-Tafilalet : le RNI tient son congrès régional

dimanche, 3 juillet, 2022 à 21:52

Le Rassemblement National des Indépendants (RNI) a tenu, dimanche à Errachidia, son congrès régional de Drâa-Tafilalet, en présence de membres du bureau politique de ce parti, ainsi que de plusieurs de ses cadres et parlementaires.

Trophée Hassan II des arts équestres traditionnels (seniors): La Sorba du Moqaddem Maher El Bachir remporte la 21ème édition

dimanche, 3 juillet, 2022 à 21:42

La Sorba du Moqaddem Maher El Bachir a remporté, dimanche à Dar Es Salam à Rabat, la 21è édition du Trophée Hassan II des arts équestres traditionnels « Tbourida », comptant pour le championnat du Maroc seniors 2022 (27 juin-03 juillet).