Artisanat au Maroc : Le cuir, une filière alliant savoir-faire et créativité

Artisanat au Maroc : Le cuir, une filière alliant savoir-faire et créativité

mardi, 14 janvier, 2020 à 10:49

Marrakech – La tannerie et le travail du cuir constituent une véritable filière de l’artisanat au Maroc où, les artisans ont excellé grâce à des savoir-faire ancestraux souvent mêlés à une capacité inouïe à innover et à suivre les tendances actuelles.

Considéré comme source de fierté et l’une des grandes spécialités de l’artisanat marocain, ce secteur, ancré dans la culture marocaine, a su résister au changement des modes vestimentaires aussi bien, au niveau local que mondial et ce, grâce à des produits de qualité, et hautement compétitifs dans un marché mondial de l’habillement et de la mode en constante mutation.

La 6ème édition de la Semaine Nationale de l’Artisanat (SNA), dont le coup d’envoi a été donné lundi à l’Esplanade Bab Jdid à Marrakech, représente une occasion idoine pour mettre en exergue ces nouveaux produits artisanaux en cuir, parfaitement adaptés aux nouveaux goûts d’une clientèle de plus en plus exigeante.

Ce salon offre aussi l’occasion pour des coopératives comme pour des artisans issus de différentes régions du Royaume pour exposer et mettre en lumière des produits artisanaux confectionnés avec du cuir d’une rare beauté, et d’une grande finesse et élégance.

“Ce sont des produits connus pour leur grande qualité qui trouvent facilement acquéreur”, a confié à la MAP, un artisan, membre d’une coopérative de Taroudant, expliquant que les produits de cuir du Maroc se caractérisent par leur diversité au niveau des motifs et des outils utilisés mais, ont tous en commun de faire appel à des matières premières locales.

Les produits d’artisanat en cuir sont à la portée de toutes les bourses et de toutes les classes sociales, a-t-il estimé, relevant que chaque produit d’artisanat est une œuvre d’art, qui traduit le savoir-faire de l’artisan marocain.

Cet artisan, membre d’une coopérative spécialisée dans la confection de chaussures en cuir, a expliqué que les produits conçus par cette coopérative sont de qualité supérieure en termes de confort et de santé. il s’agit de produits pour lesquels les clients expriment satisfaction sur les réseaux sociaux, car il faudrait savoir que cette nouvelle génération d’artisans et de coopératives tirent profit des énormes potentialités qu’offre le numérique, a-t-il expliqué.

Et d’ajouter que les artisans sont appelés, aujourd’hui, à préserver l’authenticité des produits, tout en innovant si on veut s’assurer de la pérennité de la demande concernant les produits de cuir marocains, dont la renommée n’est plus à démontrer.

Un autre artisan spécialisé dans les vêtements en cuir à Marrakech, a souligné, de son côté, que le secret de la qualité des produits artisanaux en cuir réside dans les matières premières utilisées. Le tannage et la préparation du cuir au Maroc est un savoir-faire ancestral, qui nécessite beaucoup de dextérité et de patience, a-t-il expliqué, relevant qu’il existe différentes techniques du travail de cuir : le Cuir excisé (Takhchart), le cuir brodé, le cuir repoussé, le cuir doré ou incrusté de lanières de couleurs.

Si le travail du cuir est une tradition ancrée dans la culture des plus grandes villes impériales du Royaume, à l’instar de Marrakech, Fès, Rabat, ce Salon permet, sans nul doute, de faire découvrir aux visiteurs l’artisanat en cuir d’autres villes et régions, telles que le Souss et Essaouira entre autres.

Le visiteur pourra aussi apprécier des chefs d’œuvres confectionnés avec de la peau de chèvres ou de chameaux par des artisans issus également des provinces du Sud du Royaume. Des produits, qui semblent être soigneusement conçus pour être exposés et non vendus et ce, compte tenu de leur valeur inestimable, estiment ces artisans.

Sur la liste de ces produits figurent des tapis en cuir, confectionnés avec la peau de chameaux, pouvant servir de tapis de prière ou destinés à être soigneusement étalés au mur d’une maison que le visiteur pourra contempler.

La Semaine nationale de l’artisanat met à l’honneur des artisans du cuir, qui ont appris le métier par le biais d’un parent ou proche mais aussi, une nouvelle génération d’artisans du cuir formés dans les instituts de formation aux métiers traditionnels grâce à la stratégie du ministère de tutelle visant la promotion de la formation dans les métiers traditionnels. Une nouvelle génération capables d’innover, de perpétuer ce savoir-faire ancestral et d’exporter des produits “Morocco Hand Made” vers les quatre coins de la planète.

Les produits artisanaux de cuir exposés dans ce Salon couvrent des activités diversifiées, telles que la confection des babouches, des sabots, sandales et ballerines en cuir, des articles de luxes (sacs, jaquettes, pantalon en cuir, jupes, bottes), des selles brodées pour les chevaux, des ceintures, des portefeuilles, des porte-monnaies entre autres.

Placée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et organisée par le Ministère du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport Aérien et de l’Economie Sociale par le biais de la Maison de l’Artisan, la 6ème édition de la Semaine Nationale de l’Artisanat est l’occasion de mettre en exergue le secteur de l’artisanat en tant que véritable levier du développement de l’économie nationale, contribuant au progrès et au renforcement de la cohésion sociale, à la qualité de vie, à la création de richesse ainsi qu’à l’offre de nombreuses opportunités de carrières et de perspectives professionnelles, ouvertes aux jeunes.

Organisé jusqu’au 26 janvier courant, cet événement phare, organisé sous le signe de l’innovation et capitalisant sur les acquis des précédentes éditions, est également l’occasion de promouvoir l’artisanat marocain, de célébrer et de rendre un vibrant hommage aux artisans, hommes et femmes issus de toutes les régions du Royaume, fervents gardiens d’un savoir-faire millénaire, du patrimoine culturel et immatériel relatif aux métiers de l’artisanat, héritage ancestral qui honore et fait la fierté de tous les Marocains.

Aménagé sur 50.000m2, ce salon accueille environ 1.200 exposants, issus des 12 régions du Maroc, artisans individuels, coopératives et entreprises d’artisanat, représentant tous les métiers et les arts de l’artisanat marocain.

La surface d’exposition comprend également un espace de préservation réservé aux métiers en voie de disparition, un espace d’animation et d’initiation aux métiers de l’artisanat dédié aux enfants et une scène sur laquelle se produira des troupes de musiques représentant les 12 régions.

L’Indonésie, le Chili, l’Inde, la Tunisie et la Mauritanie sont les invitées d’honneur de cette édition.

Parallèlement, cet événement propose une programmation riche et instructive, rythmée par, notamment la 9ème Rencontre sur la Préservation des Métiers de l’Artisanat Marocain, la Journée thématique sur la Bijouterie, la Rencontres sur le thème “Développement de formation professionnelle dans les métiers de l’artisanat : outils et perspectives” ainsi que des Sessions de formation dédiées à des artisans issus des 12 régions, axées sur la maîtrise des techniques de vente et des méthodes de prospection, le marketing des produits de l’artisanat, les principes de base de la législation douanière, les procédures de dédouanement ainsi que des Workshop sur le financement dans le secteur de l’artisanat.

Lire aussi

Mexique: arrestation de plus de 2.000 migrants d’Amérique centrale à la frontière sud

jeudi, 23 janvier, 2020 à 11:41

Plus de 2.000 migrants d’Amérique centrale, dont des mineurs, ont été arrêtés en deux jours à la frontière sud, ont annoncé mercredi les autorités mexicaines.

Cyclisme: Richie Porte prend la tête du Tour Down Under

jeudi, 23 janvier, 2020 à 8:45

Coup double à domicile pour l’Australien Richie Porte de l’équipe Trek, qui a remporté jeudi en solitaire la 3è étape du Tour Down Under et s’est emparé de la tête du classement général.

Fnideq: Arrestation d’un individu en possession de 9.716 comprimés psychotropes (DGSN)

jeudi, 23 janvier, 2020 à 8:05

Les éléments de la brigade locale de la police judiciaire de Fnideq ont arrêté, mercredi soir, un individu en possession de 9.716 comprimés psychotropes, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).