Covid-19: Les mesures prises pour booster les TPE et PME dans la région Marrakech-Safi sous la loupe

Covid-19: Les mesures prises pour booster les TPE et PME dans la région Marrakech-Safi sous la loupe

samedi, 23 mai, 2020 à 9:20

Marrakech – Les mesures prises en faveur des très petites entreprises (TPE) les petites et les moyennes entreprises (PME) au niveau de la région Marrakech-Safi, dans cette conjoncture exceptionnelle marquée par la crise induite par le Covid-19, ont été mises en lumière lors d’une visioconférence organisée vendredi, avec la participation d’une pléiade de responsables et d’experts en la matière.

Initiée par la wilaya de la région Marrakech-Safi et le Centre Régional d’Investissement (CRI) de Marrakech-Safi, cette rencontre à distance a été l’occasion de passer en revue l’ensemble des mesures sociales, fiscales et bancaires adoptées pour booster la croissance et augmenter la performance des TPE et PME, le dispositif légal et réglementaire et la situation des TPE et PME dans la région, avec un focus sur l’évaluation de l’impact de la crise sur l’activité économique.

S’exprimant à l’ouverture de cette visioconférence, le wali de la région Marrakech-Safi, gouverneur de la préfecture de Marrakech, Karim Kassi-Lahlou, a mis en avant l’engagement effectif des entreprises marocaines dans le processus de lutte contre la pandémie du Covid-19, grâce à l’approche proactive adoptée par le Royaume.

“Nous sommes fiers de l’approche proactive initiée par le Maroc pour faire face au coronavirus, à travers l’adoption par le comité de veille économique (CVE) d’une batterie de mesures au profit des entreprises touchées par la pandémie, notamment les TPE et les PME pour appuyer leur résilience et assurer la continuité de leurs activités”, a souligné M.Kassi-Lahlou.

Les TPE et les PME constituent 93% de l’ensemble des entreprises au niveau national, en apportant une contribution considérable au tissu économique et en créant des postes d’emploi, ce qui explique l’importance particulière accordée à ces entreprises notamment, dans ces circonstances exceptionnelles, a-t-il relevé.

Dans ce cadre, M. Kassi-Lahlou a mis en avant la nécessité de préserver la sécurité sanitaire au sein de ces entreprises en se conformant aux mesures préventives adoptées, tout en intégrant ces bonnes pratiques dans la culture et la gestion des entreprises, de redynamiser et d’assurer la continuité du fonctionnement de ces entreprises même en cette conjoncture exceptionnelle, en adaptant leurs activités avec le contexte actuel, et d’adopter une vision innovante et novatrice afin de tirer profit de toutes les opportunités possibles, en dépit des contraintes rencontrées liées à la propagation du coronavirus.

S’inscrivant dans cet esprit, nous avons mis en place des cellules de travail qui s’activent dans tous les domaines pour préparer la phase actuelle et le post-Covid-19, dont la cellule de veille chargée d’accompagner les secteurs économiques et productifs au niveau de la région, a-t-il fait savoir.

Conformément à cette dynamique, a-t-il poursuivi “nous avons œuvré en partenariat avec plusieurs intervenants et acteurs à l’organisation d’une série d’ateliers interactifs à distance, dont le premier a porté sur le lancement d’une étude générale sur Marrakech post Covid-19, par l’université Cadi Ayyad et le Centre Régional d’Investissement, alors que le 2è a concerné l’Initiative Challenges, organisée par EBF (Emerging Business Factory) et ses partenaires.

Le 3ème atelier interactif a été lancé, en parallèle, par la CGEM Marrakech-Safi, avec comme axe principal l’examen des questions relatives aux secteurs économiques et les perspectives de la garantie de leur continuité et relance durant la période post Covid-19, ainsi que la présentation de nouvelles solutions innovantes, a précisé M. Kassi-Lahlou, notant que le 4ème atelier initié par le Conseil régional du tourisme et ses partenaires a concerné la promotion du secteur touristique, alors que le 5è dont la coordination des travaux a été confiée à l’Agence urbaine de Marrakech, a porté sur la thématique des espaces publics qui soulève plusieurs défis à tous les niveaux.

A cette occasion, le wali de la région Marrakech-Safi n’a pas manqué de louer la stratégie marocaine globale et intégrée de lutte contre le coronavirus, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, pour pouvoir sortir de cette crise dans les plus brefs délais et avec les moindres dégâts.

Pour sa part, le président de la CGEM, section Marrakech-Safi, Youssef Mouhyi, a exposé le plan de relance économique, en commençant par les propositions transversales de contingences et de relance qui comprennent les mesures de contingence (la gestion de la masse salariale et les taxes locales et sectorielles…), les mesures de financement pour la sauvegarde et la relance de l’offre (les dettes long terme conditionnées, la reconstitution des fonds propres et la sauvegarde de l’offre…) et les mesures transverses (formalisation de l’économie, prime à l’emploi des jeunes, simplification des relations avec l’Etat…).

Il a, aussi, jeté la lumière sur les grands principes de la doctrine d’intervention à savoir, la relance décisive de l’économie par une action simultanée sur le maintien de l’offre et une stimulation de la demande nationale et internationale, l’intervention sur le tissu d’acteur en deux étapes dont les durées sont à calibrer en fonction des secteurs et la focalisation des mécanismes de reprise sur les entreprises solvables avant la crise.

Il a ainsi appelé à l’utilisation de la conjoncture exceptionnelle pour formaliser l’économie et étendre le modèle social, l’accompagnement des acteurs pour positionner l’économie marocaine dans le monde de l’aprés Covid-19, ainsi que l’adoption des mécanismes communes à l’ensemble de l’économie.

Le président de la section Marrakech-Safi de la CGEM a également présenté les mesures phares pour le plan de relance, notamment la gestion de masse salariale, l’extension de l’AMO, les politiques d’achats publics et orientation du contenu local, le maintien et la priorisation des investissements des achats publics, en plus de la TVA incitative à la demande et lutte contre l’informel et les mécanismes pour la reconstitution des fonds propres.

De son côté, le président des Commissions “Investissement et Compétitivité” et “Juridique & Modes Alternatifs de Règlement des Conflits” de la CGEM Marrakech Safi, Mohamadi El Yacoubi, a évoqué les différentes mesures sociales prises par le CVE en faveur des TPE et PME, à savoir l’octroi d’une indemnité forfaitaire et le report sans majoration du paiement des cotisations sociales, outre l’exonération de l’assiette fiscale de la prise d’assistance familiale.

S’agissant des mesures fiscales, il a mis l’accent notamment sur les dons accordés au Fond Covid-19, le report des échéances fiscales, les impôts locaux, ainsi que l’indemnité d’assistance à la famille et les contrôle fiscaux et les avis à tiers détenteurs.

Concernant les mesures bancaires, il a cité entre autres “Damane oxygène de la CCG”, les échéances de crédits et les lignes de financement.

Lire aussi

Dakhla : 1.277cas exclus après des tests négatifs au Covid-19

dimanche, 31 mai, 2020 à 23:42

Quelque 1.277 cas suspects de contamination au nouveau coronavirus (Covid-19) dans la région de Dakhla-Oued Eddahab ont été écartés après des résultats négatifs des analyses effectuées au laboratoire, a annoncé dimanche la direction régionale de la Santé (DRS).

Essaouira à pied d’œuvre pour une relance créative et volontariste après le déconfinement

dimanche, 31 mai, 2020 à 23:33

A la faveur de la synergie de leurs efforts et de la fédération de leurs énergies, les différentes forces vives d’Essaouira se sont engagées volontairement, depuis quelques semaines, dans un cycle de concertation interactive et de réflexion collective autour des moyens et instruments à mettre en œuvre pour assurer à la Cité des Alizés une relance multidimensionnelle, à la fois créative et volontariste durant la période post-confinement.

Journée mondiale sans tabac au Maroc: Des experts jettent la lumière sur le tabagisme en tant que facteur d’aggravation de la Covid-19

dimanche, 31 mai, 2020 à 22:27

“Tabac et Covid-19” est le thème d’un webinaire organisé, dimanche, par le ministère de la Santé à l’occasion de la Journée mondiale sans tabac, avec la participation de plusieurs experts en la matière.