Indemnité forfaitaire mensuelle nette de 2.000 DH au profit des salariés déclarés à la CNSS en arrêt provisoire de travail (CVE)

Indemnité forfaitaire mensuelle nette de 2.000 DH au profit des salariés déclarés à la CNSS en arrêt provisoire de travail (CVE)

jeudi, 26 mars, 2020 à 21:35

Rabat – Le Comité de Veille Économique (CVE) a annoncé, jeudi, avoir décidé l’octroi d’une indemnité forfaitaire mensuelle nette de 2.000 dirhams au profit des salariés déclarés à la CNSS au titre du mois de février 2020 en arrêt provisoire de travail, et ce pendant la période allant du 15 mars au 30 juin 2020.

“Dans le cadre de la mise en place du Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Coronavirus (Covid-19) suite aux Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu L’assiste, et après des concertations et des réunions permanentes, le CVE a décidé l’octroi d’une indemnité forfaitaire mensuelle nette de 2.000 DH en plus du bénéfice des prestations relatives à l’assurance maladie obligatoire et aux allocations familiales au profit des salariés, des employés sous contrat insertion et des marins pêcheurs à la part en arrêt provisoire de travail déclarés à la CNSS au titre du mois de février 2020, et relevant des entreprises en difficulté, affiliés à la CNSS, et ce, pendant la période allant du 15 mars au 30 juin 2020”, indique un communiqué du CVE.

Les salariés qui vont bénéficier de cette indemnité doivent faire l’objet d’une déclaration sur l’honneur des entreprises qui les emploient au niveau du portail de la CNSS, certifiant l’arrêt total ou partiel d’activité induit par la pandémie du Coronavirus, précise la même source, notant toutefois que tout salarié ayant abandonné sciemment son emploi ne bénéficiera pas de l’indemnité suscitée.

Un audit de l’ensemble des opérations réalisées par la CNSS dans le cadre de la mise en œuvre de ce dispositif, sera effectué par l’Inspection Générale des Finances, ajoute le CVE, affirmant, dans ce sillage, que toute infraction sera sanctionnée.

Le Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Covid19 a été créé à l’effet de prendre en charge les dépenses de mise à niveau du dispositif médical, et de soutenir l’économie marocaine et ses acteurs face aux retombées négatives de cette pandémie, rappelle la même source.

Lire aussi

Témara: un inspecteur de police contraint de brandir son arme pour arrêter un individu ayant violé l’état d’urgence sanitaire et menacé la sécurité de policiers (DGSN)

dimanche, 29 mars, 2020 à 22:07

Un inspecteur de police relevant du district de sûreté de Témara a été contraint, dimanche après-midi, de brandir son arme de service sans en faire usage lors d’une intervention sécuritaire pour arrêter un individu âgé de 37 ans ayant intentionnellement violé les mesures de l’état d’urgence sanitaire et qui mettait sérieusement en danger la sûreté des éléments de la police à l’aide d’un objet tranchant.

COVID-19 : Ynna Holding mène plusieurs actions de solidarité

dimanche, 29 mars, 2020 à 21:59

Ynna Holding, acteur marocain de référence dans l’industrie, l’immobilier, l’hôtellerie et la grande distribution, a annoncé dimanche la mobilisation de l’ensemble de ses collaborateurs et filiales, dans le cadre des efforts visant à atténuer les effets de la pandémie de nouveau coronavirus (Covid-19).

Casablanca/Tramway: Amélioration des fréquences à certaines plages horaires

dimanche, 29 mars, 2020 à 21:56

La RATP Dev, opérateur de tramway à Casablanca, a annoncé l’amélioration des fréquences à certaines plages horaires, à compter du lundi 30 mars, en vue de faire respecter la règle de “100 personnes maximum par rame” destinée à enrayer la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19).