Journée internationale des coopératives: Les changements climatiques pointés du doigt

Journée internationale des coopératives: Les changements climatiques pointés du doigt

jeudi, 2 juillet, 2020 à 11:13

Rabat – Célébrée chaque premier samedi de juillet depuis 1923, la Journée internationale des coopératives est marquée cette année par une sensibilisation à la menace des changements climatiques et leurs répercussions sur les conditions de vie des populations du monde entier, en explorant le thème “les coopératives pour l’action climatique”.

L’idée est de soutenir l’objectif de développement durable (ODD13) sur l’action pour le climat et de tirer la sonnette d’alarme à propos des conséquences des changements climatiques notamment sur les catégories déshéritées ou défavorisées, telles que les petits exploitants agricoles, les peuples autochtones ou encore les minorités ethniques, qui font chaque jour face aux aléas du système climatique et à l’affaissement des ressources vitales.

Dans ce contexte, le président de l’Alliance coopérative internationale (ACI) a souligné que “notre maison commune est en danger. Il existe des méthodes de production et de consommation qui attaquent constamment l’environnement et nous n’avons pas beaucoup de temps pour inverser cette situation”.

“Nous devons agir maintenant, avec nos valeurs et nos principes, pour démontrer à l’échelle mondiale qu’il est possible de développer une économie avec l’inclusion sociale et la protection des ressources naturelles”, a-t-il relevé.

De surcroît, la communauté coopérative mondiale est appelée, selon l’ACI, à continuer à faire pression pour des actions qui permettront de lutter contre le changement climatique, estimant que cette situation ”critique” met en danger des vies et des moyens de subsistance, en perturbant des écosystèmes vitaux pour les populations et la planète.

Au Maroc, le secteur coopératif assume un rôle important dans le développement durable, notamment dans le cadre des programmes de développement socio-économique renforcés grâce à l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) lancée par SM le Roi Mohammed VI, le 18 mai 2005.

D’après les derniers chiffres de l’Office du développement de la coopération (ODCO), le nombre de coopératives actives à ce jour s’élève à 27.262 comprenant 563.776 adhérents, dont 35% sont des femmes, après être passé de 5.749 à 15.735 coopératives entre les années 2007 et 2011, soit un accroissement de 173,7% durant cette période.

En effet, il existe, selon l’ODCO, différents types de coopératives, notamment celles des femmes et qui sont créées exclusivement entre femmes et ayant comme objectif d’améliorer leurs conditions de vie en les faisant bénéficier du droit à un revenu suffisant et d’un pouvoir de prise de décision, et celles des lauréats diplômés qui se déclinent en des projets coopératifs productifs qui réalisent des activités génératrices de revenus (Les coopératives de consommation et de l’Habitat ne sont pas concernées dans ce cadre) et dont 50% au moins des adhérents détiennent un diplôme de Baccalauréat et plus.

Dans le cadre de l’encouragement du mouvement coopératif, et afin de soutenir les coopératives par un package intégré de services qui interviennent sur des maillons essentiels pour leur démarrage et la pérennisation de leur activité, le Maroc avait aussi lancé le programme Mourafaka.

Le but derrière la célébration de la Journée internationale des coopératives est d’accroître la sensibilisation au rôle des coopératives, de mettre en évidence les buts et objectifs de l’ACI, de souligner les contributions du mouvement à la résolution des principaux problèmes et de renforcer et d’étendre les partenariats entre les coopératives et d’autres acteurs.

Les Nations Unies et l’ACI choisissent, depuis 1995, le thème de la célébration par le biais du Comité pour l’avancement et la promotion des coopératives dans le monde (COPAC), un partenariat composé d’institutions publiques et privées mondiales qui défendent et soutiennent les entreprises coopératives autonomes et centrées sur la personne en tant que moteur du développement durable.

Lire aussi

Marrakech : Election de Mohamed Chakik président du conseil communal de Ouahate Sidi Brahim

lundi, 3 août, 2020 à 19:15

M. Mohamed Chakik, du Parti Authenticité et Modernité (PAM), a été élu, lundi, président du conseil de la commune de Ouahate Sidi Brahim, relevant de la préfecture de Marrakech.

Les Khettaras du Maroc doivent être inscrites sur la liste du patrimoine immatériel de l’humanité (fondation)

lundi, 3 août, 2020 à 17:59

Les khettaras du Maroc doivent être inscrites sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’Humanité, a souligné la Fondation Miftah Essaâd pour le capital immatériel du Maroc qui vient de publier un livret intitulé “les Khettaras au Maroc .. un patrimoine écologique”.

Bac-2020: 79,62% de réussite, “une performance remarquable” vu les circonstances exceptionnelles que traverse le Royaume

lundi, 3 août, 2020 à 17:12

Le taux de réussite de 79,62% dans l’examen national normalisé du baccalauréat, au titre de l’année scolaire 2019-2020, constitue “une performance remarquable” vu les circonstances exceptionnelles que traverse le Royaume, a indiqué le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.