La SAMIR lance sa nouvelle filiale de distribution de carburants et combustibles (SDCC)

La SAMIR lance sa nouvelle filiale de distribution de carburants et combustibles (SDCC)

vendredi, 28 juin, 2013 à 22:18

Casablanca – La Société marocaine de l’industrie du raffinage (SAMIR) a annoncé le lancement de sa nouvelle filiale de distribution de carburants et combustibles (SDCC), dans le cadre de sa stratégie de proximité vis-à-vis de la clientèle nationale.

Le lancement des activités de la SDCC “constitue un évènement majeur dans le paysage pétrolier marocain”, a souligné le directeur général de la SAMIR, Jamal Ba-Amer, lors d’un point de presse donné vendredi à Casablanca.

La SAMIR envisage d’investir, sur 5 ans, entre 600 MDH et 1 MMDH dans ce projet, qui prévoit la mise en place de 150 à 200 stations-services d’ici 2017, a fait savoir M. Ba-Amer.

Lire aussi

Le musée du patrimoine marocain retrace à Abu Dhabi l’histoire millénaire du Royaume

mardi, 23 avril, 2019 à 22:33

Les articles et pièces archéologiques exposés au musée du patrimoine marocain dans le cadre de l’évènement “Le Maroc à Abu Dhabi”, retracent l’histoire authentique et millénaire du Royaume.

Un congrès arabe à Beyrouth examine les politiques économiques et financières dans la région, avec la participation du Maroc

mardi, 23 avril, 2019 à 22:26

Les travaux du congrès bancaire arabe annuel au titre de l’année 2019 se sont ouverts, mardi à Beyrouth, sous le thème “Réformes économiques et gouvernance”, avec la participation d’experts et personnalités du monde des finances et des affaires représentant plusieurs pays, dont le Maroc.

Le Guichet numérique “rokhas.ma” vise la dématérialisation globale et l’unification des procédures d’octroi des autorisations au niveau national

mardi, 23 avril, 2019 à 22:21

Le guichet numérique unique “Rokhas.ma” vise la numérisation globale et l’unification des procédures d’octroi des autorisations économiques et d’urbanisme au niveau national, a indiqué mardi à Rabat le Wali, directeur général des collectivités locales (DGCL), Khalid Safir.