L’AMEE met en avant à Tanger l’importance de l’optimisation des performances énergétiques dans le secteur de l’industrie

L’AMEE met en avant à Tanger l’importance de l’optimisation des performances énergétiques dans le secteur de l’industrie

vendredi, 18 octobre, 2019 à 11:05

Tanger – L’Agence marocaine pour l’efficacité énergétique (AMEE) a mis en avant, jeudi à Tanger, l’importance de l’optimisation des performances énergétiques dans le secteur de l’industrie, et ce lors d’un séminaire regroupant des entreprises marocaines et belges.

“Le but de cette rencontre est de mettre en rapport des entrepreneurs belges, notamment de Wallonie et de Bruxelles, avec leurs homologues de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima”, a indiqué, dans une déclaration à la MAP, l’ambassadeur de Belgique au Maroc, Marc Trenteseau.

Cet événement s’inscrit dans le cadre de la continuité de la grande mission princière belge au Maroc, prouvant ainsi qu’elle n’était pas un simple “one shot”, mais plutôt un réel travail de fond entre les entreprises marocaines et belges, a précisé M. Trenteseau, notant que cette rencontre permettra également aux entreprises belges de créer des contacts pour l’élaboration de partenariats futurs avec les entreprises marocaines.

Pour l’ambassadeur, il paraît “assez logique” que les entreprises de Wallonie et de Bruxelles viennent chercher des partenaires dans le nord du Maroc, puisque la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima est en plein développement grâce à ses zones franches, au port Tanger Med et au progrès extraordinaire qu’elle a enregistré en matière de logistique.

Pour sa part, Mourad Hajjaji, directeur de la stratégie et développement à l’AMEE, a fait savoir que ce séminaire a également pour but de vulgariser le décret d’application de la loi n°47-09 sur l’efficacité énergétique visant la réduction de la consommation d’énergie.

Outre l’échange d’expériences, cet atelier vise à sensibiliser quant à l’importance de cette loi en vertu de laquelle les entreprises se doivent d’effectuer un audit énergétique, a ajouté M. Hajjaji, notant que ce diagnostic permet de déceler les économies nécessaires pour faire gagner de l’argent aux entreprises tout en bénéficiant au pays, qui importe la quasi-totalité de ses besoins énergétiques de l’extérieur.

Tous les usages d’énergie doivent être optimisés, ce qui contribuera à la lutte contre le changement climatique, au développement économique du pays, ainsi qu’à des économies d’ordre énergétique et financier, a-t-il expliqué.

Quant à la présidente régionale de l’Association de femmes chefs d’entreprises du Maroc (AFEM), section Nord, et vice-présidente générale de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Chaibia Balbzioui Alaoui, elle a mis en lumière l’importance de cet événement dans le renforcement des relations bilatérales entre les entreprises marocaines et belges.

Ce séminaire permettra un échange d’expériences dans le domaine de l’efficacité énergétique et des métiers verts, qui sont actuellement l’avenir du monde, a souligné Mme Balbzioui Alaoui, exprimant sa volonté de capitaliser sur les recommandations de l’atelier afin d’identifier les actions à mener dans le futur pour approfondir et renforcer les relations entre la Belgique et le Maroc.

Ce séminaire a également été l’occasion pour l’AMEE de présenter aux participants la méthodologie de l’audit énergétique dans l’industrie par trois bureaux d’études wallons, afin de découvrir les bonnes pratiques mises en place en Wallonie ayant permis aux entreprises industrielles d’atteindre une amélioration énergétique de plus de 15% en une dizaine d’années.

Les participants ont aussi passé en revue des exemples d’audit énergétique et de projets d’optimisation énergétique pour certains secteurs clés industriels, dont la sidérurgie, l’agro-alimentaire et l’électrique, en plus d’un exemple de mise en place d’une norme ISO 50001 (norme Système Management Energie) dans une industrie marocaine.

Lire aussi

Doha: la bonne qualité de l’enseignement supérieur baliserait la voie à un avenir meilleur 

mercredi, 20 novembre, 2019 à 13:06

La bonne qualité de l’enseignement supérieur est à même de baliser la voie à un avenir meilleur, a assuré mardi à Doha, le ministre délégué chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Driss Ouaouicha.

Projet de loi sur la grève : M. Amkraz plaide pour une approche de consensus et de concertation

mercredi, 20 novembre, 2019 à 12:15

Le ministre du Travail et de l’Insertion professionnelle, Mohamed Amkraz a plaidé, mardi à Rabat, en faveur de l’adoption d’un mécanisme consensuel et de concertation pour que la loi sur la grève puisse voir le jour.

Les Marocains de Séville célèbrent dans la joie et la mobilisation la fête de l’Indépendance

mercredi, 20 novembre, 2019 à 9:53

Cet événement phare de l’histoire du Royaume a été célébré à l’initiative du consulat général du Maroc à Séville, en présence notamment de représentants des associations marocaines œuvrant auprès des MRE dans les provinces de Séville, Huelva et Cordoue.