L’amnistie fiscale prendra fin le 31 décembre 2018 (TGR)

L’amnistie fiscale prendra fin le 31 décembre 2018 (TGR)

jeudi, 6 décembre, 2018 à 16:16

Rabat – Les redevables d’impôts et taxes et autres créances dus à l’Etat et aux collectivités territoriales, émis avant le 1er janvier 2016 et demeurés impayés au 31 décembre 2017, bénéficient de l’annulation des pénalités, amendes, majorations, intérêts de retard et frais de recouvrement, à condition de payer spontanément l’intégralité du principal de ces créances avant le 1er janvier 2019, indique la Trésorerie générale du Royaume (TGR).

Ces mesures d’encouragement pour le paiement des créances publiques ont été introduites par la loi n°82-17 et la loi de finances 2018, indique la TGR dans un communiqué.

Pour plus d’informations ou pour le paiement, les contribuables peuvent consulter le site web, www.tgr.gov.ma, ou s’adresser aux guichets de la Trésorerie, ajoute la même source.

Lire aussi

Protection de l’environnement: Partenariat entre l’Université Mohammed V de Rabat et le secrétariat d’État au Développement durable

vendredi, 24 mai, 2019 à 10:48

Une convention de partenariat a été signée, mardi à Rabat, entre l’Université Mohammed V (UM5) de Rabat et le Secrétariat d’État au Développement durable portant sur le renforcement des échanges scientifiques et techniques dans les domaines liés à la protection de l’environnement et des ressources naturelles.

Le ministère de l’Education nationale réitère sa disposition à poursuivre le dialogue autour de toutes les questions susceptibles de promouvoir le système éducatif

vendredi, 24 mai, 2019 à 9:45

Le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, département Education nationale, a réitéré, jeudi, sa disposition à poursuivre le dialogue autour de tout ce qui de nature à promouvoir le système éducatif et renforcer la stabilité des acteurs de l’éducation.

Le Maroc, un leader en matière de conservation de la faune dans la région sahélo-saharienne

jeudi, 23 mai, 2019 à 23:52

Le Maroc est considéré comme un leader au niveau de la région sahélo-saharienne en matière de conservation de la faune au vu des résultats atteints en matière de développement de stocks importants d’espèces menacées au niveau de 29 réserves de faune, a affirmé, jeudi à Rabat, le Haut-commissaire aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification, Abdeladim Lhafi.