Marrakech abrite la 5è Conférence du dialogue fiscal international, un débat sur la fiscalité et les enjeux de développement

Marrakech abrite la 5è Conférence du dialogue fiscal international, un débat sur la fiscalité et les enjeux de développement

mardi, 3 décembre, 2013 à 20:26

Marrakech – La ville de Marrakech abrite la 5è Conférence du dialogue fiscal international (ITD), une initiative pour un débat de haut niveau sur les questions de la fiscalité, les enjeux du financement du développement et les bonnes pratiques dans ce domaine.

Les panels de cette rencontre réuniront des ministres des Finances, des directeurs d’administrations fiscales, des responsables d’administration infranationales, de hauts représentants d’organisations internationales et des universitaires de renom.

Le Dialogue fiscal international est un accord de collaboration de la Commission européenne (CE), la Banque interaméricaine de développement (BID), le Fonds monétaire international (FMI), l’organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), le groupe de la Banque Mondiale et le Centre interaméricain des administrations fiscales (CIAT). Le but de cette initiative est de promouvoir le dialogue sur les questions fiscales et l’échange des bonnes pratiques.

Intervenant à l’ouverture de cette manifestation de trois jours, le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid, a souligné que cette rencontre permettra de débattre de sujets d’une importance capitale, compte tenu du fait que les recettes fiscales constituent le pilier du financement de l’effort de développement et que le domaine de la fiscalité devra faire l’objet d’une bonne gouvernance et d’une bonne répartition des prérogatives entre administrations fiscales centrales et locales.

 

Lire aussi

L’Institution du Médiateur du Royaume, “un véritable mécanisme” d’ajustement des comportements administratifs défaillants (M. Benalilou)

mercredi, 8 décembre, 2021 à 22:02

L’Institution du Médiateur du Royaume se veut “un véritable mécanisme” de détection et d’ajustement des comportements administratifs défaillants et “un pilier essentiel” pour le soutien des efforts de la bonne gouvernance, a affirmé, mardi, le Médiateur du Royaume, Mohamed Benalilou.

Accident mortel d’un jeune à Casablanca: Les investigations n’ont conclu à aucune violation de la loi par la patrouille motocycliste (communiqué)

mercredi, 8 décembre, 2021 à 22:01

Les investigations diligentées à propos de l’accident mortel d’un jeune motocycliste, survenu le 9 août dernier à Ain Sebaa-Hay Mohammadi, n’ont conclu à aucune violation de la loi par la patrouille des policiers motards, suite à quoi il a été décidé de classer le procès-verbal relatif à ces faits, a affirmé, mercredi, le procureur général du Roi près la Cour d’appel à Casablanca.

Le Haut Conseil d’Etat libyen propose le report de la présidentielle à février

mercredi, 8 décembre, 2021 à 21:57

Le Haut Conseil d’Etat libyen (HCE) a proposé, mercredi, le report à février l’élection présidentielle prévue le 24 décembre.