• Accueil
OPCVM: moins de 1% de l’actif net global consacré à des placements en devises en 2019 (Rapport)

OPCVM: moins de 1% de l’actif net global consacré à des placements en devises en 2019 (Rapport)

dimanche, 25 octobre, 2020 à 14:36

Rabat – Les Organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) ont consacré près de 0,97% de leur actif net global à des placements en devises en 2019, contre 1,14% une année auparavant, soit la contrevaleur de 4,56 milliards de dirhams (MMDH).

Ces investissements sont à 96,6% constitués de titres de dette libellés en devises, émis par l’Etat ou par des établissements publics marocains, ressort-il du rapport annuel de l’Autorité marocaine du Marché des capitaux (AMMC) au titre de 2019.

Lire aussi

El Guerguarat : Le Japon insiste sur l’importance de garantir la libre circulation des personnes et des biens

mardi, 1 décembre, 2020 à 9:27

Le Japon a souligné l’importance de garantir la libre circulation des personnes et des biens dans la zone d’El Guerguarat et de voir les parties concernées faire preuve de retenue et de continuer leurs efforts en vue d’apaiser les tensions.

Phase I du Programme d’accompagnement et de suivi au profit des enfants ayant bénéficié de la Grâce Royale et d’alternatives au placement institutionnel : “Un bilan très positif”

mardi, 1 décembre, 2020 à 8:30

La phase I du Programme intégré d’accompagnement et de suivi au profit des enfants ayant bénéficié de la Grâce Royale et d’alternatives au placement institutionnel, a enregistré un bilan “très positif” à travers des services divers fournis par la plateforme “Allo Mousahaba”, qui constitue le pilier du programme opérationnel depuis mai dernier, selon la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus.

L’intervention pacifique à El Guergarat démontre l’importance de développer la recherche sur la question du Sahara pour faire face aux mensonges du “polisario” (Boussouf)

lundi, 30 novembre, 2020 à 23:53

L’intervention pacifique marocaine au poste-frontière d’El Guerguerat vient confirmer l’importance de développer la recherche sur la question du Sahara marocain pour faire face aux mensonges et aux fausses informations véhiculées depuis plus de 40 ans, par le “polisario”, notamment dans les pays européens, a affirmé, lundi à Rabat, le secrétaire général du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), Abdellah Boussouf.