Le PCNS présente son rapport annuel sur la géopolitique de l’Afrique

Le PCNS présente son rapport annuel sur la géopolitique de l’Afrique

mardi, 11 juin, 2024 à 21:05

Rabat – Le Rapport annuel sur la géopolitique de l’Afrique du Policy Center for the New South (PCNS) a été présenté, mardi à l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) de Rabat, dans le cadre de la 8ème édition de la Conférence annuelle sur la paix et la sécurité en Afrique (APSACO).

Elaborée sous la direction de Abdelhak Bassou, Senior Fellow au PCNS, cette septième édition invite à une lecture approfondie et enrichissante de la réalité africaine en 2023 à travers une exploration des transitions politiques, des tensions régionales et des impacts des crises mondiales sur le continent.

Fruit des efforts de 22 Africaines et Africains appartenant à 12 différents pays, cette édition 2024 analyse, sous toutes leurs dimensions, les dynamiques géopolitiques du continent, marquées notamment par des élections réussies qui démentent un certain narratif faisant des élections africaines le lieu de prédilection des fraudes et des violences et des crises persistantes qui menacent toujours la stabilité, voire l’existence de certains pays africains.

Le Rapport offre ainsi une perspective multidisciplinaire essentielle pour comprendre les mécanismes régissant la géopolitique de l’Afrique, tout en invitant à embrasser un narratif africain et à recontextualiser une année riche en événements géopolitiques, redessinant les contours des influences internationales.

“D’édition en édition, le Rapport annuel de la Géopolitique de l’Afrique du Policy Center for the New South s’affirme en tant que référence pour le suivi et la compréhension des dynamiques du continent. Cette septième édition présente une Afrique montrant des motifs de satisfaction, dans certains domaines, et des raisons de préoccupation, dans d’autres”, lit-on dans le préface du rapport.

Au fil des chapitres, le Rapport présente non seulement des thématiques multiples et diversifiées, mais également des points de vue et des angles d’attaque différents. Des transitions politiques aux crises et conflits persistants en passant par les dynamiques socio-culturelles régionales complexes, les auteurs dépeignent l’Afrique telle qu’elle est, avant de la penser telle qu’elle devrait être ou comment ils souhaiteraient la voir, ajoute-t-on.

Dans une déclaration à la MAP, M. Bassou a souligné que cette édition a connu l’introduction d’une nouvelle rubrique “l’Afrique et le monde” qui met en relief les rapports du continent par rapport au monde.

Les innovations introduites dans les dernières éditions, entre autres l’inclusion des fiches pays, la consécration d’un chapitre au débat africain et certaines autres données évènementielles ont été maintenues dans la présente édition, voire améliorées, a-t-il fait savoir.

De son côté, Imen Chaanbi, Secrétaire général adjoint de l’Observatoire géostratégique de Genève, a indiqué que ce rapport a rassemblé les visions et analyses pour présenter la situation géopolitique africaine. L’objectif étant, a-t-elle poursuivi, de pouvoir les traduire en une stratégie et des plans d’actions pour le futur du continent.

L’ensemble des conférences de cette 8ème édition de la Conférence annuelle sur la paix et la sécurité en Afrique ont permis de dégager un certain nombre d’idées en donnant la parole aux acteurs de différents horizons, a-t-elle souligné.

Abdou Cissé, Journaliste, APA News a noté, quant à lui, avoir contribué à ce rapport à travers une analyse de la démocratie au Sénégal depuis 1960 jusqu’à nos jours, tout en suggérant un ensemble de recommandations à même de peaufiner les nouvelles bases d’une démocratie qui va dans l’intérêt des Sénégalais.

Initiée par le PCNS, la 8ème édition de la Conférence annuelle sur la paix et la sécurité en Afrique (10-11 juin) vise à mettre l’accent sur le besoin urgent de trouver des solutions efficaces aux défis sécuritaires actuels et émergents dans le continent et sur l’importance du dialogue et de la négociation pour instaurer une paix durable.

Lire aussi

Installation du Comité d’organisation du 6è Prix de la société civile

jeudi, 18 juillet, 2024 à 19:29

Les membres du comité d’organisation de la sixième édition du Prix de la société civile ont été installés mercredi à Rabat, lors d’une cérémonie présidée par le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement, Porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Marhaba 2024: environ 538.000 passagers via les ports marocains jusqu’au 15 juillet (M. Abdeljalil)

jeudi, 18 juillet, 2024 à 19:11

Le ministre des Transports et de la Logistique, Mohamed Abdeljalil, a annoncé, mercredi à la Chambre des conseillers, l’enregistrement du passage d’environ 538.000 passagers via les ports marocains jusqu’au 15 juillet dans le cadre de l’opération “Marhaba 2024”, soit une augmentation de 4% par rapport à la même période de “Marhaba 2023”.

La CGEM attribue le Label RSE à EPEGA et le renouvelle à DXC CDG et à la Société des Boissons du Maroc

jeudi, 18 juillet, 2024 à 19:06

La Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) a octroyé son Label Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) à l’entreprise EPEGA, et l’a renouvelé à DXC CDG et à la Société des Boissons du Maroc.