• Accueil
Le potentiel touristique en Afrique “pas réellement exploité” (BAD)

Le potentiel touristique en Afrique “pas réellement exploité” (BAD)

mercredi, 16 octobre, 2019 à 10:03

Casablanca – Le potentiel de développement touristique en Afrique “n’est pas réellement exploité”, a affirmé, mardi soir à Casablanca, Leila Farah Mokaddem, représentante résidente de la Banque Africaine de développement (BAD) au Maroc.

L’Afrique recèle des paysages uniques et possède un patrimoine culturel riche et diversifié qui devrait pouvoir, s’il est pleinement exploité, positionner le continent en tant que destination touristique privilégiée, a indiqué Mme. Mokaddem, qui animait une rencontre sous le thème “Quelles opportunités de développement de l’Afrique grâce au tourisme ?”.

Lire aussi

Sahara marocain : Une partie de la société civile espagnole adopte une position guidée plutôt par “les préjugés que par la raison” (académicien espagnol)

dimanche, 28 février, 2021 à 21:30

Peu informée de la réalité du conflit autour du Sahara marocain, une partie de la société espagnole adopte toujours une position guidée plutôt par «les contrevérités, le mensonge et l’émotion que par la raison », souligne l’académicien et sociologue espagnol, Rafael Esparza Machin.

Le Club des dirigeants Maroc prospecte les opportunités d’investissement dans la région de Dakhla-Oued Eddahab

dimanche, 28 février, 2021 à 21:09

Une délégation du Club des dirigeants Maroc (CDD), une structure qui regroupe plusieurs hommes d’affaires, a effectué, du 25 au 27 février, une mission de prospection des opportunités d’investissement et d’affaires dans la région Dakhla-Oued Eddahab.

Sahara: Des acteurs de la société civile latino-américains et africains soulignent dans une lettre adressée au président US l’importance de soutenir l’initiative d’autonomie

dimanche, 28 février, 2021 à 18:45

Des acteurs de la société civile latino-américains et africains ont souligné l’importance de soutenir l’initiative marocaine d’autonomie en tant que mécanisme sérieux, crédible et objectif et comme la seule base pour parvenir à une solution juste et durable au conflit artificiel autour du Sahara marocain.