SNA: Mme Fettah Alaoui appelle à faire du secteur de l’artisanat une source de revenu pérenne pour les jeunes

SNA: Mme Fettah Alaoui appelle à faire du secteur de l’artisanat une source de revenu pérenne pour les jeunes

mercredi, 22 janvier, 2020 à 15:23

Marrakech – La ministre du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Économie sociale, Mme Nadia Fettah Alaoui a appelé, mercredi à Marrakech, à attirer plus de jeunes vers les métiers de l’artisanat et d’en faire une source de revenu pérenne.

S’exprimant lors d’un workshop organisé en marge de la sixième Semaine nationale de l’artisanat (SNA-2020), qui se tient du 12 au 26 janvier dans la cité ocre sous le thème “Le financement dans le secteur de l’artisanat: réalité et perspectives”, Mme Fettah Alaoui a affirmé que cette conférence vient en réponse aux exhortations de SM le Roi Mohammed VI, le 11 octobre, devant les deux chambres parlementaires, visant à encourager les jeunes entrepreneurs et mettre en place des mesures concrètes, à travers la simplification des procédures et l’incitation du secteur bancaire pour qu’il puisse s’acquitter pleinement de son rôle, avec le secteur privé.

“Il s’agit d’un moment de vérité. Il faut qu’on se parle en toute franchise, écouter les artisans, savoir ce qui n’a pas marché et apporter des solutions innovantes”, a-t-elle poursuivi.

Ainsi, cette conférence s’assigne pour objectif de pérenniser et d’attirer plus de jeunes vers l’activité artisanale, patrimoniale et culturelle, a-t-elle ajouté, notant que cette activité est à même de leur permettre de bien gagner leur vie et de retrouver l’estime de soi.

Ceci permettra bien évidemment d’assurer la continuité de ces métiers ainsi que leur transmission de générations à générations, a-t-elle souligné.

Dans ce sens, Mme la ministre a tenu à saluer le rôle des représentants des secteurs financier, de la société civile et de l’artisanat, qui œuvrent ensemble à trouver les solutions adéquates pour aider les artisans, tout en les appelant à davantage de mobilisation et plus d’innovation pour permettre à ces jeunes de s’occuper d’autres facteurs (design, innovation, commercialisation) et apporter du renouveau à leurs produits.

Le secteur de l’artisanat avait bénéficié d’une étude stratégique en 2015, a rappelé Mme Fettah Alaoui, faisant savoir que depuis des semaines, une autre étude stratégique a été lancée et “nous voudrions que le volet financier et financement en soit une composante importante, pour qu’ensemble nous arrivions à des solutions adéquates pour notre jeunesse”.

Organisée à l’initiative du ministère du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Économie sociale, à travers la Maison de l’artisan, cette édition de la SNA vise à construire une image de marque de l’artisanat marocain, faire de cet événement un espace de rencontres incontournable pour les artisans qui souhaitent mettre en valeur leurs créations, s’informer sur l’évolution des tendances et trouver de nouveaux débouchés, ainsi qu’aider à la commercialisation du produit tout en préservant et améliorant les revenus des artisans.

Aménagé sur 50.000m2, ce salon accueille environ 1.200 exposants, issus des 12 régions du Maroc, artisans individuels, coopératives et entreprises d’artisanat, représentant tous les métiers et les arts de l’artisanat marocain.

La 6ème semaine nationale de l’artisanat connaît la mise en place d’un stand spécial dédié à la préservation des métiers menacés de disparition, le prolongement de la période d’exposition d’une à deux semaines et la participation de plusieurs pays amis en tant qu’invités d’honneur : La Tunisie, la Mauritanie, le Chili, l’Indonésie et l’Inde.

Lire aussi

Interpellation de quatre individus à Laâyoune et Boujdour, soupçonnés d’implication dans la migration clandestine et le trafic des êtres humains (DGSN)

mercredi, 12 août, 2020 à 18:35

La police judiciaire de la ville de Laâyoune a réussi mardi soir, en coordination avec son homologue de Boujdour et sur la base d’informations précises fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), à interpeller quatre individus âgés entre 30 et 40 ans, dont un Sénégalais et un autre de la Guinée-Conakry, soupçonnés de liens avec un réseau criminel s’activant dans l’organisation de la migration illégale et le trafic des êtres humains.

Explosion à Beyrouth: 15 milliards de dollars de pertes (président)

mercredi, 12 août, 2020 à 18:07

Quelque 15 milliards de dollars est le coût des dégâts causés à Beyrouth par l’explosion dévastatrice survenue dans son port, a annoncé mercredi le président du Liban Michel Aoun.

Hausse du déficit budgétaire à 41,9 MMDH à fin juillet

mercredi, 12 août, 2020 à 17:39

Le déficit budgétaire a atteint à fin juillet 2020 quelque 41,9 milliards de dirhams (MMDH), contre 24,2 MMDH à la même date de l’année dernière, selon la situation des charges et ressources du Trésor (SCRT), publiée mercredi par le ministère de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration.